Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo condamné à 20 ans de prison pour le « braquage » de la BCEAO

  • Source: : Webnews | Le 19 janvier, 2018 à 17:01:54 | Lu 7322 fois | 18 Commentaires
content_image

L'ancien président ivoirien, Laurent Gbagbo, à la Cour Pénale Internationale.

L'ex-chef de l'État ivoirien Laurent Gbagbo et trois de ses ex-ministres, dont son ancien Premier ministre Gilbert Aké N'Gbo, ont été condamnés jeudi à 20 ans de prison et 329 milliards FCFA d’amende, dans l'affaire du « braquage » de l’Agence nationale de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) pendant la crise post-électorale ivoirienne.

C’est un long feuilleton judiciaire qui s’est terminé jeudi 18 janvier par un verdict controversé : vingt ans de prison ferme pour Gilbert Aké N’Gbo et Désiré Dallo, tous les deux présents au procès, ainsi que pour Justin Koné Katinan et Laurent Gbagbo (absents), dans l’affaire dite du « braquage » de l’Agence nationale ivoirienne de la Banque Centrale des États de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) et de plusieurs banques commerciales, durant la crise post-électorale de décembre 2010 à avril 2011. En l’absence des deux derniers condamnés, les deux premiers sont repartis libres.

L’affaire du « braquage de la BCEAO » a été appelée pour la première fois le 7 juillet 2015. Plusieurs fois renvoyée en 2016, elle a connu son épilogue ce jeudi. Les deux accusés présents, Gilbert Aké N’Gbo (ex-Premier ministre) et Désiré Dallo (ex-ministre de l’Économie et des Finances), ont toujours nié leur implication dans l’affaire.

Procédure d’appel

Si la Cour a condamné les quatre accusés à vingt ans de prison ferme, elle n’a toutefois pas délivré de mandat de dépôt, comme lors de la condamnation de l’ex-ministre Hubert Oulaye, fin décembre 2017. Aké N’Go et Dallo sont donc repartis libres chez eux.

Quant à Laurent Gbagbo – actuellement jugé à la Cour pénale internationale (CPI) dans le procès Gbagbo – et Koné Katinan (ex-ministre du Budget), en exil entre Accra, Paris et Pretoria, des mandats d’arrêt internationaux ont été émis à leur encontre.

Ce n’est pas la première fois que Koné Katinan est visé par un mandat d’arrêt de la justice ivoirienne. En août 2013, il avait échappé à une extradition à Abidjan, par la justice ghanéenne, à l’issue d’une longue procédure judiciaire.

Tous doivent solidairement payer une amende de 329 milliards FCFA (502 millions d’euros). Leur collège d’avocats a fait savoir qu’il ferait appel.


Auteur: Jeuneafrique - Webnews






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (11)


Anonyme En Janvier, 2018 (17:54 PM) 0 FansN°: 1
03 mois sans salaire pour les agents du programme national de biogaz domestique du Sénégal.échec total du coordinateur ou est le conseil de surveillance.
Reply_author En Janvier, 2018 (20:19 PM) 0 FansN°: 1
la justice en ci est tombée bien bas. une banque centrale n'a pas a empêché le fonctionnement normal de l'économie. demain si toute les personnes et entreprises qui ont été affectées par le blocage des comptes bancaires portent plaintes contre ado et la banque centrale, est-ce qu'on leur rendra justice ?
Reply_author En Janvier, 2018 (08:35 AM) 0 FansN°: 2
qui a acceuilli monsieur soro au senegal ? qui les a amené chez ami boutique pour les habiller ? un complice connu monsieur ali baba au crane lisse et verni .
Anonyme En Janvier, 2018 (18:52 PM) 0 FansN°: 2
Où sont les braqueurs de Korogho?
Anonymec'est Vraimet Honteux D En Janvier, 2018 (19:08 PM) 0 FansN°: 3
Anonyme En Janvier, 2018 (20:29 PM) 0 FansN°: 4
Papa Thione qui a indirectement braque la BCEAO aussi se repose tranquilement mangeant son thiep...
Anonyme En Janvier, 2018 (20:34 PM) 0 FansN°: 5
Ado n'est plus sûr que ,Gbagbo,sera condamné par la CPI,c'est pourquoi,il prend les devants,pour l'éliminer,politiquement.
Reply_author En Janvier, 2018 (16:26 PM) 0 FansN°: 1
tu as parfaitement raison frère,. c’est juste honteux pour un afrique qui devait s’unir et faire dégager ces salauds d'inperialistes. il emprisonne les anciens ministres les forces de l’ordre les chefs religieux qui défendaient leur pays d’un coup de d’état de la france et de ouatara tout le monde voit comment les mensonges des temoins ,des montages, vraiment j’ai pitier d’eux car ils ont défendu leur pays aux abrutis français et a oatara qui n’est meme pas ivoirien.c’est les rebelles de ado et soro qui ont attaquer et détruit les bâtiments de la république et attaquer les banques c’est pas sérieux.
Anonyme En Janvier, 2018 (20:40 PM) 0 FansN°: 6
Pour une paix durable définitive,et un apaisement des coeurs et des esprits,la côte d'ivoire a besoin ,du président,Gbagbo laurent.
Anonyme En Janvier, 2018 (21:33 PM) 0 FansN°: 7
Quel à été le rôle de Soro Guillaume ????
Anonyme En Janvier, 2018 (00:24 AM) 0 FansN°: 8
Pendant ce temps les dirigeants africains font quoi? Union africaines? L Afrique est maudit et trump à bien raison
Tokora En Janvier, 2018 (17:59 PM) 0 FansN°: 9
Il mérite plus ; après avoir engrossé toutes petites filles d'abidjan :jumpy2: 
#parlons En Janvier, 2018 (22:30 PM) 0 FansN°: 10
Vraiment nous sommes loin d'adhéré les pays en voie de développement  :thumbsdown: 
Anonyme En Janvier, 2018 (10:46 AM) 0 FansN°: 11
C'est juste ridicule: le rat d'abidjan sait que le président Gbagbo ne sera pas condamné par le tribunal des blancs pour juger les noirs (la cpi), alors il couvre ses arrières...

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]