Nigeria: peine capitale pour un voleur de bière

  • Source: : BBC-Afrique | Le 06 avril, 2018 à 23:04:32 | Lu 2863 fois | 8 Commentaires
content_image

Nigeria: peine capitale pour un voleur de bière

Selon le jugement de la haute cour de justice de l'Etat d'Ekiti dans le sud-ouest du pays, le condamné sera exécuté par pendaison.

Un correspondant de la BBC à Abuja, a confirmé la condamnation à mort d'un ressortissant nigérian pour avoir volé sept bouteilles de bière et un paquet de cigarettes.

La Haute Cour de l'Etat d'Ekiti, dans son jugement rendu jeudi, a reconnu l'homme coupable de vol à main armée.

Le concerné a été surpris en possession d'une hache et d'un coutelas sur les lieux du forfait.

Une porte-parole de la police a indiqué aux médias que le condamné était membre d'un gang de quatre personnes qui vole et agresse les résidents d'Ado Ekiti.

L'homme qui répond au prénom de Babatunde a été arrêté sur le terrain alors qu'il essayait de s'échapper avec son butin, mais ses trois complices ont réussi à prendre la fuite.

La condamnation de Babatunde est diversement interprétée au Nigeria où certains, suggèrent que le gouvernement applique également la même peine aux hautes personnalités, y compris les politiciens qui ont volé des millions de dollars dans les caisses de l'Etat.


Auteur: bbc-afrique - BBC-Afrique






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (5)


Anonyme il y a 2 semaines (23:58 PM) 0 FansN°: 1
 :emoshoot:  :fbhang: 
Anonyme il y a 2 semaines (06:56 AM) 0 FansN°: 2
Manque de pot, Baba ! La hache et le couteau, ce ne sont pas des cure-dents ! Mais quand meme, s´il n est pas prouvé qu´il avait tué ou blessé, c´est quand meme un peu lourd. Curieux seulement, avec son nom qui ne sonne pas Chrétien mais plutot Peulh, qu´il vole de de la bierre !
Reply_author il y a 2 semaines (07:33 AM) 0 FansN°: 1
tu confonds ethnie et religion !!! va te coucher !
Mustapha Hihihi il y a 2 semaines (07:45 AM) 0 FansN°: 3
IL va finir dans une bière....tout est normal au pays des muslims.
Reply_author il y a 2 semaines (10:15 AM) 0 FansN°: 1
mais non mais non !
il finira nu dans son linceul à mm la terre comme sa religion l'impose.

condamner à mort un voleur de bière , comme mentionné dans l'article les grands voleurs jamais jugés sont ceux qui volent le peuple et s'enrichissent avec la corruption notoire et récurrente dans ce pays comme dans toute l'afrique d'ailleurs.
un pays où les militaires font la loi , violent les femmes , un pays moribond et corrompu jusqu'à l'os !
Pire Que La Bière ! il y a 2 semaines (10:27 AM) 0 FansN°: 4
Malgré les efforts internationaux pour y mettre fin, le trafic sexuel est devenu endémique dans l’État d’Edo, au sud-ouest du Nigéria. Déterminé à changer les choses, le gouverneur tente à son to

Edo, l’un des 36 États du Nigéria, est presque devenu synonyme de trafic sexuel. En août, son gouverneur, Godwin Obaseki, a déclaré vouloir y mettre un terme. Il a annoncé la nomination d’un groupe de travail de haut niveau pour trouver des solutions à ce fléau. Les racines de ce problème insoluble remontent aux années 1980. À l’époque, des femmes d’Edo voyageaient en Italie pour faire des affaires et, en cas d’échec, avaient recours à la prostitution. Certaines allant jusqu’à devenir maquerelles.

Un certain nombre de mesures internationales ont été adoptées depuis afin de combattre ce trafic. La principale est le Protocole visant à prévenir, réprimer et punir la traite des personnes, en particulier des femmes et des enfants, de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC). Le Nigeria a ratifié cet accord en 2000 et s’est doté de sa propre législation anti-trafic, qui énonce clairement des sanctions à l’encontre du trafic d’êtres humains. L’État d’Edo a également adopté des lois visant à juguler cette pratique, et des ONG accompagnent les victimes depuis une vingtaine d’années.





 :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre:  :frustre: 
Anonyme il y a 2 semaines (21:46 PM) 0 FansN°: 5

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]