Mardi 19 Février, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Légère hausse des prix de denrées à la veille du Ramadan

Single Post
Légère hausse des prix de denrées à la veille du Ramadan

Le Ramadan, période de grande consommation au Sénégal, est à quelques heures de son début pour la majorité des musulmans du pays, mais les prix de certaines denrées ont connu une légère hausse dans la capitale, a constaté APA mercredi dans un marché du centre-ville.

Au marché Tilène de la Médina, les magasins exposent une variété de marchandises composées en majorité de sucre, de lait, de riz, de dattes, d’huile, des denrées qui sont en fait les plus utilisées durant le mois sacré musulman où le jeûne consiste, pour le fidèle, à notamment s’abstenir de manger et de boire, du lever au coucher du soleil.

Debout devant le propriétaire du commerce, Modou Gueye, Seynabou Sall est venue se « ravitailler » en ces aliments, mais à sa grande surprise, la cliente constate que « les prix ont augmenté, et c’est dur. Car, durant ce mois généralement nos dépenses augmentent », se plaint-elle.

Le prix de l’huile est passé de 12.500 à 15.000 FCFA, là où le sac de sucre est maintenant à 28.000CFA, avec une hausse de 1000 FCFA, explique le grossiste Modou Gueye.

Emboitant le pas à Seynabou Sall, Salla Dia, autre cliente trouvée sur place, souligne qu’elle achetait « le quart du litre d’huile à 200 FCFA, mais maintenant il est à 250 FCFA ».

Poursuivant toujours, elle soutient que « le poisson est presque introuvable et devenu très cher, de même que la viande qui, de 2600 FCFA le kg, est (maintenant) à 2800 FCFA ».

Par ailleurs, les pratiques alimentaires des Sénégalais sont également élargies, pendant le Ramadan, aux boissons telles que les jus de bissap (oseille), de gingembre ou de pain de singe.

Aida Diop, commerçante spécialisée de ces jus, constate que « les prix du bissap, pain de singe ont augmenté, de même que le sucre dont le sac est à 28.000FCFA ». Elle ajoute que les 42 kg de bissap, de 25.000 FCFA avant, sont maintenant à 26.500FCFA.

Tentant de donner une explication à la hausse des prix de ces denrées, le commerçant Korko Diallo avance que cette situation est liée « à l’augmentation des taxes sur les marchandises ».

Ce constat sur le marché sénégalais semble donner raison à l’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal (Unacois)/Jappo, qui a récemment exprimé sa préoccupation sur une probable hausse des prix des denrées de première nécessité à l’orée du Ramadan.

Toutefois, le Service Régional de Commerce avait répliqué, à travers la presse, qu’il n’y a « ni pénurie, ni rétention de stock sur le marché. Par conséquent, aucun risque de hausse des prix n’est à l’ordre du jour ».


8 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (17:56 PM)
    Il faut y ajouter les coupures d'électrcité depuis un temps ou est l'émergence on en parle moins depuis
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (17:57 PM)
    l'état est entrain d'augmenter toutes les taxes pour se renflouer les caisses avant Février 2019 pour avoir de quoi corrompre afin de truquer les élections en vue.

    Que le peuple dit niet à ces hausses non justifiées
    Auteur

    Unacois

    En Mai, 2018 (18:10 PM)
    ALIOUNE SARR FOUT LE CAMP
    Auteur

    Senegal En Danger

    En Mai, 2018 (18:33 PM)
    voila on dit l'economie va bien ,on nous parle que augmentation de prix sur les premiers necessité.dans un pays pauvre comme le senegal.le pays le plus taxé d'afrique.allez aux marché voir comment la population souvrent .alors les politique remplissent leurs compte banquaire.si tu n'es pas apr pas de chance. :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (18:48 PM)
    FAUT ALLER A AUCHAN C MOINS CHER
    Auteur

    Bouba

    En Mai, 2018 (20:04 PM)
    EN TOUT CAS JUSQUA CE JOUR A 20 HEURES, ICI A THIES , DANS LES BOUTIQUES ET A AUCHAN ,LES PRIX NE SONT PAS ENCORE AUGMENTES?
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (20:11 PM)
    Moi ça ne me dérange pas. Je consomme très peu pendant ce mois de ramadan.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2018 (06:37 AM)
    Monsieur sachez qu'une hausse n'est jamais légère,elle est toujours lourde de conséquences.Revoyez l'histoire de la Tunisie.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Kiss FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Radio record
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR