Dette aux écoles privées : L’Etat audite les 16 milliards

  • Source: : SenewebNews-RP | Le 14 février, 2018 à 07:02:01 | Lu 8599 fois | 44 Commentaires
content_image

Dette aux écoles privées : L’Etat audite les 16 milliards

La Fédération des établissements privés d’enseignement supérieur (Fepes) est dans la tourmente. Elle court derrière une dette de 16 milliards FCFA que leur doit l’Etat. En proie à des difficultés, de nombreux établissements ont été contraints d’exclure leurs étudiants estimés à 40 000.

Le sureffectif noté dans les universités publiques a, depuis 2012, poussé l’Etat du Sénégal a envoyé chaque année le surplus de bacheliers dans les établissements privés d’enseignement supérieur.

Dans un communiqué du Fepes exploité par Dakartimes, le collectif parle «  d’un préjudice immense » subi. Et déplore qu’en « dépit des mesures prises lors du Conseil des ministres, notre tutelle (ndlr : ministère de l’Enseignement supérieur) reste muette et aveugle devant la situation  de détresse qu’elle a causée dans le sous secteur de l’enseignement supérieur privé ». Selon des sources du journal, l’Etat ne refuse pas de payer mais récuse les 16 milliards FCFA de dette avancés par les établissements privés. C’est pourquoi, il a décidé de mettre en place une commission pour procéder à son audit.

Mais, du côté du ministère des Finances, on estime que l’Etat ne doit rien aux écoles. Et que les responsabilités doivent être situées au niveau du ministère de l’Enseignement supérieur.

Car, explique la source, le ministère des Finances paie selon les déclarations faites par les services de Mary Teuw Niane. Or, il semble que celui-ci n’exerce pas un contrôle sur les déclarations que font les établissements. Ce qui cause un problème de coordination entre le ministère et les établissements privés.

Selon les mêmes sources, l’Etat acceptera de payer la dette au terme de l’audit de la dette.


Auteur: Seneweb News - SenewebNews-RP






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (26)


Anonyme En Février, 2018 (07:49 AM) 0 FansN°: 1
iresponsable...
Reply_author En Février, 2018 (08:28 AM) 0 FansN°: 1
waxou ndioublang rek ces connards
Reply_author En Février, 2018 (12:27 PM) 0 FansN°: 2
c'est de la diversion !
Reply_author En Février, 2018 (14:10 PM) 0 FansN°: 1
les signes annonciateurs d'une fin de régime ...
eau, courant, éducation, agriculture... tous les secteurs sont touchés
Reply_author En Février, 2018 (18:17 PM) 0 FansN°: 1
le pays n'a pas d'argent l'etat est fauché c'est tout
Anonyme En Février, 2018 (07:55 AM) 0 FansN°: 2
Qui veut noyer son chien l'accuse de rage ! Payer au lieu de faire du dilatoire.
Anonyme En Février, 2018 (08:09 AM) 0 FansN°: 3
les Plus grands victimes restent les Professeurs qui depuis 2016 courent derrière leur argent.  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  NON à un Etat ESCROC.
Anonyme En Février, 2018 (08:13 AM) 0 FansN°: 4
Incroyable!

Comment est-ce qu'aucun organe de contrôle et de suivi n'ait été mis sur pied au niveau du MESR auparavant?

C'est bien là un aveu d'échec et d'incompétence de la tutelle.

L'enseignement supérieur est malade!

Wasalam
Hy En Février, 2018 (08:15 AM) 0 FansN°: 5
C bien de faire l'audit car il t'a de ces écoles qui entassent les étudiants ds des amphis et ne payent pas en conséquence les profs. C pas sérieux ça. Mais quand mm l'état s'est engagé dc payer ces dettes d'abord et pour les prochaines fois il faut un suivi. Sinon il ya de grds businessman ds ces ecoles
Diop En Février, 2018 (08:20 AM) 0 FansN°: 6
La mediocrite reigne partout au Senegal.Les difficultés actuelles tiennent à la faiblesse des dirigeants au plus haut sommet de l etat mais aussi des responsables du système éducatif national.
Reply_author En Février, 2018 (08:33 AM) 0 FansN°: 1
vraiment y'a trop de minables dans ce pays.
Reply_author En Février, 2018 (09:42 AM) 0 FansN°: 2
après de telles déclarations , l'etat doit faire profil bas...il fait exactement la même chose que ce qui est reproché à khalifa sall !

justice à deux vitesses .

par ailleurs, la bonne moitié de ces bacheliers orientés sle privé ne devraient pas être orientés, un bac obtenu à l'arrachée avec des notes désastreuses qui ne méritaient pas l'obtention du bac.

l'enseignement au sénégal est une catastrophe nationale !
sous effectifs au niveau des profs et des enseignants

baraquements de fortune en guise d'écoles !

senegal emergent !!!!!
Neant En Février, 2018 (08:23 AM) 0 FansN°: 7
C'est comme si le ministère ne connais le nombre d'étudiant qui se trouve a UCAD

C'est eux même qui les ont oriente

Calcul

Nombre étudiant X Mensualité

Un bon élève de CM2 peut faire le calcul





Anonyme En Février, 2018 (08:26 AM) 0 FansN°: 8
Laxisme, manque de suivi et laisser-aller. une image me vient en tête: comment peut-on imaginer envoyer ses enfants séjourner chez autrui pendant des mois en pensant qu'il n'y aura pas de frais supplémentaires pour la famille d'accueil.
Anonyme En Février, 2018 (08:56 AM) 0 FansN°: 9
Ce politicien et opportuniste M. Tew Niane a réussi à mystifier le Président Macky qui croit qu'il

est un sérieux. Ce monsieur va pourrir tout le système, public comme privé. Aucun universitaire ne vous dira le contraire.

Avec son discours de démagogue, il a fait croire aux autorités naïves qu'il va inventer la science dans les universités, comme si avant lui on dormait. Il sera trop tard quand on le démystifiera, malheureusement.
Reply_author En Février, 2018 (09:43 AM) 0 FansN°: 1
il est plus que sérieux nous ces anciens étdiants d'il y a 20 ans on en sait quelque chose. actuelllement il abat a travail de titan c'est un visionnaire donc incompris; les futurs générations le remercieront. les réformes sont toujours douloureuses.
Reply_author En Février, 2018 (18:56 PM) 0 FansN°: 2
depuis 50 ans la science enseignée (ou les moyens utilisés) dans nos universités depuis ne nous ont rien apporté on est encore les plus pauvres de la planete, il est de s'interroger non ?
pas d'orgueil mal placé
Anonyme En Février, 2018 (09:02 AM) 0 FansN°: 10
C'est cet état délinquant qui doit être audité.
Anonyme En Février, 2018 (09:06 AM) 0 FansN°: 11
Payer les gens. Je sais que le gouvernement doit beaucoup pour la dette intérieur et ma seule crainte est que bientôt les élection, le moment des pluies de millions pour corrompre les pauvres citoyens.
Bib En Février, 2018 (09:13 AM) 0 FansN°: 12
C'est une strategie pour gagner du temps
Ok En Février, 2018 (09:22 AM) 0 FansN°: 13
fuite en avant, le temps de chercher l'argent ; c'est malheureux pour notre système éducatif
Anonyme En Février, 2018 (09:23 AM) 0 FansN°: 14
est ce qu'il n'y pas d'abandons entre temps?si oui est que les écoles privées ont déclaré cela? le cas echéant est que l'etat doit payer pour ces adandon?

Anonymexpery En Février, 2018 (09:40 AM) 0 FansN°: 15
C'est de l'arnaque dans les écoles privées. Il n'y a pas de redoublement. Pour toutes les filières les étudiants passent haut la main jusqu'au mastère avec la bénédiction de l'état. Il faut revoir le système éducatif sénégalais sinon on court droit à la catastrophe.
Anonyme En Février, 2018 (09:41 AM) 0 FansN°: 16
Peundeul En Février, 2018 (09:44 AM) 0 FansN°: 17
Pendant l'audit les établissements vont continuer à attendre, on vous dit, on est entrain de mourir et vous dites : attendez encore tout ira bien !

Anonyme En Février, 2018 (09:46 AM) 0 FansN°: 18
Ce qui veut dire que les étudiants seront au "chômage" pendant tout le temps que durera l'audit !!! Pourquoi l'Etat ne négocie pas des mesures conservatoires (du genre : "acceptez nos étudiants en attendant qu'on évalue le montant exact de la dette. De toutes façons vous serez payés"...)
Anonyme En Février, 2018 (09:57 AM) 0 FansN°: 19
L’école n’intéresse pas le régime de Maky qui organise le sabotage de l’école publique sénégalaise. Maky et son clan n’ont pas leurs enfants dans le système éducatif sénégalais. Les enfants de Maky étudient chez Trump qui emmerde les africains. La grève arrange le régime Maky qui rit et applaudit sous cape; leurs enfants étudient à l’étranger pendant que nos pauvres et malheureux enfants trinquent au Djoloff. Après leurs enfants reviendront diriger les nôtres. Allez au prytanée militaire de Saint-louis, les enfants d'officiers ont des bonus points lors du concours d'entrée. Les enfants des pauvres sénégalais réussissent difficilement le concours pour cette raison. A quand la fin des privilèges accordés aux enfants d’officiers pour le concours d 'entrée au Prytanée?

A quand l’obligation pour nos autorités de mettre leurs enfants dans l’école publique?

Les politiciens de Benno sont gracieusement payés régulièrement.Les profs d’université et les enseignants du primaire et des collèges courent derrière 7 mois de salaire, soyons sérieux.

Anonyme En Février, 2018 (10:00 AM) 0 FansN°: 20
Cela se comprend,c'est le manque de serieux de la plus part des senegalais qui prennent l'etat comme une vache a lait,il vous doit 12 milliards par exemple et vous gongflez jusqu'a 16 ou plus,il devrait y avoir des le debut un systeme de controle serre qui valide les factures
Bon Carême En Février, 2018 (10:20 AM) 0 FansN°: 21
Bon, je vous informe que notre carême commence aujourd'hui même si SENEWEB comme d'habitude fait le black out total sur les événements touchant notre Eglise. Heureux êtes vous les journalistes qui niez la diversité religieuse du Sénéglal. Dieu vous voit bien même !
Pays En Février, 2018 (10:25 AM) 0 FansN°: 22
on doit vous auditer vous meme. regime composé d'incompetents...meme à l'université virtuelle les enseignants restent plus 3 mois sans paiement.
Le Senegalais En Février, 2018 (12:15 PM) 0 FansN°: 1
c'est parce qu'elle est virtuelle que les salaires ne tombent pas
Anonyme En Février, 2018 (12:37 PM) 0 FansN°: 23
c'est triste d'entendre cette declaration

Adjia En Février, 2018 (13:59 PM) 0 FansN°: 24
A mourir de rire. Que va t´il se passer durant cet audit pour les étudiants et pour les institutions privés.

Pas une seule sortie publique et pas un seul ministre qui ne tourne pas au ridicule en prenant la parole.

Comme dit l´adage nul n´est prophête dans son pays.

Quand on séme des cacahouettes on récolte des singes.
Anonyme En Février, 2018 (14:35 PM) 0 FansN°: 25
franchement je ne cois pas à ce chiffre. Je crois que dans ce pays on exagère trop. C'est vrai 16 milliards
Deug Deug En Février, 2018 (16:17 PM) 0 FansN°: 26
L ' ISFAR ex - ecole des cadres ruraux de Bambey est en greve depuis 20 jours faute de paiement des bourses aux étudiants de la 4é année . Ce probleme doit etre réglé d'urgence par Mr Le Président de la république avant qu 'il ne soit trop tard .
Reply_author En Février, 2018 (18:58 PM) 0 FansN°: 1
une seule solution, réduire drastiquement le nombre de boursiers et gardé les 1/3 seulement de boursier comme cela on fera comme tous les autres pays de la sous région. nieup napalikou

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]