Mardi 23 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Education

Pr. Abdoulaye Bathily : «Certains pays africains ont intérêt à réformer leur système éducatif et initier une politique de formation sur l’enseignement technique, professionnel et scientifique»

Single Post
Pr. Abdoulaye Bathily : «Certains pays africains ont intérêt à réformer leur système éducatif et initier une politique de formation sur l’enseignement technique, professionnel et scientifique»

« Pour faire émerger une culture scientifique qui mène  vers une société de savoir, d’invention et d’innovation, il y a nécessité de réformer tout le système éducatif au Sénégal et dans quelques pays africains ». C’est ce que propose le Professeur Abdoulaye Bathily qui participait à un panel sur « Industrialisation et transformation structurelle de l’Afrique ». C’est à l’occasion de la 6ème réunion conjointe de la conférence des ministres africains des finances, de la planification et du développement économique de la Commission économique pour l’Afrique et de la Conférence des ministres de l’économie et des finances de l’Union Africaine, qui se tient présentement à Abidjan (Côte d’Ivoire). Le thème  de cette rencontre continentale est axé sur l’industrialisation au service de l’émergence de l’Afrique. Le professeur Bathily, invité spécial à cette réunion estime qu’au lieu que le système éducatif soit basé sur l’enseignement général, les gouvernements de certains pays africains ont intérêt à initier une politique de formation orientée sur l’enseignement technique professionnel scientifique.

Le Ministre d’Etat a également touché du doigt le phénomène des fuites de cerveaux. Selon lui, c’est un problème très complexe. Car dira-t-il, « si des cadres, des techniciens, des scientifiques et des savants africains qui sont formés n’ont pas les possibilités de faire valoir leurs compétences sur le plan national, il est évident,  dans un monde compétitif où l’emploi est rare, ils sont attirés par d’autres marchés de l’emploi.  Il faut donc une politique de recherche scientifique plus attractive dans nos pays pour ces savants,  chercheurs et autres ». Le professeur Bathily de se désoler que les chercheurs africains produisent beaucoup dans les laboratoires aux Etats-Unis et en Europe, mais quand ils sont en Afrique, ils ne peuvent pas le faire. Pourquoi ? S’interroge t-il. Simplement parce  qu’il n’ya pas de politique de recherche pour appuyer la recherche scientifique, le financement de cette recherche mais aussi, de  mettre les savants dans de bonnes conditions.


Tous les experts réunis à cette conférence sont unanimes que l’émergence économique de l’Afrique nécessite la transformation économique et l’industrialisation comme cela a été le cas dans les nouveaux pays industriels. Aussi l’émergence économique du continent devrait-elle s’accompagner d’une transformation de ses économies africaines pour les faire passer du stade essentiellement agricole au stade industriel. La transformation structurelle en Afrique sera un processus continu qui devrait comporter à la fois une période de rattrapage industriel et une période de mise à niveau industrielle. Compte tenu de ses abondantes ressources, l’Afrique peut réaliser une transformation structurelle rapide par le biais de l’apport de valeur ajoutée et l’établissement de relations en aval et en amont pour le secteur des produits primaires.


Article_similaires

9 Commentaires

  1. Auteur

    Fans

    En Mars, 2013 (16:48 PM)
    il est plus facile de devenir Professeur d'Histoire comme Bathilly que d'être scientifique comme Macky SALL;

    Bathilly est mal placé pour parler de Sciences , lui qui a préféré répété que réfléchir.
    • Auteur

      Sam

      En Mars, 2013 (17:31 PM)
      il et mal placé mai cet une bonne idée ,ceux qui sons bien placé peuvent sen servirent et faire avancé nos peuples .
    • Auteur

      Pauvre Afrique

      En Mars, 2013 (18:38 PM)
      macky est plutôt un technicien....un scientifique n'est pas seulement un physicien, un matheux ou un médecin...la question: est ce que bathily ou macky a produit un savoir original, fait une relecture de sa formation, utilise sa connaissance conformément à son engagement politique ....?a défaut d'avoir inventé la roue, il est demandé à l'un et à l'autre de faire le job s' ils pensent qu'ils ont des comptes à rendre aux populations...;
    • Auteur

      Biram Pathé Niang

      En Mars, 2013 (10:46 AM)
      l'histoire est une science mon cher. pourquoi un historien n'a pas le droit de parler recherche scientifique?ne savez pas ke les historiens ont fait des recherches ki ont révolutionné le monde d'aujourd'hui.dis moi un seul pays du monde ki n'utilise pas le concours d'un historien de la dimension de bathily pour parfaire ses recherches scientifiques.le fait kil est invité à ce sommet en dit long sur ses capacités intellectuelles.ne savez pas que bathily est un consultant spécial pour ue, l'onu et la quasi totalité des université.
  2. Auteur

    Sam

    En Mars, 2013 (17:34 PM)
    il et mal placé , mai cet une bonne idée,ce qui sons bien placé peuvent sen servirent et faire avancé nos pays .
    Auteur

    Pauvre Afrique

    En Mars, 2013 (17:45 PM)
    Vision étriquée de la science!Ne confondons pas sciences et techniques! Finis les temps des cabinets de curiosités et des savants des siècles passés! Le présent et l'avenir sont aux équipes de recherches où chacun apporte sa contribution à un projet! Former des techniciens par le biais de la formation professionnelle sans les immergés dans le cadre incubateur de la patiente recherche fondamentale n'est pas prometteur à long terme! Cela ne sera possible qu'en accordant le mieux possible le temps du politique, de l'entreprise, du citoyen (qui étant la cible de tous doit exprimer ses priorités)! Mais en attendant, à défaut de transfert de technologies de la part de nos partenaires, commençons par juste bien copier ce qui existe en terme de techniques! Tout en menant une recherche scientifique pour adapter les copies à nos besoins en espérant innover à partir de l'existant!
    Auteur

    Kane

    En Mars, 2013 (18:33 PM)
    Il n'existe guère d'autre alternative pour les pays sous-développés comme le nôtre que de se mettre dans la voie de la science. Cela passe par des réformes radicales et en profondeur dans notre système éducatif.

    Des pays comme l'Inde y sont parvenus. Avec une détermination et un engagement de tous, nous pourront y parvenir.

    Ce qu'il faut c'est inculqué la passion des sciences et techniques dès le plus jeune âge à nos enfants.

    Certes, il est vrai qu'au Sénégal, nous payons toujours l'orientation aberrante de Senghor qui misait davantage sur les lettres modernes sans doute pour assouvir sa passion de poète que davantage sur les filières scientifiques.

    Force est de constater qu'aujourd'hui, nous en payons un lourd tribu car ne savant pas quoi faire des 70% de bacheliers littéraires qui chaque année sortent des lycées.

    De toute évidence, ce système va craquer. Et il est entrain de le faire.

    L'éducation a un coût exorbitant. Aussi, pèse-t-elle énormément sur notre budget national. Ce qui, est en soi une bonne chose. Mais il est également de la responsabilité des politiques de redéfinir la cartographie de notre système éducatif pour le rendre adapté.
    • Auteur

      Deugg Gui

      En Mars, 2013 (19:18 PM)
      il faut décoloniser le système éducatif. l'éducation par le français constitue en lui-même un double handicap : c'est une langue que nos potaches mettent 14 ans à essayer de maîtriser sans y parvenir et de surcroit ce n'est pas la langue avec laquelle la production scientifique est publiée.

      il faut aller vers un enseignement par les langues nationales : c'est ce que la corée, l'inde, la chine, ... ont fait.
    Auteur

    Abubaakr

    En Mars, 2013 (19:41 PM)
    Je suis tout a fait d'accord .
    Auteur

    Abubaakr

    En Mars, 2013 (19:55 PM)
    Nous devons aussi penser dans le sens d' avoir notre propre monnaie . Seul un president ambitieux peut entreprendre des reformes aussi profondes et intelligentes .



    God Bless Senegal  :up: 
    Auteur

    Abubaakr

    En Mars, 2013 (00:39 AM)
    Une monnaie unique pour l'Afrique.

    L'histoire est qu'à l'indépendance, la France a estimé devoir aider l'Afrique dans ses premiers pas. Elle s'est donc chargée d'un certain nombre de domaines de souveraineté parmi lesquels la monnaie.

    C'est ainsi que le Franc CFA est géré par le trésor français depuis plus de 50 ans. Il est en parité fixe de 1Euro=env;655FCFA. Cette situation sans limite dans le temps apparait aujourd'hui comme une main mise illégale sur les indépendances africaines; cette main mise qui constitue aujourd'hui un pillier de la Françafrique, secte criminelle s'il en est, s'accompagne des bases militaires permanentes, donc illégales (non autorisées par l'ONU).

    Des Africains qui ont levé la voix pour une indépendance monétaire de l'Afrique ont été assassinés par la Françafrique; le dernier en date est Kadhafi. Je note que certains qristes français font ici diversion en faignant de ne rien comprendre; car la vérité est que la France vit sur le dos des Africains, par des prélèvements exorbitants qu'elle opère sur les comptes d'opérations auprès du trésor français et que les Africains sont obligés d'ouvrir. Les recettes d'exportations africaines passent par les comptes d'opérations.

    Les banques centrales FCFA sont de fausses banques centrales; c'est la France qui décide de tout concernant le FRanc CFA et aucune réunion des fausses banques centrales africaines (BEAC et BEAO) ne se fait sans la présence de la France. La France encore coloniale et qui vit sur le dos des pauvres Africains!
    Auteur

    700

    En Mars, 2013 (01:42 AM)
    penser aux 700 medecins chomeurs, ils ont bac scientifique.
    Auteur

    Mme

    En Mars, 2013 (03:37 AM)
    Un medicin ne devait meme pas Chaumer il faut les envoyer dans les zones enclavées ,en plus faut pas oublier de les payer.C'est ça le probleme!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR