Lundi 24 Juin, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
International

Equateur: 123 tortues géantes volées sur l’archipel des Galapagos

Single Post
Equateur: 123 tortues géantes volées sur l’archipel des Galapagos

Le centre d’élevage du Parc national des Galapagos (PNG), en Equateur, a eu une mauvaise surprise cette semaine. Près de 123 tortues géantes d’espèce Chelonoidis vicina et Chelonoidis guntheri ont été volées, a signalé le ministère de l’Environnement dans un communiqué diffusé vendredi 5 octobre.

Une enquête a été ouverte par les autorités équatoriennes après le vol mystérieux de 123 jeunes tortues terrestres géantes dans un centre d’élevage des Galapagos, des îles classées au Patrimoine naturel de l’Humanité. Le Parc national des Galapagos (PNG) a signalé au ministère public l’"enlèvement d’un total de 123 tortues des espèces Chelonoidis vicina et Chelonoidis guntheri", a annoncé le ministère de l’Environnement dans un communiqué diffusé vendredi. Il a ajouté que ces animaux étaient élevés en captivité dans le centre Arnaldo Tupiza sur l’île Isabela, la plus importante de cet archipel du Pacifique situé à 1.000 km au large des côtes de l’Equateur. "Toutes les tortues, 123 au total, ont été volées en une seule fois, mardi de la semaine passée", a de son côté précisé à l’AFP le député des Galapagos Washington Paredes. "L’endroit où étaient les tortues terrestres sur l’île Isabela n’est pas protégé. Il n’y a pas de caméras de sécurité", a-t-il déploré, soulignant que ce n’était pas la première fois que des animaux étaient volés dans l’archipel. Le centre d’élevage Arnaldo Tupiza a été créé en 1993 sur une superficie de deux hectares pour la reproduction des tortues géantes Chelonoidis vicina et Chelonoidis guntheri, des espèces menacées d’extinction. En juin dernier, 26 tortues terrestres géantes âgées de trois à cinq ans originaires des Galapagos y ont été rapatriées du Pérou après avoir apparemment été l’objet d’un trafic international. SP/vel/mps/bds/lpt  AFP  052248 OCT 18     

Ces animaux étaient élevées dans le centre Arnaldo Tupiza sur l’île Isabela, la principale île de cet archipel du Pacifique, classé au Patrimoine naturel de l’Humanité. "L’endroit où étaient les tortues terrestres sur l’île Isabela n’est pas protégé. Il n’y a pas de caméras de sécurité", a déploré le député des Galapagos, Washington Paredes. 

Un vol qui n’est exceptionnel sur cette archipel, situé à 1.000 km au large des côtes de l’Equateur. En juin dernier, 26 tortues terrestres géantes des Galapagos y ont été rapatriées du Pérou, après avoir apparemment été l’objet d’un trafic international.


Article_similaires

6 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (19:41 PM)
    Les voleurs sont sûrement de type européen, appelé blanc.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (19:53 PM)
    Les gardiens étaients ivres ou dormaient a poings fermés.

    Esperons qu'ils vont pas les tuer pour les bouffer!

    Auteur

    Ecologiste

    En Octobre, 2018 (19:57 PM)
    C'est scandaleux faut trouver ces malfrats et faire rentrer ces tortues dans ce dernier paradis naturel sauvage de la faune et la flore :frustre:  :frustre: 
    Auteur

    Nana

    En Octobre, 2018 (12:22 PM)
    Comment est ce possible. Pitié pour les animaux.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (12:23 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (13:05 PM)
    Les tortues sont lourdes à transporter et dissimuler



     :bip-bip: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR