Mardi 23 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
International

Le corps de Yasser Arafat réinhumé

Single Post
Le corps de Yasser Arafat réinhumé

Yasser Arafat a été réenterré et sa tombe refermée mardi à Ramallah après une exhumation au cours de laquelle des prélèvements ont été effectués pour déterminer s'il a été empoisonné en 2004, ont indiqué des sources officielles palestiniennes. "L'opération est terminée, la tombe a été refermée, et les prélèvements ont été remis aux experts français, suisses et russes", a précisé à l'AFP un responsable de la commission d'enquête palestinienne sur la mort du dirigeant historique palestinien. Les bâches en plastique bleue qui dissimulaient la tombe depuis deux semaines ont commencé à être ôtées, ont constaté les journalistes de l'AFP. L'exhumation avait commencé mardi matin à 5h00 locales (4h00 heure belge), selon des sources palestiniennes, et des échantillons ont été prélevés sur la dépouille et remis aux experts internationaux qui doivent les analyser dans leurs pays respectifs. Trois juges français, chargés d'une enquête pour assassinat après une plainte déposée en France par la veuve d'Arafat, assistaient à l'opération. Les experts suisses et russes sont de leur côté été mandatés par l'Autorité palestinienne.
Prélèvements
Selon des sources palestiniennes, la dépouille a été transportée dans la mosquée jouxtant le mausolée d'Arafat, situé dans l'enceinte de la Mouqataa, le siège de la présidence de l'Autorité palestinienne à Ramallah. Les prélèvements doivent y être effectués puis la dépouille sera réinhumée lors d'une cérémonie militaire dans la journée. Selon une source palestinienne, seul un médecin palestinien est autorisé à toucher la dépouille et effectuer les prélèvements, qui seront ensuite remis aux experts russes, suisses et français pour analyses. Mutisme Trois juges français, saisis d'une enquête pour assassinat après une plainte de la veuve d'Arafat, Souha, sont présents. Le mufti de Jérusalem, Mohamad Hussein, était mardi matin à la Mouqataa. "Je me devais d'être présent lors de l'ouverture de la tombe", a-t-il déclaré à l'AFP. Aucune confirmation officielle sur l'opération n'a été obtenue, le mutisme régnant autour de cette exhumation hautement sensible symboliquement et politiquement. Les dirigeants palestiniens doivent tenir une conférence de presse en fin de journée. Une ambulance était garée dans l'enceinte de la Mouqataa, et des experts vêtus de combinaisons blanches ont été aperçus près du mausolée, dissimulé derrière des bâches en plastique bleu. Assassiné par Israël? Les experts internationaux doivent tenter de déterminer si le dirigeant palestinien a été empoisonné au polonium, hypothèse relancée par la diffusion en juillet d'un documentaire d'Al-Jazeera révélant des traces de cette substance radioactive sur des effets personnels d'Arafat. Yasser Arafat est mort à 75 ans le 11 novembre 2004 dans un hôpital militaire de la région parisienne, où il avait été transféré avec l'accord d'Israël qui le confinait depuis plus de deux ans à la Mouqataa. Aucune information médicale claire sur les causes de sa mort n'a jamais été publiée, et nombre de Palestiniens accusent Israël de l'avoir empoisonné, ce que l'Etat hébreu a toujours nié. "En tant que patriotes palestiniens, nous sommes convaincus que les Israéliens ont assassiné le président Arafat", a encore affirmé récemment Taoufiq Tiraoui, le président de la commission d'enquête palestinienne sur la mort d'Arafat. Printemps 2013 "Yasser Arafat est décédé dans un hôpital français, tous les éléments se trouvent dans son dossier médical. Il suffit de le consulter", a rétorqué dimanche le porte-parole du ministère israélien des Affaires étrangères Yigal Palmor, en se demandant "à quoi rime cette mascarade, ce feuilleton interminable". L'exhumation se déroule également sur fond de tensions familiales, le neveu de Yasser Arafat, Nasser al-Qidwa, s'y étant opposé. Convaincu que son oncle est mort empoisonné par Israël, il s'interroge sur la "logique" de l'exhumation et critique une "profanation". "Il ne sortira rien de bon de tout ça, cela ne fera aucun bien aux Palestiniens", a-t-il déclaré récemment à l'AFP. La veuve d'Arafat, Souha, à l'origine de la plainte pour assassinat, estime quant à elle qu'il s'agit d'une "épreuve douloureuse mais nécessaire". Selon des experts, les analyses prendront plusieurs semaines pour déterminer si les prélèvements seront exploitables. Auquel cas, les résultats ne seront pas disponibles avant le printemps 2013. Mais même si des traces de polonium, substance radioactive hautement toxique, sont découvertes, il ne sera pas facile de prouver que la substance a été administrée par voie humaine, selon un responsable de l'Institut français pour la protection radiologique et la sûreté nucléaire (IRSN).

Article_similaires

1 Commentaires

  1. Auteur

    Fitaw_makonen

    En Novembre, 2012 (17:41 PM)
    Exhumer le corps de Yasser Arafat pour prouver qu’il a été empoisonné par les israéliens ne fera que contribuer à faire oublier le traitement qu’ils lui ont infligé pendant des mois après l’avoir EMPRISONNE dans la Muqata !

    Le comportement des israéliens vis-à-vis du « prisonnier » Arafat a été pire que son empoisonnement tant il a été cruel et sadique !

    Ce qui est constant, c’est que pendant son confinement dans la Muqata rien ne pouvait être fait par lui ou pour lui sans que les israéliens le sachent et y consentent !

    • Auteur

      Eurydice

      En Novembre, 2012 (00:53 AM)
      et nous voici la tentative de sanctification de yasser arafat, terroriste de toujours et pour toujours, puisque, même mort, il continue à empoisonner la vie des habitants de ramallah. cela m'étonnerait qu'une seule petite voix s'élève, parmi les tenants de la "pensée unique pro-fakestinienne", pour suggérer la timide hypothèse que yasser arafat se fût lui même procuré du plutonium pour se débarrasser d'un de ses frères ennemis du panier de crabes de ramallah et gaza. le cas de alexandre litvinenko en inspira plus d'un. ah, ces pauvres arabes, toujours à la recherche de nouveaux moyens pour détruire, massacrer, anéantir...mais qui n'en finiront jamais de rejeter sur les autres leurs propres fautes et de réécrire l'histoire!si israël avait voulu en finir avec arafat,en cette période-là (on ne saurait dire que les juifs n'eussent pas essayé, à plusieurs reprises de liquider celui qui ne rêvait que de les voir exterminés-a la guerre comme à la guerre!) un arafat déjà atteint de tant de maux qu'il fallait le porter à bouts de bras en privé et placer derrière lui, et sur ses flancs, des colonnes de "mister-muscles" en public, ils l'eussent fait à leur manière, c'est à dire clairement, nettement, proprement,en plein jour (cf. leur dernière opération contre le chef militaire du hamas).seulement, voilà! madame-veuve souad veut des sous (cela côute cher d'entretenir un immense appartement dans le seizième arrondissement de paris, entre foch et marceau). mahmoud abbas cherche une énième ovation à l'onu, les fumistes ne savent plus quoi inventer pour dénigrer israël. on ne prête qu'aux riches!en tout cas, le plutonium ne doit pas avoir eu plus de difficultés à passer par les tunnels de contrebande de gaza que les centaines de kalashnikov et autres engins de mort ,qui y entrent chaque jour.
    • Auteur

      Fitaw_makonen

      En Novembre, 2012 (08:00 AM)
      tu dis : « si israël avait voulu en finir avec arafat, en cette période-là …, ils l'eussent fait à leur manière, c'est à dire clairement, nettement, proprement, en plein jour (cf. leur dernière opération contre le chef militaire du hamas) »
       les autorités israéliennes n’auraient jamais eu la stupidité de liquider « clairement, nettement, proprement, en plein jour » un yasser arafat plus prestigieux que la presque totalité d’entre elles sur le plan international!
      de toute façon, ils ne l’ont pas fait ! ils ont préféré ce traitement cruel et dégradant que le monde entier la vécu « en direct » et quotidiennement et que rien ne pourra effacer. cela aucun « fumiste » ne l’a  « inventé pour dénigrer israël ». israël s’est fait sa « publicité » lui-même !
      et je crois que tu t’es bien rendue compte que si cela ne tenait qu’à moi, on ne serait jamais venu des années après se poser des questions sur les vraies causes de la mort de yasser arafat. la torture qu’il a subie dans la muqata est à certains égards, beaucoup plus cruelle qu’un empoisonnement ! 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR