Theresa May a été "humiliée" lors du "désastre de Salzbourg"

  • Source: : 7sur7.be | Le 21 septembre, 2018 à 11:09:27 | Lu 1797 fois | 2 Commentaires
content_image

Theresa May, Pm Britannique

La presse britannique décrivait vendredi une Première ministre britannique "humiliée" par les dirigeants européens qui l'ont appelée à revoir sa copie sur le Brexit lors d'un sommet informel à Salzbourg, en Autriche. L'"humiliation" de Theresa May fait la une du Guardian et du Times tandis que le "i" évoque le "désastre de Salzbourg".

A l'issue du sommet, le président du Conseil européen, Donald Tusk, a prévenu que "le cadre des relations économiques tel qu'il est proposé ne fonctionnera pas, ne serait-ce que parce qu'il saperait les fondements du marché intérieur". Les propositions britanniques ne sont "pas acceptables en l'état" car elles "ne sont pas respectueuses de l'intégrité du marché unique", a renchéri le président français Emmanuel Macron.

Le tabloïd The Sun dépeignait vendredi les deux hommes, qualifiés d'"ordures", en gangsters prêts à "tendre une embuscade" à la Première ministre. "Nous avons plus que hâte de nous libérer de ces malfrats qui dirigent l'Union européenne", écrit le tabloïd qui défend la position de Theresa May. "La Première ministre a refusé de s'écarter des lignes rouges fixées par le Royaume-Uni et elle a tout à fait raison de le faire", affirme-t-il.

La dirigeante conservatrice est "battue" et "blessée" Le Daily Mail et le Daily Express mettaient eux en garde l'UE, reprenant les menaces de Mme May qui a prévenu que le Royaume-Uni était prêt à quitter l'UE le 29 mars 2019 sans accord de divorce. A Salzbourg, elle a répété que son plan dit de "Chequers" restait "la seule proposition sérieuse et crédible" sur la table, qui permettrait de garantir à long terme qu'une nouvelle frontière physique n'allait pas réapparaître entre la province britannique d'Irlande du Nord et l'Irlande.

Pour le Daily Telegraph, la dirigeante conservatrice est "battue" et "blessée" mais continue de montrer un "visage courageux". En attendant le sommet des dirigeants européens les 18 et 19 octobre à Bruxelles, initialement destiné à boucler les négociations sur le Brexit, un autre défi attend la Première ministre conservatrice à la fin du mois: la conférence de son Parti conservateur, où elle devra affronter les foudres des pro-Brexit de son camp, qui jugent depuis le départ son plan pour le Brexit trop conciliant envers l'UE.


Auteur: 7sur7.be - 7sur7.be






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (2)


Anonyme En Septembre, 2018 (11:58 AM) 0 FansN°: 1
Quand les populistes tombent dans leur propre piège ! Tant pis ! Ils n´ont qu´à assumer ! L´Angleterre a toujours été Le Cheval de Troie des USA dans l´UE. La tricherie ne peut pas toujours durer.
Osez !  En Septembre, 2018 (12:18 PM) 0 FansN°: 2
On ne peut jamais humilier l'angleterre , elle est trop puissante face aux autres , en plus d'avoir l'amérique , le petit woloff sous ses bottes !Theresa May, elle est timide et réservée pour une ancienne policière , mais je l'aime bien !

Osez !

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]