Mardi 23 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Justice

Association de malfaiteurs : Khalifa Sall : "Il n'y a jamais eu de réunion pour faire des malversations"

Single Post
Association de malfaiteurs : Khalifa Sall : "Il n'y a jamais eu de réunion pour faire des malversations"

Le maire de Dakar continue de dénoncer son arrestation. Comme  au début de l'affaire, il a contesté les faits qui lui sont reprochés et a plaidé la libération de ses collaborateurs.

"En l'espèce la situation est très claire  comme ils ont eu à le dire.  Pour confirmer ce qu'ont dit mes collaborateurs, je le confirme. Il n'y a jamais eu de réunion pour faire des malversations. Je n'ai eu de réunion ni avec les percepteurs ni avec des agents de la mairie de Dakar. Aucun d'eux n'a jamais reçu le moindre sou. Je le confirme. Puisque ces fonds n'étaient pas destinés aux agents de la ville", a dit le maire de Dakar  qui a refusé de parler de caisse d'avance, mais qui parle plutôt de Fonds politiques.

"Ces fonds politiques ont existé depuis plusieurs décennies. Les archives du gouverneur de l'Aof ont retracé l'existence de ces fonds politiques. Dakar a toujours contribué à la lutte pour l'émancipation. C'était  un cadre qui accueillait tous les africains qui se battaient pour l'émancipation, les transportait, les logeait, les nourrissait", a rappelé Khalifa Sall.

Dans la même lancée, il a revu en bloc l'histoire de la création du poste de maire. "Avant 1983, il n'y avait pas de maire. Il y avait alors un président du Conseil municipal qui recevait l'argent de l'administrateur de la commune. Et il rendait compte. L'administrateur remettait l'argent au président du Conseil municipal qui rendait compte au président de la République. C'est là où le compte rendu était fait. Après la réforme de 83, quand le maire est devenu ordonnateur. La tutelle existait. En ce moment-là, les fonds politiques mis à la disposition du maire, celui-ci rendait compte devant l'autorité politique. C'était Moussa Ndoye d'abord ensuite Souti Touré. 1996 a été un tournant révolutionnaire pour les collectivités locales au Sénégal. C'est le moment de l'émancipation des collectivités locales".

Selon lui, le maire rendait compte devant son Conseil municipal. Les fonds politiques ont continué à exister. Le maire recevait l'argent directement mais il était responsable devant son Conseil municipal. Donc, il recevait l'argent par un mécanisme mis en place par le percepteur".


Article_similaires

12 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (18:32 PM)
    Ce qui existait dans les années 80 et même avant était tout Sauf une caisse d'avance. La caisse d'avance, elle, est regie par le décret 2003 sur les regie d'avance et de recettes
  2. Auteur

    Meme Si Je Reconnais Que Le Ma

    En Février, 2018 (18:43 PM)
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:04 PM)
    le pauvre aucun argument valable pour sa defense .il va se faire laminer
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:10 PM)
    Tout le monde sait que c'est de lacharnementt contre le maire mais sait tout et voit tout.que l'on soit avec khalifa ou contre khalifa on sait qu?il y a la main de l'état derrière cette comédie de justice.

    Il y a des ministres qui distribuent des millions au su et au vue de tout le monde sans en être inquiété.

    Monsieur les juges gardez votre dignité et sachez qu'un jour vous serez jugé. La vie est courte.

    Les juges ont un sacré métier s'ils sont justes et leur récompense c'est le paradis. De grâce n'acceptez l'influence de personne quitte à perdre votre emploi.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (23:12 PM)
      c'est ici sur terre qu'on doit pouvoir les juger. il faut réformer la magistrature pour qu'un justiciable s'il se sent lésé puisse porter plainte contre le juge. le prochain président inchallah en 2019 doit pouvoir l'intégrer dans la constitution pour éviter ou les forcer à rester dignes et intégres. il y va de la survie de leur progéniture. pensez à vos enfants messieurs les juges quand vous jugez sinon vous assisterez à la propre déchéance de vos enfants et vous n'y pourrez rien car dans ce cas ce sera l'intervention divine
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (19:51 PM)
    Les sénégalais sont devenus extrêmement cruels
    Auteur

    Meuze

    En Février, 2018 (20:02 PM)
    Nul regime satanique et enfin voleur

    Auteur

    Meuze

    En Février, 2018 (20:02 PM)
    Nul regime satanique et enfin voleur



    Auteur

    Meuze

    En Février, 2018 (20:02 PM)
    Nul regime satanique et enfin voleur



    Auteur

    Galsen

    En Février, 2018 (20:08 PM)
    LES REPONDEURS AUTOMATIQUES DU CLAN MAFIEUX FAYE SALL VOUS ETES PAYES COMBIEN A LHEURE POUR FOUTRE LA MERDE SUR CE SITE
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (20:23 PM)
    khalifa sall est innocent tout les senegalis savent ca. c est tout juste une justice instrumentaliser au senegal. Comme le cas de karim Wade, partout ou la justice est independante le senegal perdra. Khalifa meme condamner sera rehabilite demain et indemniser par l'etat. Les veritable crime economiques ces le petrole et le gaz, le cointrat de 1200 milliards pour un train de 52 kilometres, la poste, COUD, Les Terres de Bambilor. Qui inshalah seront regle par une commission independante pour eclaircir les senegalais.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (21:02 PM)
    Post 1 tu n’es qu’un idiot
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (08:20 AM)
    Réveillez-vous sénégalais !coup d’état politique, coup d’Etat électoral permanent !sabotage organisé des législatives, Karim comme khalifa traqués pour des raisons politiques et ethniques, avez-vous vu maky traquer un poular ? Nafi OFNAC virée pour avoir osé convoquer Aliou sall. Pour maky, il faut éliminer avant la présidentielle les candidats wolofs sérieux en oubliant la leçon de Moïse dégageant le pharaon. Le verdict de Maky est dans la poche du juge. Tout le reste c’est théâtre et mackillage juridique destinés à la consommation des moutons, à l’explosion de l’audimat des medias manipulés et aux frais d’honoraires des avocats. Maky délivre à l’IGE des ordres de mission ciblée vers ses adversaires, reçoit les rapports, fait le tri, sélectionne et dicte à la justice la conduite.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR