Lundi 15 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Politique

Barthélémy Dias : "C'est Tanor qui m'a informé qu'il y'avait des fonds politiques à la ville de Dakar"

Single Post
Barthélémy Dias : "C'est Tanor qui m'a informé qu'il y'avait des fonds politiques à la ville de Dakar"

Le maire de Mermoz Sacré-Cœur, Barthélémy Dias, confirme les propos de Khalifa Sall. "Je dénonce cette posture de lâcheté qui consiste aujourd'hui à vouloir entretenir un complot politique qui ne parle pas dans l'esprit des sénégalais. Mais ils ont tous bénéficié de ces fonds politique. Macky Sall en a bénéficié. Il est le président de la République. Ce que je dis sur le président de la République, si ce n'est pas exact, le procureur de la République a le droit de s'autosaisir pour offense au chef de l'État", déclare le maire de Sacré-Cœur Mermoz.

M. Dias révèle aussi qu'Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du Parti socialiste, avait, lui-aussi, sollicité ces fonds. "En 2009, Ousmane Tanor Dieng a été le premier à m'indiquer qu'il y'avait des fonds politiques à la ville de Dakar, et à ce titre, il m'invitait à faire comprendre au maire, en vue de l'élection 2012, qu'il fallait faire bon usage de ces fonds surtout à travers une politique sociale qui devait nous aider à remporter l'élection présidentielle de 2012", déballe Barthélémy Dias sur les ondes de la Rfm ce mercredi"


Article_similaires

19 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (15:24 PM)
    est aprés c est pas TANOR le procureur il n est pas aussi le président de ka republique Diaz veut faire de la place au debat diey guen cheval ba mouy mbeuké diey mbam boumouy mbeuké nopil
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (15:37 PM)
      bonjour

      je compte investir dans le projet diamniadio lake city je veux savoir est ce que les promoteurs sont sérieux est ce que ce projet sera rentable car ils m’ont beaucoup convaincu qu’ils ont commencé les travaux


      merci de m’aider
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (16:30 PM)
      en suivant les rÉponses sur le site depuis le dÉbut du procÈs, je constate qu'il y a un groupe de rÉpondeurs automatiques qui charge tout le temps khalifa;
    • Auteur

      Pecosse

      En Février, 2018 (16:54 PM)
      c'est pas normal qu'il soit trainé ainsi en justice, mais helas puisqu'il a refusé de s'allier au nouveau regime il sera vendu a l'abattoire....
      dommage qu'en afrique si tu n'est pas du bon cote des gouvernants, ces derniers te sacrifie....
      oui dommage, khaff , mais dieu ne dort pas deh, walay....
      le senegalais n'aime pas ca, ridiculer un homme publiquement , meme s'il a tort y'a des manieres de le faire mais pas comme ca....
      c'est vraiment triste, ils vont le sacrifies comme ca rek.... pufffff
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (18:03 PM)
      c'est le fou de la rue publique, il dit les choses vraies que les poltrons n'osent dire, bravo diaz, le peuple te soutient vivement
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (21:24 PM)
      a l’attention des intellectraitres (alphabetises en franÇais ) qui voulaient nous convaincre du contraire ; l’aveu est la mere des preuves ;
      voici la preuve claire que la rencontre de dakar pour l’éducatuio n’est rien d’autre que combattre l’islam

      macron et l’Éducation au sénégal : le commentaire d'un chroniqueur franco-américain sur cnews irrite les salafistes sénégalais


      l'une des étapes les plus importantes de la visite d'emmanuel macron au sénégal, c'est le sommet dédié au partenariat mondial pour l'education accueilli par le centre international de conférence abdou diouf (cicad). rencontre qui a suscité beaucoup de commentaires eu égard à la participation de la star américaine d'origine barbadienne, nommons rihanna.
      pour le collectif non à la franc-maçonnerie et à l'homosexualité, la chanteuse est porteuse d'un projet aux fins de dévier la jeunesse sénégalaise, à travers l'éducation.
      si la chanteuse et le président français ne sont pas passés aux aveux, ça semble être le cas avec un chroniqueur franco-américain qui travaille à la chaine française cnews (ex i-tÉlÉ) dont une équipe a accompagné emmanuel macron.
      harold hyman puisqu'il s'agit de lui, croit savoir qu'il y a un "calcul" derrière cette mobilisation mondiale en faveur de l'éducation dans les pays en voie de développement. "si la jeunesse africaine et surtout en zone musulmane est laissée à elle même - le sénégal un pays de 9/10 musulman -, ça va être des madrasas (écoles coraniques) financées par des fonds saoudiens qui vont éduquer les jeunes. et il ne faut pas que ça arrive. si ça arrivait, on aurait une espèce d'afghanistan ou quelque chose du genre et on ne veut pas ça", a expliqué le chroniqueur américain. ce qui a eu le don d'irriter les salafistes sénégalais sur le web. la vidéo est largement partagée par ces sunnites pour qui, l'objectif du président français est de combattre l'enseignement coranique au sénégal.
      rappelons que la contribution de la france au partenariat mondial pour l'éducation est passé de 17 à 200 millions d'euros. "si cet investissement n'est pas fait, cette jeunesse deviendra le problème de demain (...) avec des risques de bascule vers l'obscurantisme ou la violence", s'est justifié le président français à dakar.

      rappel des objectifs de la laÎcite : naufrage de la foi
      pour découvrir la vérité, il faut aller plus loin que ces rodomontades de tribune, bien sûr.
      pénétrons plus en avant dans la pensée profonde et secrète de certains hommes politiques de ce temps.
      c’est l’inspecteur dequaire grobel qui déclare en 1896 : « le but de l’école laïque n’est pas d’apprendre à lire, à écrire et à compter, c’est de faire des libres-penseurs.
      l’école laïque n’aura porté ses fruits que si l’enfant est détaché du dogme, s’il a renié la foi de ses pères.
      l’école laïque est un moule où l’on jette un fils chrétien et d’où s’échappe un renégat. »
      c’est jules ferry écrivant ! « nous voulons organiser l’humanité sans dieu. »

      messieurs du collectif non à la franc-maçonnerie et à l’homosexualité, vous avez fait honneur à la oumah sénégalaise. qu’allah, swt, agrée votre action.
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (04:21 AM)
      wallaahi,
      a mon avis, c'est lui dias (ou jazz) et bamba fall (dans une moindre mesure et qui faisait des yeux doux à idy) qui ont mis khalifa dans cet imbroglio !!!
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (04:21 AM)
      wallaahi,
      a mon avis, c'est lui dias (ou jazz) et bamba fall (dans une moindre mesure et qui faisait des yeux doux à idy) qui ont mis khalifa dans cet imbroglio !!!
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (15:29 PM)
    Les mensonges commencent à prendre le dessus !!! :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla:  :taala_sylla: 
    Auteur

    Lynx

    En Février, 2018 (15:37 PM)
    Donc en 2012 toi Barth tu étais au courant de cette pratique. tu as cautionné le fait d'utiliser les derniers publics pour en faire selon vos termes, bon usage pour vous aider à remporter l'élection présidentielle de 2012. Que des voleurs ces politiciens.

    Ce procès devait être une occasion pour les profanes de découvrir comment les politiciens spolient l'argent du contribuable. comment il s'enrichissent sur le dos du sénégalais.

    cette affaire n'est que la partie visible de l'iceberg.
    Auteur

    Secka

    En Février, 2018 (15:46 PM)
    Ce procès nous prouve qu'au SENEGAL on peut voler sans être inquiété si on est du bon cote.

    Ige ofnac rien ne vous intéresse si ce n'est éliminer un POTENTIEL adversaire politique.

    KHAF DEFNA DEI LOLOU KENN WEDIWOUKO WAYE LIMOU FEK MAIRIE DE DAKAR DI DOKHé REK LEU DEFOUFI LOU BESS DEI LOLOU NIEP KHAMNANIOUKO

    WALAHI YALLA NAKO YALLA SOUTOURAL

     :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (15:57 PM)
    C'est farfelu ce qu'il dit.Un fonds politique doit être déterminé par un texte et non par un murmure
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (16:04 PM)
    A chaque fois qu'il parle, il devient plus banal plus derisoire
    Auteur

    Bo

    En Février, 2018 (16:13 PM)
    Vrai toquards, ils pensent que le gouvernement les donnent des fonds pour les combattre politiquement. Ils sont tombes comme des rats dans un piege.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (16:13 PM)
    Khalifa a tord de s'accompagner avec un individu comme ça.Tanor l'apprend chaque jour à ses dépends
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (16:16 PM)
    deug bi mo nehoul c'est pourquoi vous le qualifiez d'impoli.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (16:40 PM)
    Il est vulgaire!
    Auteur

    Alba

    En Février, 2018 (16:53 PM)
    C'est dommage pour Khalifa Sall.Ses ennuis ont commencé non quand il a eu des ambitions politiques puisqu il en a depuis que Macky Sall était au lycée,non pas depuis qu il est candidat à la présidence puisqu il ne s'est jamais déclaré candidat ,mais plutôt depuis que ces 2 loups l ont fait à sa place et lui ont créé créé des ennemis dans son parti.Cest quoi Cest Tanor qui m à informe de l existence de cette caisse?Cest quoi Cest Macky Sall qui m en a parlée?Est ce Une raison pour en user pour leur en donner,financer des concerts privés en France ,Ou donner 1 million chaque Tabaski à Yakham Mbaye pour son mouton?Quand On aspire à etre président ,Il y a un minimum ,Cest de garder ses arrières et d éviter ses loups sans base politique et presses d être des numéros 2.

    Auteur

    Pecosse

    En Février, 2018 (16:53 PM)
    c'est pas normal qu'il soit trainé ainsi justice, mais helas puisqu'il a refusé de s'allier au nouveau regime il sera vendu a l'abattoire....

    Dommage qu'en afrique si tu n'est pas du bon cote des gouvernants, ces derniers te sacrifie....

    Oui dommage, Khaff , mais Dieu ne dort pas deh, walay....

    Le senegalais n'aime pas ca, ridiculer un homme publiquement , meme s'il a tort y'a des manieres de le faire mais pas comme ca....

    C'est vraiment triste, ils vont le sacrifies comme ca rek.... pufffff
    Auteur

    Mamour Cisse

    En Février, 2018 (17:13 PM)
    Apr Ps Pds tous dans des pratiques nebuleuses .Le probleme du senegal ce sont les wolofs et les sereres .De Senghor serere en passant par diouf serere et finir par wade wolofs .ils se sont partage le senegal et perpetue les pratiques du colon .

    Seul le noble descendant De Maaba Diakhou Ba est en train de derouler pour un senegal de tous pour tous
    Auteur

    Mame

    En Février, 2018 (17:33 PM)
    Vous avez tout à fait raison, il s'est laissé entraîné dans un gouffre par ces deux loups au dents longues. Une chose est sûre, il n'en sortirait pas indemne.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (17:35 PM)
    mdrrrrrrrles commentateurs.....
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (17:54 PM)
    C est le grand deballage entre socialiste
    Auteur

    Bob Marley

    En Février, 2018 (05:51 AM)
    Barth,Bamba Fall et Khalifa n'ont pas de maturité politique.Supposons que ce soit des fonds politiques,alors on les prend pour aller combattre un président en exercice? D'autre part,s'il n'y a pas de nomenclature ''fonds politiques'',comment expliquer les fausses factures? Khalifa devrait dénoncer cette pratique s'il est un partisan de la transparence.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (08:14 AM)
    Entreprenariat politique ou comment gagner sa vie sans travailler.

    La politique est une entreprise financièrement rentable au Sénégal. Le pays est un immense gâteau de chef étoilé à partager entre plus de 300 partis dont 290 vautours n’osant pas voler de leurs propres ailes à une présidentielle car n’ayant ni le quotient électoral, ni la surface financière pour payer la caution, si ce n’est pas le pouvoir qui s’en acquitte à leur place pour berner les masses, astakhfiroullah !, baiser devrais-je dire. Ils se réfugient derrière le nid douillet des coalitions, désertent le terrain politique pour envahir le terrain médiatique et exister par l’unité de bruit ; ni permanence, ni structures, zéro activité. Le récépissé ne sert point à conquérir le suffrage des électeurs, mais c’est un permis de combinazione, de spoliation, de prédation, d’accaparement de ressources sur le dos du Sénégal. La stratégie est simple. Le parti-media dit soutenir l’action du Président de la république en fonction qui lui jette un grand os à ronger rembourré avec fromage : salaire, avantages en nature et espèces garantis durant le mandat.

    Si c’est à la veille du premier tour de la présidentielle, il faut faire semblant de se présenter sans en avoir le courage. Aucune consigne et on attend le deuxième tour pour le grand chantage du maître en la matière. Au président sortant qui détient la caisse noire de milliards, il est exigé des frais de campagne. Les soi-disant souteneurs du challenger prétendent que leur soutien est sans condition. De ce fait, ils reçoivent des frais de campagne. Si le challenger passe, c’est le jackpot : rentes assurées durant le mandat du nouvel élu. Le supporter du candidat battu va transhumer par contournement, pour, dit-il, soutenir l’action du Président de la République. Dans tous les cas, les entrepreneurs politiques ne perdent rien de leur investissement et suceront le sang du contribuable sénégalais : salaires, passeport, logement, couverture maladie, parc automobiles, carburant, voyages à l’autre bout du monde. C’est pourquoi les partis yobaléma, altoppé prospèrent. Violence au summum sur le peuple dépouillé ne saurait être plus pernicieuse. Ainsi déguisé, le vol est institutionnalisé et le crime organisé sans porter le nom de camorra ou oser appeler au « legalize it » à propos du yamba de Peter Tosh et du mouvement rastafari. Personne ou peu pour défendre les intérêts supérieurs de la nation orpheline et impunément violée à répétitions sur recommandation juridiquement encadrée. Le seul métier qui vaille est la politique. Inutile de travailler ; point de curriculum-vitae à faire valoir. Le parcours politique prime sur parcours professionnel.

    Faites de la politique et toujours de la politique, rien que de la politique, ainsi ventre et bas-ventre sont éternellement satisfaits. Les compétences en politique politicienne payent plus que les compétences pures.

    Ah tchim !, tchim mbaye ! transhumance !, appellation d’origine contrôlée de la prostitution politique dans le maquis avec ou sans la carte sanitaire du parti au pouvoir! Et si la proposition de l’ex- Premier Ministre Souleymane Ndéné Ndiaye avait abouti, combien d’hommes politiques, pardon, de bêtes en transhumance à la recherche de pâturages d’abord verts-PS, ensuite bleus-PDS, après marron-beige-APR, voulant goinfrer à tous les râteliers, de Senghor à Diouf, en passant par Wade et Macky, seraient fusillés ?

    Rage du pays, les politichiens émergent, l’homo-senegalensis s’immerge et se noie mais quand le peuple se réveillera, le monde des politichiens s’effondrera. Donald Trump ne parlera plus de pays de merde. Le rire du nègre bon banania, comme pendant l’époque coloniale, ne se rappellera plus au bon souvenir de l’homo-africanus, risée du monde.

    Tuubé Waalo

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (14:56 PM)
    bamelou biir amouko

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR