Lundi 22 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Politique

[ Banlieue ] Chômage des jeunes, Inondations… : Des questions qui attendent Macky Sall

Single Post
[ Banlieue ] Chômage des jeunes, Inondations… : Des questions qui attendent Macky Sall

Macky Sall a été plébiscité pour être le 4ème président de la République. A peine félicité par le président sortant Abdoulaye Wade, des questions telles que les inondations, le chômage des jeunes entre autres préoccupent les populations de la banlieue.

 

Au lendemain de la victoire de Macky Sall à la  course présidentielle, les populations de la banlieue se sont versées dans les commentaires. Le pauvre « goorgorlu » (débrouillard) espère des lendemains meilleurs.  Et par rapport aux points soulevés, figurent en bonne place la demande sociale, le chômage et les inondations. 

 

La banlieue est minée par une crise sociale sans précédent. Des ménages qui n’arrivent plus à joindre les deux bouts. Vu le coût de la vie avec l’augmentation   des denrées de première nécessité, les populations de la banlieue ont interpellé Macky Sall sur les promesses faites lors de la campagne. Ndèye Fall, Thiané Sall, deux mères de famille rencontrées à Pikine, ont lancé un appel au nouveau président pour que celui-ci « s’attelle à la tâche pour une réduction des denrées de première nécessité. Il nous l’avait promis lors de la campagne électorale ». Pour elles, des familles n’assurent plus  les trois repas quotidiens. « Les 5000 francs ne suffisent plus pour aller au marché. Nous sommes obligées de faire dans la débrouillardise pour combler le reste », font-elles savoir.    

 

Autres questions, ce sont les inondations. Celles-ci  avaient fini de créer la psychose. Poussant de milliers et des milliers de familles à quitter leurs maisons pour s’installer soit à Jaxaay soit vers d’autres contrées. A quelques trois mois de l’hivernage, les populations des communes inondables ne savent pas encore à quel saint se vouer. 

 

Macky Sall, qui avait promis d’assainir la banlieue en la dotant de canalisation pour lutter contre les inondations, aura fort à faire. « Nous voulons qu’il nous débarrasse des bassins de rétention. Ce sont des bassins de la mort. Nous ne pouvons plus cohabiter avec et les maladies de toutes sortes qui sont récurrentes », peste Alioune Mbaye, demeurant à Wakhinane. Son journal en mains, ce dernier attend, dit-il de Macky « le règlement de cette situation pour que la banlieue se débarrasse des eaux ». Les bassins de rétention sont nombreux et font partie du décor. Les autorités déclaraient « avoir investi 4 milliards ». Les populations de Gounass, Wakhinane, Djiddah Thiaroye Kao, entre autres, déclarent « que Macky doit y mettre un  terme ». 

 

Au-delà de la crise sociale, c’est le chômage qui taraude l’esprit des jeunes. Macky, pour d’aucuns, a entre les mains « une patate chaude ». 

 

Abdoulaye Wade, on se le rappelle, avait créé l’Office national pour l’emploi des jeunes dans la banlieue (Ofejban), dirigé par Boubacar Bâ, l’Anej (Agence nationale pour l’emploi des jeunes), sous la houlette d’Abdou Khafor Touré. Le nombre d’emplois créés à ce jour reste un mystère pour d’aucuns qui estiment que « jusqu’à présent, pas de boulot ». « Nous n’avons pas de travail. Macky Sall vient d’être porté au pinacle, et nous pensons qu’il peut aussi créer des emplois pour les diplômés », espère Daouda Fall, habitant Golf Sud. Ce dernier  est en stage permanent dans une société de la place.  

 

Même son de cloche pour Fatou Thiam. Cette dame qui vient de terminer ses études espère « décrocher un boulot », avant d’ajouter que « cela fait des années que je chôme. J’espère avoir un boulot avec le règne de Macky ».  

 

Abdoul K. Diop (Correspondant dans la banlieue) 


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Boy Djine

    En Mars, 2012 (03:27 AM)
    waye 1ere waye ,okhoooooooo  <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
  2. Auteur

    Gouv

    En Mars, 2012 (05:26 AM)
    Que pensez vous de ce gouvernement? 01 Premier ministre chargé de la Coordination de l’Action gouvernementale,Mamadou lamine loum ou moustapha niasse ou jacques diouf 02 Ministre d’Etat chargé de la Défense Nationale : Monsieur benoit sambou 03 Ministre de l’Intérieur et de la Sécurité Publique : Monsieur Mbaye ndiaye 04 Garde des Sceaux, ministre de la Justice, de la Législation et des Droits de l’Homme : Aminata sow sidibe ou ibrahima fall 05 Ministre de la Décentralisation, de la Gouvernance locale, de l’Administration et de l’Aménagement du Territoire : Seydou sy sall 06 Ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine, de la Francophonie et des senegalais de l exterieur;Gadio ou Ibrahima fall 07 Ministre de l’Analyse Economique, du Développement et de la Prospective : Ibrahima Sall 08 Ministre de l’Economie et des Finances : abdoul mbaye 09 Ministre de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche : Robert sagna 10 Ministre de l’Industrie, du Commerce des Petites et moyennes Entreprises : Djibril ngom, ou alioune badara cisse,ABC peut etre directeur de3 cab du president 11 Ministre de l’Energie, des Recherches Pétrolières et Minières, de l’Eau, et du Développement des Energies renouvelables : un specialiste de l energie de l apr 12 Ministre de la Santé : eva marie coll seck 13.Ministre de l education nationale Mahmouth saleh ou aissata tall sall 16 Ministre de la Fonction publique et du Travail : aminata tall 17 Ministre de la Jeunesse, des Sports et Loisirs : abdou mbow 18 Ministre chargé de la Microfinance, de l’Emploi des Jeunes et des Femmes : Madame badiane de l apr 19 Ministre de l’Environnement, : Ali haidar 20.Ministre de l urbanisme et de l habitat cheikh bamba dieye 21 Ministre des Travaux publics et des Transports : Pape diouf de rewmi 22 Ministre délégué auprès du président de la République chargé de l’Economie maritime et des Infrastructures portuaires ,hawa dia thiam 23 Ministre de la Communication et des Technologies de l’Information et de la Communication :latif coulibaly ou el hadj hamidou kasse 24 Ministre de la Culture, de l’Alphabétisation, de l’Artisanat et du Tourisme : youssou ndour 26 Ministre de la Famille, des Affaires Sociales, de la Solidarité nationale, des Handicapés et des Personnes de Troisième Age : Aminata mbengue ndiaye/ou helene tine
    • Auteur

      Djamil Sèye

      En Mars, 2012 (06:21 AM)
      le chomage la seule personne que je connais qui sait le décortiquer et le resoudre en tout cas dans ses dires et ses articles c arona moreau
      vivement que moreau vienne pour legislatives
      assemblée dina nékh

      vive le senegal, on ne veut pas de gouvernement de recyclés...
    Auteur

    Fany

    En Mars, 2012 (06:23 AM)
    teye nga de macky. on ta filer la patate chaude
    Auteur

    Qui..

    En Mars, 2012 (07:12 AM)
    Waa tiaroye kow ont voté pour WADE !!!
    Auteur

    Justice Banlieue

    En Mars, 2012 (10:02 AM)
    Bonjour à la nouvelle équipe. si vous oubliez une seule fois le mystique Directeur Général BOUBACAR BA de l'OFEJBAN VOUS RATEZ VOTRE VOCATION. EN tant que qu'encien agent de cet OFFICE je sais que c'est une pertinente structure qui si cela avait normalement fonctionné allait aider à resoudre une part notoire des difficultés des jeunes de la Banlieue. le probleme de cette institution n'est pas sa mise en place mais son Directeur Général qui n'a meme pas eu son BAC aprés deux tentatives au lycée Limamou laye de pikine. aujourd8 il doit beaucoup d'argent à ses employés pour n'avoir jamais versé leur cotisations sociales et leurs impots qui ont toujours fait objet de retenues sur les salaires. c'est que a peu prés 17% du personnel répondent aux exigences des vertus d'un travailleur productif telles que la compétences la probité la rigueur, et j'en passe, je veux dire que le reste n'est qu'un chapelet de fils et filles d'amis et de parents qui parfois ne savent meme pas leur role qu'ils peuvent jouer dans la boite. par conséquent revoir le personnel et auditer de fond en comble la gestion interne et financiière nous parait indispensable à la relance des activités. Lui et son DAF se sont véritablement sucrés sur le dos des employés.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR