Mardi 23 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Politique

«A quatre jours de la sortie de Barthe, on s’empresse pour tenir coûte que coûte un procès»

Single Post
«A quatre jours de la sortie de Barthe, on s’empresse pour tenir coûte que coûte un procès»

«A quatre jours de sa sortie, on s’empresse pour tenir coûte que coûte un procès», a critiqué le maire de la Médina Bamba Fall au sujet de la détention de Barthelémy Dias. 

«Ce pays n’a plus de quiétude, n’a plus de stabilité. On n’a pas besoin de ce harcèlement. Laissons les gens tranquilles, les leaders de l’opposition tranquilles. Sils nous obligent ce parrainage, qu’ils nous fichent la paix, parce que… le deuxième tour est imminent, il est inévitable. Macky Sall ira bel et bien au deuxième tour. Tout ce qu’ils sont en train de faire c’est de museler les opposants afin qu’ils se taisent», martèle l’ému de la Médina, face à la presse.

Quid de la succession de Khalfa Sall à la tête de la mairie de Dakar ? «La Ville de Dakar n’a pas été gagnée par Benno Bokk Yakaar, n’a pas été gagnée par le Parti socialiste», s’empresse-t-il de clarifier. 

Et «Taxawu Dakar, insiste-t-il, aura bel et bien un candidat et que le maire serait bel et bien issu des rangs de Taxawu Dakar».

 


Article_similaires

10 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (19:36 PM)
    De tout coeur avec barth ,le digne senegalais

    • Auteur

      Contribution

      En Septembre, 2018 (19:36 PM)
      il n’y a pas de hasard dans la vie. après près de 60 ans d’indépendance, le sénégal peut et doit prendre en main son destin. l’ancienne génération qui est encore aux commandes, a lamentablement échoué. elle n’a pas réussi à procéder aux transformations nécessaires pour développer le pays. il y a eu des changements de gardes de senghor a à macky sall en passant par maître abdoulaye wade, mais le système est resté le même : corruption, amateurisme, népotisme, clientélisme, prévarication de nos ressources, justice aux ordres..etc.

      aujourd’hui ce qui se joue c’est l’avenir du sénégal et celui de nos enfants et petits-enfants. demain, c’est aujourd’hui. le régime de macky sall (accident) est entrain de vendanger les terres du domaine national à des privés étrangers qui transforment nos agriculteurs en ouvriers agricoles, les marchés publics sont octroyés aux firmes étrangères et sans contrepartie au moment où nos entreprises locales font faillite. il n’y a plus d’industries. l’école publique sénégalaise est en lambeau et la santé n’en parlons même plus (il suffit de voir les difficultés d’accès aux soins, le nombre de morts dû à la non prise en charge des malades pour se rendre compte du désastre). la justice s’est affaissée et reste à la solde du président macky sall. les rares magistrats qui se tiennent debout sont diabolisés et mis au placard. nous n’avons pas besoin de disserter longuement pour constater que ceux qui nous gouvernent n’aiment pas ce pays. sinon comment comprendre leur attitude vis-à-vis de nos ressources naturelles, de nos deniers publics? j’ai le sentiment qu’ils sont au pouvoir pour se servir, servir le capital étranger au détriment du pays.

      un nouveau leadership pour un nouveau sénégal

      sans risque d’être démenti, je peux affirmer que le sénégal regorge de dignes fils et filles, de ressources humaines compétentes capables d’opérer les changements qui s’imposent. promenez-vous dans n’importe quelle partie du monde, dans n’importe quel pays de la planète, dans n’importe quelle grande organisation, vous trouverez des patriotes sénégalais qui font la différence et la fierté, et cela dans tous les domaines. de l’artiste qui honore le sénégal à genève ou à new york (ousmane sow, ousmane dia) aux scientifiques dans les plus grandes universités, le sénégal peut compter sur un vivier de qualité. pourquoi ces talents éclosent si difficilement au sénégal? (sonko est un talent de l’intérieur ainsi tu évites de prêter le flanc à la critique) comme si nous sommes condamnés à être médiocres chez nous?

      ce qui nous manque c’est un nouveau type de leadership, qui à mon avis se trouve en ousmane sonko, le leader de pastef les patriotes. il incarne cette nouvelle race de leader dont le sénégal a besoin.

      avec pastef et ousmane sonko une nouvelle offre politique basée sur le patriotisme est née. le patriotisme, ce seul mot, cru et vécu, suffirait à façonner un autre sénégal et à fédérer toutes les forces pour mettre le sénégal sur les rampes de lancement du développement.

      donnons la chance au coureur. non tous les hommes politiques ne sont pas les mÊmes. je comprends que « chat échaudé craint l’eau froide », mais faisons confiance au président ousmane sonko et à l’équipe qu’il mettra en place. nous ne devons pas rater ce rendez-vous de l’histoire. au-delà du parti pastef et de son président, cette nouvelle offre politique vient à son heure. elle devra être le réceptacle et le lieu de convergence pour toutes celles et tous ceux qui aiment le sénégal; pour toutes celles et tous ceux qui n’aimeraient plus voir des embarcations de fortune remplies de sénégalais et d’africains échouées sur les côtes méditerranéennes. non l’émigration clandestine n’est pas une fatalité, nous avons la terre, nous avons l’eau et les ressources, notre jeunesse bien formée, doit pouvoir en jouir. les compétences de l’intérieur comme celles de la diaspora devraient pouvoir contribuer au développement du sénégal.

      quant à l’argument du manque d’expérience du président sonko avancé par certains, je suis tenté de reformuler la question autrement : les politiciens à qui on prête de l’expérience (ousmane tanor, moustapha niasse et autres macky sall,…etc) ont–ils transformé positivement le vécu des sénégalais? est-ce que la pauvreté a reculé avec ces politiciens « d’expérience »? la réponse est non. aujourd’hui de grandes démocraties sont dirigées par des hommes politiques dans la quarantaine. le premier ministre du canada a 46 ans, le président français emmanuel macron a juste 40 ans (et pourtant ce dernier impose ses vues à notre président soit disant expérimenté!). l’âge ou l’inexpérience est un faux débat, qui plus est ousmane sonko a démontré sa compétence partout où il est passé jusqu’à l’assemblée nationale où il fait aujourd’hui un travail remarquable. de plus, si les sénégalais font confiance à notre parti, notre leader travaillera avec avec tous ceux et celles qui aiment le sénégal. toutes les compétences seront les bienvenues dès lors que ces personnes sont mues par un patriotisme agissant.

      soutenons ousmane sonko à mettre en œuvre sa vision (lire sa vision dans son livre solution a paraître) et son leadership pour le bien du sénégal. c’est l’un des rares leaders politiques sénégalais (faites le tour, vous n’en verrez pas beaucoup) qui ose mettre le doigt sur certains sujets sensibles de peur de se mettre à dos la france et l’occident en général : qu’il s’agisse des ape, du francs cfa, du patriotisme économique …etc.

      pastef est l’un des rares partis qui fait la politique autrement : nous déposons nos comptes au ministère de l’intérieur comme le veut la loi. demandez au président macky sall et à ses alliés de l’afp et du ps s’ils ont déjà satisfait à cette exigence légale. pourquoi donc, on devrait continuer à leur faire confiance?

      j’en appelle aux hommes et femmes de mon pays, j’en appelle à la jeunesse de mon pays (victime de toutes les politiques publiques depuis l’indépendance) à se mobiliser, à faire de ousmane sonko leur candidat, à se mobiliser pour recueillir les signatures requises par cette loi inique de parrainage. allons dans les quartiers, mobilisons les villages et les villes pour élire ousmane sonko, pour enfin opérer les ruptures nécessaires à la construction d’un sénégal nouveau. nous n’avons pas le droit de fuir notre responsabilité historique. frantz fanon nous rappelait a juste titre que : « chaque génération a le choix entre trahir ou accomplir sa mission ». nous n’avons pas le droit de trahir notre mission pour le bénéfice des populations sénégalaises.
    • Auteur

      Reply_author

      En Septembre, 2018 (19:40 PM)
      barth devrait prendre au moins 10 ans de travaux forcés pour le meurtre de ndiaga diouf
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (19:49 PM)
    il faut que l opposition comprenne que Macky est un chef qu il faut respecter . Macky ne supporte pas les opposants impolis . il va tous vous lettre en prison bande d impolis
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (19:52 PM)
    Foutez la paix à Barth. Libérez le. Si en Appel, il est condamné c'est que la justice sénégalaise est pourrie, corrompue à la main de l'Exécutif. Le tribunal de 1ere instance l'a relaxé. Sa condamnation en Appel signifiera que quand il est dans la majorité il est reconnu non coupable est dès qu'il passe dans l'opposition il devient coupable. Les juges sénégalais, vous êtes à la merci du pouvoir. Tout cela explique la forte transhumance sous la dynastie Macky. Pour ne pas être épinglé par la justice tout le noyau dur de Wade passe à Macquis. Amoulène fayda, amoloulène djom. En Côte d'Ivoire, le camp Mbagbo a très peu transhumé, il est resté digne. Au Bourkina, le camp Compaoré est resté digne. Au Sénégal tout le monde transhume, du moins Macky Sall salleté accepte tout sauf Wade père et fils pour le PDS + Khalifa, Barth. Nous n'accepterons plus que Macky enferme qui que ce soit.

    Ce que fait MACKY s'appelle de l'OSTRACISME, passer par la justice pour évincer ses adversaires dangereux.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (20:16 PM)
    MACKY DICTATEUR à la manœuvre  :taz-smile: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (21:32 PM)
    Vous nous emmerdez avec ce vaurien de Barthélemy. La place d'un assassin c'est la prison.
    Auteur

    2nd Term For Macky Sall Ngary

    En Septembre, 2018 (00:01 AM)
    Macky korr Marieme Faye moo ko yorr



    Macky Sall Ngaari gorko torodo



    Avec Macky pour in Senegal emergent et qui gagne



    Avec Marieme pour Servir le Senegal

    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (07:56 AM)
    Vous nous cassez les couilles avec ce putain de BARTH, ce mérite la perpétuité, avez-vous pensé la famille de NDIAGA DIOUF. J e suis énervé avec les gens soit disant doutenant cet énergumène.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (08:08 AM)
    comment certains jouent au malhonnete l'appel a ete fait il ya des mois on met l'affaire en letat certains crient au complot

    dommmage barthelemy a ete reconnu coupable en premiere instance et il a interjete appel

    la cour dappel rejuge laffaire on ns parle dempressement
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (09:30 AM)
    SENEWE Sen Thiapa leufeul ndeye !

    Reposer mon 1er commentaire que vous avez effacer !
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2018 (11:09 AM)
    Ce Pourtou Ngiania mérite le peine de 10 ans de prison c,est lui qui avait tuer N,DIAGA DIOUF et il l,avait revendiqué a la télévision futur média et après il insulte nos juges et magistras il n,a aucun respect sur les sénégal après avoir purgé sa peine on doit le rapatrier chez ces parents aux iles du cap vert lui et son père peuvent aller portez leurs candidatures a la mairie de PRAIA ou MINNDANAO

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR