Vendredi 22 Février, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Politique

Marche du 13 juillet : L'opposition prête à défier le préfet de Dakar

Single Post
Marche du 13 juillet : L'opposition prête à défier le préfet de Dakar

Les leaders de l'opposition réunis autour du Front national de résistance sont sur le pied de guerre. En conférence de presse ce mercredi, ils ont annoncé qu'ils comptent manifester  "avec ou sans autorisation" du préfet de Dakar. "Personne ne peut nous empêcher de marcher. Nous allons manifester quel que soit la décision du préfet de Dakar. Nous ne sommes pas dans un régime d'autorisation ‘‘Niou Beugue ko Niou Bagne ko, di naniou manifester'' (Ndlr Qu'ils le veuillent ou pas, on va manifester)", a déclaré Omar Sarr, non sans demander aux autorités étatiques d'encadrer leur marche.

"L'itinéraire de cette marche sera de la Place de la Nation (ex Obélisque) au rond-point de la Rts. Ce sera une marche contre le recul démocratique du Sénégal, pour la défense des libertés, pour des élections transparentes et libres, contre le parrainage autocratique de Macky Sall", a listé Mamadou Lamine Diallo, coordonnateur dudit front. A l'en croire, ils ont déposé une autorisation afin que leur procession soit encadrée.

Pour sa part, Mamadou Lamine Massaly, coordonnateur du Pds à Thiès, appelle tous les jeunes à venir participer massivement à la marche pour "la libération du peuple". Selon lui, le Sénégal est devenu le pays des pénuries. "Pénurie d'eau, de sang, d'essence, de cartes d'électeurs, de justice et de liberté, d'emplois et de démocratie", énumère Massaly. Qui ajoute : "Face à l'injustice, aux mensonges et aux calomnies la résistance doit être un droit".

Par ailleurs, les leaders de l'opposition ont profité de leur rencontre pour dénoncer une nouvelle fois le rejet de l'inscription de Karim Wade des listes électorales. "Le ministre de l'Intérieur n'a pas la possibilité de radier Karim Wade des listes électorales. Il n'y a que la commission administrative qui pouvait refuser son inscription. Macky Sall n'a pas le droit de le sortir des listes électorales. Il ne veut pas de la candidature de Khalifa Sall encore moins de celle de Karim Wade. Nous allons poursuivre le combat dans la rue et au niveau des instances internationales", prévient Omar Sarr.


16 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:39 PM)
    Bande de pyromane  :thumbsdown: 
    • Auteur

      Khatior-bi

      En Juillet, 2018 (20:07 PM)
      non c'est ce cretin de macky qui n'a pas su gerer sa popularite du debut. trop de repressions tue la marche democratique d'un pays.
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (21:01 PM)
      politique = rapport de force . la peur doit changer de camp. il faut faire reculer macky sall
    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (09:47 AM)
      ils se réclame de la république avec le drapeau national en l'envers(l'étoile est renversée), la pointe de l'étoile doit être tournée vers le haut(leçon d'instruction civique en classe élémentaire)
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (20:55 PM)
    Allez les gars ne reculez pas

     :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    D.

    En Juillet, 2018 (21:11 PM)
    Cette opposition à court d'arguments, est pathétique et de mauvaise foi. Elle n'a ni candidat, ni projet de société pour le pays.

    Battre le macadam est le seul programme politique crédible qu'elle est capable de présenter aux sénégalais qui ne sont pas dupes.



    Elle sait pertinemment qu'elle sera battue au premier tour des prochaines élections par un Président qui travaille et qui, depuis 2012 a mis en place un plan stratégique avec les programmes d'actions structurelles et d'urgence dont les effets sont visibles sur l'ensemble du territoire national.



    Travailler et laisser parler.......c'est la voie de l'émergence du Sénégal avec le Président Macky SALL.



    Les sénégalais ne se sont pas trompés en 2012.



    VIVEMENT 2019 !!!!

















    • Auteur

      Coumba La Sulfureuse

      En Juillet, 2018 (13:13 PM)
      athia mbeur§ boulène délou ganaw dé! le régime en place fait tout sauf travailler!ils ont dilapidés nos ressources , ils ont dénaturé les valeurs qui régissaient nos républiques! opposition ça kaw; regime en bas!
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (21:41 PM)
    Rappel : manifester est un droit chez nous.

    La prefecture doit être informée. Son devoir est d'encadrer la manifestation pour la sécuriser. Eventuellement proposer un autre itinéraire.

    MAIS INTERDIRE UNE MANIFESTATION EST ILLEGAL AU SENEGAL
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (22:07 PM)
    Pourquoi dire k il pleuve ou neige on va manifester. C un droit il faut le faire pacifiquement . bayilen fitna baxul
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (22:07 PM)
    Pourquoi dire k il pleuve ou neige on va manifester. C un droit il faut le faire pacifiquement . bayilen fitna baxul
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (22:07 PM)
    Pourquoi dire k il pleuve ou neige on va manifester. C un droit il faut le faire pacifiquement . bayilen fitna baxul
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (22:07 PM)
    Pourquoi dire k il pleuve ou neige on va manifester. C un droit il faut le faire pacifiquement . bayilen fitna baxul
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (22:07 PM)
    Pourquoi dire k il pleuve ou neige on va manifester. C un droit il faut le faire pacifiquement . bayilen fitna baxul
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (22:07 PM)
    Pourquoi dire k il pleuve ou neige on va manifester. C un droit il faut le faire pacifiquement . bayilen fitna baxul
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (22:07 PM)
    Pourquoi dire k il pleuve ou neige on va manifester. C un droit il faut le faire pacifiquement . bayilen fitna baxul
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (02:35 AM)
    Votre marche a la con ninteresse pas les senegalais

    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (07:30 AM)
    Sabotage organisé des élections

    Posez la grille ethnique et vous lirez Maky facilement.

    60 milliards à Maky pour une carte par personne qui ne viendra jamais alors que Wade, avec 15 milliards, a produit 2 cartes par personnes dans le temps et dans l’espace. Maky qui avait promis 3191 milliards de FCFA avec les conseils décentralisés et 500 mille emplois aux jeunes, est incapable de nous livrer des cartes d’identité.

    Tout le processus électoral est miné comme dans le maquis.

    Maky manipule la Constitution pour empêcher à Wade de se présenter à une élection présidentielle, avec un âge max pour les candidats. Maky invente le parrainage citoyen universel pour éliminer des adversaires qu’il n’ose pas affronter démocratiquement. Maky choisit les candidats à toutes les élections en manipulant la mackystrature qui les élimine, demandez à Karim et Khalifa. Le parrainage permet à Maky de faire le tri de ses adversaires qui réussiront à passer après le tamis et la justice. Maky choisit les électeurs en sabotant l’inscription, la fabrication des cartes, leur distribution, la fabrication des bulletins, leur acheminement, l’organisation du vote, la proclamation des résultats. Lors des législatives de juillet 2017, Maky a délibérément saboté les élections à Dakar, Touba, en milieu wolof, mouride et dans les zones non favorables. Aucun problème dans les régions toucouleur ou de sa belle-famille du Sine. Les 90.000 électeurs de 200 bureaux de vote à Touba n’ont pas voté parce que Maky n’en voulait pas. Le vote a démarré à 18 heures à Touba comme l’a voulu Maky.1 million 500 sénégalais, des sans-papiers, n’ont pas voté par sabotage organisé. 60 milliards investis sur des cartes pour voler les élections. Maky avait 5 ans pour préparer les élections. Il organise la fraude industrielle en confisquant la voix du peuple comme avec son wakh wakhééte sur un mandat de 5 ans .Relisez Althusser, Maky a confié l’appareil répressif de l’Etat à abdoulaye daouda diallo, l’appareil idéologique confié à yaya abdoul kane ministre des télécoms, chargé en plus du centre national d’Etat civil qui manipule les données démographiques avec fichage de tous les sénégalais dès la naissance, Chérif Diallo Directeur des TIC, Elhadji Ndiaye 2S TV PCA de la société sénégalaise de télédiffusion, Racine talla à la RTS, ARTP avec le DG Abdou karim sall et le PCA Abou Abel Thiam, l’opérateur de téléphone Hayo couvrant le Fouta, Tigo à Yérim sow qui avait mis l’hôtel Radisson à la disposition de Maky pendant la présidentielle de 2012 comme Alassane Ouattara avec l’hôtel Ivoire d’Abidjan pour lui servir d’Etat-major de guerre au cas où Wade refuserait de céder le pouvoir. La RTS, youssou ndour, en conflit d’intérêt avec son groupe falaat Maky, 2 S TV, fle Quotidien, Libération, etc., font le reste du travail de propagande digne de la radio des mille collines du Rwanda. Il n’y a que les wolofs qui sont emprisonnés dont les candidats sérieux que sont Karim Wade et Khalifa. Cissé Lo avait déjà théorisé la coalition toucouleur et sérére. Senghor couplé à Mamadou Dia et Diouf avec son dauphin Tanor ont initié cette coalition ethnique depuis 1960. Maky la perpétue avec le PM Dione. En plus de la toucoulorisation à outrance de la république par des nominations, des bourses ethniques et recrutements ethniques d’ASP, Maky veut bruler ce pays où la coexistence des peuples et religions était incontestable. La justice récite une dictée sous contrôle de Maky. Attention Maky est dangereux !

    Chers compatriotes, réveillez-vous !

    Attention danger, l’ethnicisme émerge !



    • Auteur

      Reply_author

      En Juillet, 2018 (09:00 AM)
      youssou ndour n'est pas halpoulaar, ni mohammad boun abdallah dione, ni papa abdoulaye seck, ni aminta mbengue ndiaye, ni mame mbaye niang, ni pape ndong, ni thérèse faye... et sincerement si c'est moustapha cissé lo votre reference, qqun qui arrive a debattre avec farba ngom, kokou woroul sakh politique wala am poste. mais on est au senegal on n'a que les dirigeants que l'on merite
    Auteur

    Arona

    En Juillet, 2018 (09:29 AM)
    A Anonyme27: Les seules personnes qui veulent brûler ce pays sont ceux de votre genre n'ayant dans sa bouche que la constitution des ethnies.Si vous avez une once de patriotisme ,vous ne permettrez jamais à quiconque de piller votre pauvre pays .Suivons l'adage:Il n'y a pas de feu sans fumée.Même si nous sommes juristes laissons les autres juristes faire leur travail car à part notre vanité ,rien ne prouve que nous sommes plus compétents qu'eux.
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (09:41 AM)
    A vendre babouche de sport pour la Marche du 13 juillet - Contact [email protected]
    Auteur

    Anonyme

    En Juillet, 2018 (11:41 AM)
    Quand en tant qu'opposants , on brave l'autorité en violant les lois et reglements du pays , on n'aura aucune raison à opposer à ses propres opposants une fois qu'on vous confie les renes du pays , c'est arrivé à Abdoulaye Wade ,il ne s'en est pas relevé ,à bon entendeur salut !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR