(Dossier de la Rédaction) Césarienne : La nouvelle passion dangereuse des femmes

  • Source: : Seneweb.com | Le 10 février, 2017 à 17:02:26 | Lu 28974 fois | 47 Commentaires
content_image

(Dossier de la Rédaction) Césarienne : La nouvelle passion dangereuse des femmes

Présentée comme un moyen simple, rapide et sans difficultés pour donner naissance, la césarienne attire de plus en plus les femmes. L’accouchement par voie normale tend à être décliné, surtout par les femmes intellectuelles. Cependant, les risques, sous-estimés ou méconnus de ce type d’opération, peuvent avoir des conséquences sérieuses voire graves, à court et à long terme, aussi bien pour la mère que le bébé. Aujourd’hui, nombreuses sont les questions qui tournent autour de la césarienne. Qu’est-ce que la césarienne? Comment est-elle pratiquée? Est-elle dangereuse ? Quand est-il nécessaire de faire une césarienne? Seneweb est allé à la rencontre de spécialistes pour éclairer la lanterne des Sénégalais.

«La césarienne est une naissance par voie chirurgicale. En d’autres termes, c’est un accouchement hors des voies génitales normales». L'éclairage est du Dr Alfousseyni Gaye, gynécologue en service à l’Hôpital général de Grand Yoff (Hoggy, ex-Cto). Ayant capitalisé une expérience de 23 ans, Dr Gaye explique que la procédure de la césarienne nécessite trois étapes. “La première consiste à préparer la patiente, faire un bilan, faire les aptitudes anesthésiques de façon à voir si ces dernières ne trouvent pas d’inconvénients à l’acte opératoire. Puis, la patiente est préparée et amenée au bloc opératoire pour l’intervention chirurgicale. Ainsi, pour faire une césarienne, le médecin doit effectuer une incision dans l’abdomen, rompre ensuite la poche des eaux et faire sortir le liquide amniotique, avant d'extraire le bébé. Après l’opération, viennent les deux dernières étapes que sont les soins et le suivi post-opératoire à surveiller pour s’assurer que le malade et son bébé ne sont pas en danger. 

Une fréquence anormale chez les femmes instruites

Les statistiques montrent que les femmes intellectuelles sont plus nombreuses à vouloir accoucher par césarienne où à subir une césarienne. Avec les longues études, elles font leur première grossesse assez tard. Elles ont ainsi tendance à rencontrer des difficultés. Dans ce cas, si la structure sanitaire n’est pas suffisamment outillée pour contrôler un accouchement normal, les médecins sont obligés de jouer la prudence et de faire recours à la césarienne. La fréquence de la césarienne chez les plus instruites pourrait ainsi être liée à la maternité tardive qui les expose à des complications obstétricales, expliquent plusieurs spécialistes interrogés par Seneweb.

L’agence nationale de la statistique et de la démographie, dans son dernier rapport d'Enquête démographique et de Santé renseignait que «pour 5 % des naissances, on a pratiqué une césarienne. La fréquence de cette intervention est plus fréquente chez les primipares (une femme enceinte pour la première fois). Les césariennes sont exclusivement pratiquées dans les structures de santé, sont plutôt rares chez les femmes du milieu rural, dans les régions les moins urbanisées et chez les femmes non instruites qui résident aussi plus souvent en zone rurale. Ce type d’intervention, qui n’est réalisable que dans les formations sanitaires suffisamment équipées et dotées de personnels qualifiés, n’est pas à la portée des couches les plus défavorisées (1 % contre 9 % dans les classes aisées)».

“Dr je veux une césarienne”

Effet de mode ou peur de subir des douleurs atroces, les femmes s’engagent, de plus en plus, vers la césarienne malgré ses coûts élevés. Et pourtant, ce type d’opération était considéré, autrefois, comme un moyen de sauvetage en cas de situation à risque. Selon le gynécologue Alfousseyni Gaye, les femmes aiment beaucoup la césarienne parce qu’elle est moins douloureuse et plus rapide. «La césarienne se fait en 30 mn ou une heure maximum. Alors que l’accouchement par voie basse peut durer 2, 3 ou voire 4 heures avec les contractions et le travail. Ce qui fait que les femmes préfèrent la césarienne. Elles vous disent carrément : “Dr je veux une césarienne”, explique t-il. Le médecin pense que le droit de la femme doit être pris en compte. «Elle a le droit de choisir et le médecin a également l’obligation de lui expliquer les avantages et inconvénients liés à la césarienne. Quand il n’y a pas de raisons pour une césarienne, le médecin doit refuser parce qu’en cas de pépin sur la table opératoire aussi bien anesthésique que chirurgicale la responsabilité du médecin compte plus que celle de la patiente», estime le Dr Gaye.

Sur la question, Diéliya Niang se veut formelle. Gynécologue dans un cabinet privé, elle précise : «les indications de la césarienne doivent être les mêmes aussi bien dans les structures publiques comme dans le privé. Car on ne peut pas faire une césarienne par commodité. Le médecin ne doit pas se plier aux exigences des patientes. La césarienne doit être faite quand l’indication est bien posée».

La césarienne une mort douce ?

Comme toutes interventions chirurgicales, la césarienne présente de nombreux risques qui ont pour noms hémorragie, anémie élevée, infection maternelle, hystérectomie (ablation chirurgicale de l'utérus). Des risques parfois méconnus ou sous-estimés par bon nombre de femmes. «Dans la majorité des interventions chirurgicales, on est confronté à une hémorragie. C’est la première cause de mortalité dans nos pays. Quelques moments après l’opération, la patiente pourrait être exposée à une infection. Quelques jours après l’opération (3 ou 4 jours), la femme “césarisée” peut être confrontée à des risques “thromboemboliques”, autrement dit une chirurgie pelvienne. Si malheureusement aucune réponse adéquate n’est apportée à temps, la patiente peut en perdre la vie. La césarienne est potentiellement mortelle», prévient le Dr Alfousseyni Gaye, interrogé par Seneweb. Dans le cas où la cause est une “coagulopathie”, c’est-à-dire un problème de coagulation sanguine, le malade peut faire une hypertension sévère qui donne un hématome retro-placentaire (décollement prématuré du placenta avant la naissance du bébé).

Pour son collègue Diéliya Niang, gynécologue en service dans son cabinet médical, «en dehors de toutes complications, la césarienne peut limiter les grossesses ultérieurement. En général, après deux (2) césariennes, tous les autres accouchements ne se feront que par intervention chirurgicale parce que la femme n’aura plus de marge de manœuvre pour suivre le travail d’accouchement. Il y’a aussi d’autres complications comme un placenta qui s’insère anormalement au niveau de la cicatrice».

Autre conséquence négligée est la rupture utérine. Une déchirure ou ouverture de l'utérus au niveau de la cicatrice, due en général à des contractions sur une zone fragilisée, elle reste un des risques les plus sérieux. Ses conséquences peuvent aller jusqu'au décès du bébé et de la maman. C’est une complication rare, mais dramatique. Et ce que les femmes doivent aussi savoir sur la césarienne, c’est qu’il est d'usage de n'en envisager que 3 voire 4 au maximum en raison des risques liés à la cicatrisation, explique la gynécologue.

La césarienne est un échec pour un médecin

Au Sénégal, la césarienne est plus pratiquée dans les cliniques privées. Ce qui pousse certains à dire que c’est pour des raisons pécuniaires. Mais, le Dr Diéliya Niang ne partage pas cette position. «S’il y’a beaucoup plus de césarienne qu’avant, c’est tout simplement parce que la responsabilité du médecin est souvent mise en cause, non pas pour des raisons pécuniaires. L’accouchement est un phénomène naturel et présente moins de complications. En réalité, on aurait souhaité que nos patientes accouchent de façon naturelle parce que la césarienne est presque un échec. Mais, elle est souvent salvatrice. Elle permet de sauver la mère et l’enfant et normalement quand elle bien posée elle peut être beaucoup plus utile que l’accouchement par voie basse», souligne-t-elle. Elle ajoute que la seule différence entre le privé et le public, c’est qu’«en clinique, la responsabilité du médecin est impliquée alors qu'en public, c’est l’hôpital qui est responsable. Les médecins des hôpitaux se sentent moins impliqués quand il y’a des implications».

La blouse blanche explique les cas dans lesquels il devient obligatoire de pratiquer une césarienne : «Il est nécessaire de faire recours à la césarienne dans le cas où la femme présente un défaut au niveau du bassin, c'est-à-dire un bassin généralement rétréci. Parfois, une malformation au niveau du bassin se présente. Dans ce cas, il y’a un vice qui fait que l’enfant ne pourra pas passer à travers la filière et en ce moment l’indication est absolue. Il faut une césarienne. Parfois, il y a une disproportion fœto-pelvienne, c’est-à-dire que l’enfant est trop gros par rapport au bassin de la mère. Cela impose une césarienne. La souffrance fœtale dès le début du travail d’accouchement est aussi une raison impérative pour faire recours à une césarienne pour éviter tous risques de lésions graves au niveau de l’enfant. Et en cas d’hypertension sévère aussi, on peut faire la césarienne pour éviter des complications aussi bien pour la mère que pour l’enfant», explique la gynécologue.

En tout cas, la position de l’organisation mondiale de la santé reste la même. Un peu plus de césarienne pour sauver le maximum de femmes. Mais pas trop de césarienne pour diminuer la morbidité chez les femmes.


Auteur: Ndèye Fatou Ndiaye - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (16)


Anonyme En Février, 2017 (17:02 PM) 0 FansN°: 1
oustaz makhtar saar

Reply_author En Février, 2017 (19:02 PM) 0 FansN°: 1
cesarean bakhoul. except quand vraiment necessaire.
Ndiambane Seck En Février, 2017 (22:47 PM) 0 FansN°: 2
finalement pour maty mbodji, cest overdose ou quoi ?
on a limpression que cest une affaire oubliée et jai vu dans thies v ceci :
arretés dans le cadre de l’enquête sur la mort suspecte de maty mbodj, thierry ngom et mohamed kama ont obtenu un non-lieu. libération, qui donne l’information ce vendredi, rapporte que l’instruction menée par le juge du cinquième cabinet les blanchit.
si ngom et kama ont reconnu leur présence sur les lieux du drame le jour de la disparition du mannequin par overdose (autopsie), ils ont nié avoir joué un quelconque rôle. leur version, selon le journal, a été corroborée par la plupart des témoins entendus dans le cadre de l’instruction.
toutefois, signale libération sans préciser son nom, l’un des bénéficiaires du non-lieu est poursuivi dans une autre affaire.
seneweb news
Témoin Apolitique En Février, 2017 (22:53 PM) 0 FansN°: 3
comment peut-on attendre que l'appareil (un don) obsolète de 30 ans tombe en panne pour se bouger ?
y-a-t-il une planification correcte au niveau de l’hôpital le dantec et/ou du ministère ?
les indigents sont-ils pris en compte dans les politiques de santé ?
est-il concevable d'avoir un seul appareil de radiothérapie pour le sénégal ?
mais, où sont les politiciens dans leur ensemble?
a quoi servent les fondations quand le système de santé publique est défaillant ?
où sont les ong, les associations de consommateurs et les droits-de-l'hommistes ?
où sont les bonnes volontés et les milliardaires sénégalais et étrangers qui vivent parmi nous ?
il ne suffit pas d’emmener des malades à l’étranger pour avoir la conscience tranquille et à en mettant plein la vue aux analphabètes faciles à manipuler ; les soins médicaux doivent être prodigués à temps et avec l’assistance permanente de la famille pour être efficaces et humanisés.
comme d’hab, médecins après la mort et gabégie.
indifférence des nantis.
désespoir pour les pauvres et mort dans d’atroces souffrances devant une progéniture impuissante et malheureuse.
voilà le résultat des politiques d’approvisionnements dans l’urgence en tout et du choix politique électoraliste des projets tape-à- l’œil au détriment d’un développement harmonieux et concerté (comme du ‘settum ganàr’).
a b e r r a n t et surtout criminellement inconscient.
a vos poches et pour un téléthon dans l’urgence pour suppléer l’etat, a moins que le président ou sa dame ou alors notre youssou ndour planétaire (ou une autre grande personnalité) monte encore au créneau pour relever ce défi international (avec les malades de la sous-région).
honteusement sénégalais.
Aminata En Février, 2017 (08:04 AM) 0 FansN°: 4
ici en france les césariennes sont réservées aux problèmes médicaux et ne sont pratiquées que lorsqu'il y a des risques pour la survie de la mère ou de l'enfant. entre d'un côté le fonctionnement traditionnel avec ses mortes en couche et la mortalité infantile élevée et d'un autre côté des césariennes injustifiée il y a un équilibre à trouver qui relève du bon sens.
Reply_author En Février, 2017 (00:21 AM) 0 FansN°: 5
ce qui me dérange dans ces genres d'articles, ce sont les affirmations concernant les risques, sans les baser sur des chiffres.
or, dans toutes les questions d'analyse de risque, il faut de l'objectivité. particulièrement si l'on doit prendre une décision en tenant compte des avantages et inconvénients.
Manou En Février, 2017 (19:54 PM) 0 FansN°: 2
les femmes dites instruites que l'on appelle ''intellectuelles'' sont étrangement, au Sénégal, plus connes que les femmes analphabètes et illettrées.



faire des études ne signifie pas ne plus devoir souffrir ou bien ne plus avoir à éprouver le bonheur de donner naissance par voie naturelle.



je ne suis pas sûr que dans les grands pays industrialisé, riches et avancés, les femmes instruites ont ce même souhait de se faire charcuter pour passer pour des savantes.



et puis, la césarienne coûte chère pour des miséreuses la plupart.
Bien Dit En Février, 2017 (08:27 AM) 0 FansN°: 1
effectivement ici en france la césarienne c'est le dernier recours en cas de risque trop important. ce n'est même pas possible de choisir. je ne sais pas si c'est pareil ailleurs en occident.
@ Manou En Février, 2017 (09:03 AM) 0 FansN°: 1
@ manou
dis-nous toi tu es la femme poltronne ou la femme matrone ?















@ manou
dis-nous toi tu es la femme poltronne ou la femme matrone ?













@ manou
dis-nous toi tu es la femme poltronne ou la femme matrone ?










@ manou
dis-nous toi tu es la femme poltronne ou la femme matrone ?










@ manou
dis-nous toi tu es la femme poltronne ou la femme matrone ?
Anonyme En Février, 2017 (20:22 PM) 0 FansN°: 3
Rey En Février, 2017 (20:28 PM) 0 FansN°: 4
En Occident, ou aux US, le C-section est couvert par les assurances

Après des justifications valable de la part du OB/GYN.

Certaines femmes le préfèrent pour la simple raison de ne pas

Élargir leur vagins par le passage du bébé. Donc pour des raisons

Purement esthétique!
Jamais Entendu En Février, 2017 (08:11 AM) 0 FansN°: 1
je n'ai jamais entendu parler de césarienne pour raison esthétique en europe ni au canada simplement parce que la césarienne laisse une cicatrice très inesthétique et a un temps de convalescence beaucoup plus élevé qui ralentit la reprise d'une activité professionnelle!
Macky Korr Mareme Faye  En Février, 2017 (21:10 PM) 0 FansN°: 5
Well aux États-Unis les obstétriciens comme les parturientes préfèrent la césarienne ou c- section qui est pratiquée larga manu pour plusieurs raisons. Certaines femmes veulent accoucher sans douleur. Et les cas de poursuites judiciaires sont nombreuses à la moindre erreur. Ceci explique la rareté de plus en plus manifeste d'obstetriciens qui also paient des taux plus élevés d'assurance contre la malpractice.
N'importe Quoi En Février, 2017 (08:17 AM) 0 FansN°: 1
en occident ont ne choisit pas d'accoucher par césarienne. les femmes accouchent normalement et si l'accouchement tourne mal et seulement dans ce cas ils pratiqueront une césarienne. pour la douleur il y a déjà la péridurale, la césarienne n'a rien à voir avec ça. de plus une césarienne est plus risqué qu'un accouchement par voie basse, donc pour les assurances ça n'a aucun sens.
Leila En Février, 2017 (21:10 PM) 0 FansN°: 6
Quel titre bete quoi!!!! La cesarienne est choisie la plupart du temps par manque de choix. Meme aux US si elle n pas necessaire l'assurance ne la couvrera pas. Par contre aux US ils font plus vite la cesarienne qu'ailleurs parce que des qu'il ya un potentiel risque pour le bebe ou la maman comme une position de siege, ils n'essaient meme pas parce qu'on les a trop amene en justice.



A Dakar c souvent les medecins qui exagerent avec la cesarienne a cause du prix plutot..donc qu'on ne dise pas que les femmes aiments ca. Kou kham lou nekk tchi cesarienne dou ko niane.,,la sortie est facile mais apres...patate!! celle qui insulte les intelectuelles pas faut pas facher OK...ignane bakhoul..intelectuel ne veut pas dire qu'elles sont mieux que toi...sauf si tu as de la jalousie dans le coeur
Non En Février, 2017 (08:20 AM) 0 FansN°: 1
aux us une femme qui arrive pour accoucher ne demandera pas de césarienne. c'est seulement en cas de problème.
Macky Korr Mareme Faye  En Février, 2017 (21:19 PM) 0 FansN°: 7
Ob/gyn practitioners are more and more than ever being sued for malpractice. Cause pour laquelle beaucoup ont quitté la pratique ou font uniquement la gynécologie.
Rey En Février, 2017 (22:41 PM) 0 FansN°: 1
the causes of malpractice is less in c-section than any other procedures like hysterectomy, oophorectomy... there are also many potential of being sued by just doing obstetric like malformed babies, dead babies, dead moms etc...
Reply_author En Février, 2017 (23:15 PM) 0 FansN°: 1
you misunderstood my point. je voulais simplement dire que les obstétriciens préfèrent la césarienne à la voie basse, naturelle pour éviter les risques de poursuite judiciaire en cas de complications during vaginall delivery
Rey En Février, 2017 (01:18 AM) 0 FansN°: 1
actually, some physicians actually favor c-section because
they make more money with that procedure than a simple delivery,
of course their ethics are not good. practically most of the physicians
in the us have already coverage for malpractice, this is like paying
your monthly car insurance for an eventual accident. i hope this is clear.
Macky Korr Mareme Faye  En Février, 2017 (07:24 AM) 0 FansN°: 1
rey, you still miss my point
Intello Sénégalaise En Février, 2017 (21:19 PM) 0 FansN°: 8
Intellectuelles yi amna niouma metti leegui. Khew ´ ndayalé, ndawtal'magalé . Premières ndieuké. Rien dans la tete... ay wakh yiniouy tardeel rek
Reply_author En Février, 2017 (22:04 PM) 0 FansN°: 1
moi ma femme a subie quatre cesariennes a cause de sont bassin etroit.maintenant ont na arreter davoir des enfants;depuis dix ans.on n'est obliger d'arreter cest dangereux d'avoir un autre bebe apres quatre operations.
Reply_author En Février, 2017 (22:23 PM) 0 FansN°: 1
si sa santé te tenait vraiment à cœur, tu aurais arrêté depuis le 2eme.

wakhofi touss mounane ''moi ma femme...'' méle ni colombo niii :contaan: 
Anonyme En Février, 2017 (23:01 PM) 0 FansN°: 9
No tu m'as tuee Columbo rek ak ma femme
Anonyme En Février, 2017 (00:30 AM) 0 FansN°: 10
Non sans oublier que les stars hollywodiennes, les femmes riches et célèbres n'ont plus le temps d'accoucher dans la douleur. Une chose section et hop, bébé est là.
Rire En Février, 2017 (08:23 AM) 0 FansN°: 1
lesquelles? la césarienne laisse une grosse cicatrice.
Sutura En Février, 2017 (00:45 AM) 0 FansN°: 11
Beaucoup de femmes la font à partir de leur deuxième accouchement pour préserver leur capital vagin et ferrer leur homme. Car il est démontré qu'après plusieurs accouchements que le vagin s'élargit. Plusieurs hommes disent ceci "je ne sens plus ma femme".



Pourtant, il existe des techniques très efficaces pour rétrécir celui-ci : 1/. Les bains d'eau froide (très efficace durcissent les parois vaginaux et permet au pénis une adhérence pendant le coït) 2/. Des exercices de contraction des muscles vaginaux (5O X 2 par jour, matin et soir en longue durée et forts) permettent à la femme de retrouver en moins de deux mois, après un accouchement, un orifice et un conduit vaginal rétrécis et à sa satisfaction.



Cette pratique est à effectuer pendant plusieurs jours et allongées. Au bout d'un ou deux mois. le résultat et plus que garantit. Respectueusement !
Strategie En Février, 2017 (02:30 AM) 0 FansN°: 12
en realite, les medecins poussent a la cesarienne parck ils y gagnent plus de temps et de l argent surtout.
Anonyme En Février, 2017 (08:42 AM) 0 FansN°: 13
Choix



Bon moi je ne jige pas!!! La femme esr libre de ses choix.... des choix par rapport a sa vie et son corqs et ca fau l respecter. Ici auc US, il est bien possible de planifier 1 cesarienne sans souci!!! Cest 1 choix!!!!!!quelque soi la raison. Lavantage est ke tu choisis le jour et lheure pas de place au hasarrd.....
Fredora En Février, 2017 (12:15 PM) 0 FansN°: 14
Cesarienne dernier recours la wara nekk...femme you beuri danioukoy deff pour garder sen vagin rekk ! goor boussi moytouwoul "senegalaises intellectuelles" yi dinga dougg ci lo khamoul...certaines d'entre elles danio fogni so démé université rekk diekhna koi..ya mome nitgni, té danio beuri wakhh, khamouniou louy mokk pothie...pfff . Beneu remark la deff louniouy gueune di sorii ci diangg di geune perdre leur feminité, leur diongué...simple constat !!! man damaléne commencer di daww comme la peste ! kou ndobine rayy sa mame fo guiss lou nioul dangay fidii !!!
Anonyme En Février, 2017 (19:58 PM) 0 FansN°: 15
Ceux qui blament nos "intellectuelles" sur la base d'un "article" sont de vrais cons qui n'ont pas

encore compris le fonctionnement de notre "presse".

allez vous informer sérieusement...

Moutons que vous etes!!!
Hypocrisie  En Février, 2017 (09:37 AM) 0 FansN°: 16
ALAHU AKBAR! ALAHU AKBAR... ISLAM AMATOUL.. JE REVE OU QOUI?? JE VIENS DE VOIR UN DOCUMENTAIRE FILMÉ EN AFGHANISTAN.. SUR LA BBC... MAIS NAAAR NIO BON...



DES COMMANDANTS DE L'ARMEE, DES RICHES AFGHANS, DES HOMMES D'AFFAIRES PRENNENT DES PETITS GARCONS POUR SODOMY, DANSE ET SEX...





DOCUMENTAIRE SAPPELE: DANCING BOYS OF AFGHANISTAN.. DE JEUNES GARCONS DE 11 ANS, 12 ANS , 14 ANS... A LAGE DE 18 ANS ONT LES FOUTENT Á LA PORTE CAR LEUR ANUS EST DETRUIT ET ILS PRENNENT DÁUTRS PLUS JEUNES.. JE NE SAIS PAS OU TOURNER, QUELLE RELIGION.. ALLER.. EN EFFET, AUCUNE RELIGION NEST PARFAITE.. CE SONT DES MENSONGES.. LIMA GUISS DIAKAHAL NAMA





LES MUSULMANS IRANIENS, ARABES, AFGHANS SONT LES PLUS HYPOCRITES DU MONDE.. GUEUMOU NIOU DARA.. CEST TRISTE

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]