Lundi 15 Juillet, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Banner 01
Societe

Drame dans un daara à Thiès : Le meurtrier amnésique, le talibé tué de 47 coups de couteau

Single Post
Drame dans un daara à Thiès : Le meurtrier amnésique, le talibé tué de 47 coups de couteau

L'on s'interroge toujours sur les motivations de Moustapha Ngom, celui qui est accusé d'avoir égorgé un talibé et éventré deux autres talibés. Devant les enquêteurs, Moustapha Ngom, qui a des antécédents psychiatriques, s'est montré amnésique. Il dit ne pas se rappeler avoir tué ou blessé un talibé. Il est toujours en train d'être “cuisiné” par les éléments du commissariat central de Thiès.


Le Procureur, lui, a ordonné le transfert du corps du jeune talibé Pape Ndiaye, égorgé. Les parents du défunt qui ont vu le corps, selon “L'As”, soutiennent que le jeune talibé a été tué de 47 coups de couteau dont l'un lui a tranché la gorge . Le Procureur veut être édifié sur les faits. Raison pour laquelle, il a demandé le transfert du corps à Dakar pour un examen plus approfondi.


Rappelons que ce drame a eu lieu dans un daara situé au quartier Keur Saïb à la sortie de Thiès. En l’absence du Marabout, dans la nuit du vendredi au samedi vers 23 heures, un homme qui sera plus tard identifié comme Moustapha Ngom s’est introduit dans l’école coranique muni d’une machette pour s’attaquer à un groupe de 5 talibés qui dormaient à poings fermés dans leur chambre. Il n’a pas fait de quartier, assénant des coups avec force. Deux des talibés ont pu s’échapper tandis que les trois autres  ont été atteints.


Médoune Lo et Djiby Kassé sont grièvement blessés car éventrés pendant que le bourreau s’est acharné sur Pape Ndiaye le plus petit de par sa taille qu’il a égorgé et traîné jusqu’à l’arrière du “daara”. Ces trois talibés étaient tous âgés de moins de 8 ans. Le maître coranique et les talibés adultes, absents au moment des faits du daara, étaient partis assister aux chants religieux qui étaient organisés à la mémoire de Chérif Abdourahmane Guèye, un jeune qui s’était révélé lors du Festival Salam à Thiès et qui est décédé dans un accident de circulation le jour de la Korité. C’est au retour de cette manifestation religieuse qu’ils ont trouvé les petits talibés agonisant sur leurs matelas. Ce n’est qu’après de longues heures et sous la pluie qu’ils ont retrouvé le corps du petit Pape Ndiaye qui avait été égorgé.


Avisée, la police a, après les constats, acheminé le corps sans vie du talibé  à la morgue de l’hôpital Ahmadou Sakhir Ndiéguène de Thiès. Médoune Lô et Djiby Kassé quant à eux ont été admis aux urgences de la structure sanitaire où ils sont en soins intensifs. Quant au meurtrier, domicilié au quartier Kawsara Fall, non loin des cimetières, il a été arrêté par la police des Parcelles assainies de Thiès qui l’ont conduit au commissariat central.


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Août, 2015 (07:53 AM)
    J'ai le coeur brisé par cette histoire. Il faudra combien de taillés morts pour que leur situation change?
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2015 (08:16 AM)
      ça se passe dans un daaras comme cela pourrait arriver à n'importe qui.
      quand un fou tue, on ne peu pas mettre la responsabilité des daaras.

      c'est vraiment atroce quand même.
    • Auteur

      Marre

      En Août, 2015 (10:00 AM)
      le procureur doit entamer des poursuites contre ce maître coranique comment peut on laisser de jeunes enfants tous seul dans une maison , sans aucune surveillance d'adulte et partir pour assister à de soit disant manifestation religieuse. ce monsieur est irresponsable car si s'était ces propres enfants j'en suis sur qu'il ne les laisserai sans aucune surveillance. peut être que le meurtrier est un malade mentale mais si ces talibés étaient dans lieu sur protéger par des adultes , on assisterait pas à ce carnage.
  2. Auteur

    Bakasn

    En Août, 2015 (08:14 AM)
    C grave ! Le problème des fous qui se promènent en toute liberté dans ce pays la devient de plus en plus dangereux ! Construisez des structures ou ont va les interner ! Lii c trop ! t dou moudjou fène un fou n'est pas responsable de ses actes manam wadji il va plaider la demence mental rk gnou yobou ko fann ! da yombeu !
    • Auteur

      Reply_author

      En Août, 2015 (08:21 AM)
      parfaitement d'accord les malades mentaux ils sont un danger mais personne ne fait rien pour eux... le ansoumana dione va reprendre du service pour répéter de nouveau qu'il est le seul à se préoccuper de la situation des malades mentaux, on dirait qu'il a raison...là c'est le summum mais il y a pleins d'agressions dont sont victimes les gens et surtout ne pas appeler la police ou la gendarmerie ça sert à rien ils viennent pas..sauf après les dégats irreverscibles koi pffffffffffffffffffff
    Auteur

    Securité

    En Août, 2015 (12:19 PM)
    Bonjour amis sénégalais et dakarois, juste pour vous mettre en garde, vous qui empruntez souvent le chemin qui mène de liberté 6 au Pont Sénégal 92.

    Une rue appelée ‘’ SENZALLA ‘’ dans le quartier de Arafat grand Yoff ,a plusieurs reprises des hommes et femmes se sont faits agressés en plein jour ( vers 17 heures )ou même la nuit juste au niveau des 04 rues qui font face au collège THIANDOUM des HLM Grand Yoff par des jeunes de rien du tout dont la moyenne d’âge est environs 24 ans .

    Parfois des hommes innocents en scooter sont tabassés en plein embouteillage et se font prendre leur engin, et certains dans leur véhicule se font prendre leur portable et le malheur c’est que personne ne réagis même les habitants du quartier qui peuvent êtres des complices…

    Si vous êtes en véhicule ou scooter ou dans un bus gardez bien vos sacs, portables et n’hésitez pas de lever les vitres de votre vehicule,c’est au moment où il y’a embouteillage que ces jeunes profitent pour dépouiller les passants

    La police ne réagit point et ce fléau prend de l’ampleur de jour en jour,

    Nous interpellons les autorités Sénégalaises surtout Madame ANNA SEMEOU FAYE de nous donner un coup de main pour combattre ce mal qui ne cesse de grandir .

    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2015 (12:40 PM)
    Allahou Akbar loudoul Ya allah nene la. Wa li nak ni rek lagne koy ba. Yamal khiyam di na metti ci yi serigne exclavagiste. Bou doone ay mak sakh waye ay hale you touti nek ci ay daara yo hamne amoul bene protection. Ils sont victimes de l'exploitation des disciples du diable qui se disent marabouts, ils sont les victimes de la pedophilie, victimes de torture pour 500 frs, victimes de la salete et des maladies, victimes de leurs chiens de parents qui savent tres bien aller au 7e ciel mais ne peuvent pas prendre en charge leurs propres enfants ,ils sont victimes de la location de leurs personnes. Eh oui ya des parents qui reçoivent des dividendes des marabouts provenant de la mendicite de leur propre enfant. Au lieu de nourrir un enfant c'est l'enfant qui te nourrit maintenant sinon c'est la chicotte. Le dos en lambeaux sous la pluie le froid des dangers de toutes sortes, dormant dans des coins d rue si la somme demandee n'est totalisee. Dieu kel honte pour ce pays. Nous n'habitons pas ailleurs on vit au Senegal et c'est la triste realite que vivent les enfants talibés.Tout le monde est complice et personne ne fait rien d'aucuns pour des calculs électoraux d'aucuns pour leur poche j'en pleure souvent De vrais animaux tous les gens qui maltraitent les enfants que Dieu vous punisse
    Auteur

    Anonyme

    En Août, 2015 (13:05 PM)

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR