Histoire des Gardes Rouges : Du guerrier spahi aux gardiens du palais

  • Source: : Seneweb.com | Le 07 novembre, 2016 à 19:11:42 | Lu 33820 fois | 10 Commentaires
content_image

Histoire des Gardes Rouges : Du guerrier spahi aux gardiens du palais

En Angleterre, Buckingham Palace a ses «Welsh Guard» à la tunique rouge, coiffés d’un bonnet noir en poil d’ours. Au Sénégal, le palais de la République a, lui aussi, ses mythiques gardes rouges. Depuis l’indépendance, ils n’ont cessé de susciter la fascination. Imperturbables gardiens du temple, toujours debout, ils impressionnent par la rectitude de leur posture. Ils ne sourient pas. On ne les voit presque pas au repos. Et leur prise de parole est rare. Mais, ils ont une histoire. Une histoire guerrière, que le lieutenant-colonel Mendicou Guèye, conservateur au musée des forces armées de Dakar, enseigne à ses visiteurs.

Les razzias des Maures et le ‘‘Talaatay nder’’

«Au nord du Sénégal, dans le Walo, les Maures Trarza traversaient le fleuve pour venir faire des razzias dans nos champs et nos villages. Ils capturaient des enfants pour en faire des esclaves», renseigne le lieutenant-colonel, lors d’une visite de Seneweb à son musée. Des razzias, qui avaient même provoqué le fameux «Talaatay Nder». De quoi s'agit-il ? L’homme de tenue raconte que les Maures, qui avaient débarqué dans la localité de Nder, n’avaient pas trouvé d’hommes sur les lieux. Tous étaient occupés par les travaux champêtres. Seules les femmes et leurs enfants attendaient au foyer. L’envahisseur voulut les capturer pour faire d’eux des esclaves. Mais, les dames ont préféré l’immolation au déshonneur, raconte l’histoire. C'est après cette histoire que naitra la garde rouge sénégalaise.

En effet, le colonisateur français, voulant mettre un terme aux agressions dans la partie nord de sa colonie, fit venir des cavaliers spahis d’Algérie. Ces spahis avaient assis le pouvoir des Beys d’Alger. Mais, quand les Beys capitulèrent en 1830, la France intégra ces guerriers spahis dans leurs bataillons d’éclaireurs qui sillonnent le Sahara. Ainsi, pour mettre un terme aux agressions des Maures Trarzas, la métropole détacha un escadron spécial, composé de spahis, à Saint-Louis du Sénégal vers 1845.

Le spahi, l’ancêtre du garde rouge

data-cke-saved-src=

«Les français ont vu que les Maures Trarza étaient de bons cavaliers. Donc, ils ont décidé d’amener d’Algérie de bons cavaliers. C’est pourquoi, vous voyez cet aspect typiquement oriental dans l’uniforme des gardes rouges. Donc c’était pour combattre ces Maures Trarza que les français avaient amené d’aussi bons cavaliers pour mieux les contenir», enseigna le conservateur. Avant l’indépendance, le corps s’appela “Garde coloniale’’. Mais, à partir de 1960, il reçut officiellement l’appellation de “Garde présidentielle’’. Elle est devenue une formation spécialisée de la Gendarmerie nationale du Sénégal qui assure, entre autres missions, la sécurité et le service d’honneur du chef de l’État. Mais, plus que l’appellation officielle, «garde rouge» sera le nom que les populations s’approprieront et perpétueront de génération à génération.

Youssouf SANE


Auteur: Youssouf SANE - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (7)


Auchan En Novembre, 2016 (19:40 PM) 0 FansN°: 1
tous les hommes étaient occupés aux champs? tous sans exception? toutes les femmes se sont suicidés de concert? sans exception? que sont devenus les hommes après s’être "occupé" des champs? se sont ils dispersés pour trouver des femmes moins suicidaires ou sont ils parti prendre leur revanche sur les naars. bizarre comme histoire. :interrogation: 
Qq En Novembre, 2016 (20:14 PM) 0 FansN°: 1
dommage qu'on ait pris comme référence les spahis, ces traitres enrôlés par l'armée coloniale qui ont tué tous ;es authentiques résistants...nos dirigeants n'ont aucun sens de l'histoire
Beel En Juillet, 2017 (10:37 AM) 0 FansN°: 2
bizarre comme commentaire
Yeet En Novembre, 2016 (20:14 PM) 0 FansN°: 2
Ce qui m'embete dans cette histoire, c'est que les noirs n'ont pas eux-aussi commis des razzias pour se venger!!!!!! Traverser la frontière, prendre par force les Nears et faire d'eux des esclaves!!!!!
Reply_author En Novembre, 2016 (03:58 AM) 0 FansN°: 1
a cette époque ton pays n'existais même pas.
Anonyme En Novembre, 2016 (20:20 PM) 0 FansN°: 3
Merci Mr. Sane, la vraie histoire du Senegal se trouve au Sud et pas au nord.
Anonyme En Novembre, 2016 (07:51 AM) 0 FansN°: 4
et c'est quoi la vraie histoire du Sénégal ? ce pays n'existe que depuis la colonisation par les Français .....avant c'était royaume du Walo , du Cayor , du Baol ...etc....
Paa Birahim En Novembre, 2016 (13:40 PM) 0 FansN°: 5
Le mot "spahis" est d'origine turque, les "sibahis" cavaliers mercenaires de l'Empire ottoman qui venaient renforcer les effectifs de Mamelouks troupes régulières de l'Empire Ottoman. après la conquête d'Alger en 1830 par les français. En 1845 est créée le 1er régiment de spahis algériens à Alger. En 1843 un contingent est créé et participa aux "opérations de pacification" coloniale de 1872 à 1881.

Tout comme" les spahis, les tirailleurs sénégalais sont d'origine algérienne. Les tirailleurs algériens ont participé à plusieurs batailles au Sénégal : au Saloum en 1861, à Sandinièty en Casamance.:
Mahamba En Novembre, 2016 (18:31 PM) 0 FansN°: 6
Il sont Magnifique.....Nos GARDES ROUGE ;;;;Souvenirs de mon Grand père le Capitaine SAMBA LE G NDIAYE



.RIP :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
Chercheur En Histoire. En Novembre, 2016 (12:34 PM) 0 FansN°: 7
Les senegalais sont venus de la cote d'ivoire au temps jadis.

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]