Mercredi 20 Février, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Societe

Pèlerinage 2018 : L’Etat joue la carte de la sécurité

Single Post
Pèlerinage 2018 : L’Etat joue la carte de la sécurité

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’extérieur, Sidiki Kaba, a lancé, ce vendredi, le vol inaugural pour le pèlerinage à La Mecque 2018. Il a profité de l’occasion pour visiter l’avion qui doit convoyer des pèlerins sénégalais.

«Le président de la République avait souhaité que les meilleures conditions d’organisation et de transport des pèlerins soient réunies, a rappelé le chef de la diplomatie sénégalaise. Nous avons tenu à visiter l’avion. C’est un avion de dernière génération qui peut assurer la sécurité, le bien-être et le confort des pèlerins. Il y a 417 des pèlerins qui vont quitter aujourd’hui. Nous avons joué la carte de la sécurité.»

Sidiki Kaba a vanté le terminal de l'AIBD qui accueille le départ pour le pèlerinage pour la première fois depuis son inauguration, il y a quelques mois : «Ce terminale n’a rien à envier aux autres pavillons dédiés dans d’autres pays au pèlerinage.»

Pour sa part, le consul de l’Arabie Saoudite, Mohammed Al Khouteiny, a donné des assurances aux pèlerins sénégalais. Il leur a fait part des nouvelles mesures qui ont été prises par les autorités saoudiennes pour le bon déroulement du pèlerinage. A l’en croire, la sécurité est hautement renforcée à La Mecque «pour parer à toute menace terroriste».

Au hangar des pèlerins, le ministère de la Santé et de l’Action sociale a pris des dispositions pour accompagner les pèlerins. L’équipe médicale du ministère est chargée d’offrir cinq prestations aux pèlerins. La première prestation, explique Dr Bernabé Gningue, c’est le contrôle des documents de santé en particulier le carnet international de vaccination.

Pour le pèlerinage, il y a deux vaccins qui sont obligatoires : la vaccination contre la fièvre jaune et la vaccination contre la méningite W13.

«La deuxième prestation, c’est la régularisation des ordonnances afin que les pèlerins qui suivent des traitements au Sénégal puissent voyager avec les médicaments déjà prescrits au Sénégal et en toute quiétude, renseigne Dr Gningue. La troisième prestation, c’est la prise en charge des urgences à l’aéroport pendant les formalités. Si un pèlerin tombe malade qu’il puisse être pris en charge sur place. La quatrième c’est que si un pèlerin, pour des raisons de santé, doit être évacué à partir de l’aéroport dans une structure de santé, l’équipe médicale est chargée de diligenter cette procédure.»


0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Kiss FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Radio record
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR