Sedima rattachée à Jaxaay, Rufisque pleure 40 millions et accuse

  • Source: : Seneweb.com | Le 19 juin, 2017 à 11:06:32 | Lu 7547 fois | 15 Commentaires
content_image

Sedima rattachée à Jaxaay, Rufisque pleure 40 millions et accuse

Depuis le 30 mars dernier, la Sedima, géant de l’aviculture au Sénégal, est rattachée territorialement à la commune de Jaxaay-Niacourab-Parcelles Assainies. La décision aurait été prise par les préfets de Rufisque et Pikine, sur la base d’un rapport de l’Agence nationale de l’aménagement du territoire (Anat).

Conséquence : la commune de Rufisque, qui comptait la société dans son périmètre, est délestée des plus de 40 millions que celle-ci lui versait en guise de patente et autres taxes publicitaires.

Le maire de Rufisque, Daouda Niang, dénonce cette décision. Il regrette que sa commune n’ait pas été, selon lui, associée aux travaux de la commission ayant adopté ce rattachement de la Sedima à Jaxaay. Aussi, l’édile libéral rappelle que "de 1996 à nos jours, aucun décret portant création de communes n’a exclu la zone abritant la Sedima du périmètres communal de Rufisque".

Daouda Niang, accusateur, de poursuivre : "À ce qu’il semble, le transfert du siège de la Sedima dans la commune de Jaxaay-Parcelles Assainies-Niakourab serait motivé par l’intention inavouée de hautes autorités de faire main basse sur un terrain d’une superficie non négligeable pouvant faire l’objet de vente à leur profit."

Du côté de l’Anat, le directeur général, Mamadou Djigo, affirme que la responsabilité de sa structure n’est pas engagée dans la décision de rattacher la Sedima à Jaxaay prise par les préfets de Rufisque et de Pikine.


Auteur: Seneweb news-RP (Le Témoin) - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (10)


Anonyme En Juin, 2017 (12:05 PM) 0 FansN°: 1
Mais faut attaquer l'arrêté, développer ses arguments juridiques et attendre la décision de la juridiction administrative au lieu de "porter presse".
Administration Terriotorale Po En Juin, 2017 (13:45 PM) 0 FansN°: 1
m. le gouverneur de dakar grand prédateur foncier - toute l'administration territoriale de dakar, pikine et rufisque en est infestée - qui vient de s'approprier une large bande de terre située entre malika et tivaouane pheul, veut donner des leçons.

le sous-préfet est déjà passé par là se faisant un formidable matelas financier grâce à ses deals fonciers, mais en a fait trop au point que c'était devenu conflictuel et ingérable pour lui est ses complices "promoteurs immobiliers" et surtout pour sa hiérarchie.
alors que ce gouverneur est chargé par le pr de mettre de l'ordre dans le foncier de la zone du littoral longeant la vdn, et sous prétexte de délimiter ces 2 communes il s'est arrogé cette bande de terre qui servait de pare feux de la forêt classée de filaos et qui aux termes du décret portant découpage municipal, sépare malika et tivaouane peul.

m. le gouverneur a planté ses 2 bornes (au lieu d’une (1) ) de séparation non pas au milieu de ladite bande de séparation mais juste avant de part et d'autre de sorte que cette superficie est de facto une terre n'appartenant ni à l'une ni à l'autre communes.

il s’en est alors approprié pour la morceler et la vendre à l'aide de promoteurs immobiliers prête-nom véreux.

waaaa malika !

m. le gouverneur de dakar grand prédateur foncier - toute l'administration territoriale de dakar, pikine et rufisque en est infestée - qui vient de s'approprier une large bande de terre située entre malika et tivaouane pheul, veut donner des leçons.

le sous-préfet est déjà passé par là se faisant un formidable matelas financier grâce à ses deals fonciers, mais en a fait trop au point que c'était devenu conflictuel et ingérable pour lui est ses complices "promoteurs immobiliers" et surtout pour sa hiérarchie.
alors que ce gouverneur est chargé par le pr de mettre de l'ordre dans le foncier de la zone du littoral longeant la vdn, et sous prétexte de délimiter ces 2 communes il s'est arrogé cette bande de terre qui servait de pare feux de la forêt classée de filaos et qui aux termes du décret portant découpage municipal, sépare malika et tivaouane peul.

m. le gouverneur a planté ses 2 bornes (au lieu d’une (1) ) de séparation non pas au milieu de ladite bande de séparation mais juste avant de part et d'autre de sorte que cette superficie est de facto une terre n'appartenant ni à l'une ni à l'autre communes.

il s’en est alors approprié pour la morceler et la vendre à l'aide de promoteurs immobiliers prête-nom véreux.

waaaa malika !
Reply_author En Juin, 2017 (17:34 PM) 0 FansN°: 1
avec tout le boucan qu'il y a malika, il doit faire attention. là ce n'est pas la cité tobago peuplée de bourgeois peureux
Anonyme En Juin, 2017 (12:08 PM) 0 FansN°: 2
J'ai toujours cru que la délimitation des communes se fait par décret sur proposition des autorités administratives. Prendre 40 millions à une commune, en ses temps de dèche, c'est beaucoup.
Anonyme En Juin, 2017 (12:41 PM) 0 FansN°: 3
Les explications du maire ne sont pas claires. Comment se fait-il qu'il ne connaisse pas les limites de sa commune? il y a quand même un texte qui délimite sa commune.
Anonyme En Juin, 2017 (13:10 PM) 0 FansN°: 4
l'aigle jaxaay a capturé les poussins de sedima quoi de plus normal.
Reply_author En Juin, 2017 (21:02 PM) 0 FansN°: 1
ils ont volé la sococim a bargny . c'est a leur tour d’être volé
Anonyme En Juin, 2017 (13:26 PM) 0 FansN°: 5
Les accusations foncières du maire sont graves. en tout cas un terrain dans les environs de SEDIMA ne coûte pas moins de 15 millions, il y a une spéculation complètement dingue.
 En Juin, 2017 (13:57 PM) 0 FansN°: 6
Depuis quand cette commune de Jakhaay existe-elle?Depuis les temps coloniaux cette connue sous l'appellation de "Ndiakane" par les Rufisquois,est toujours dans la commune de Rufisque.De même que la marine française.Pourquoi aujourd'hui veut-on extirper cete partie de sa commune originelle? Le Président Sall doit restituer cette bande de terre à la ville de Rufisque.
Reply_author En Juin, 2017 (14:31 PM) 0 FansN°: 1
c'est toujours l’éternelle combat entre les rancuniers de l'apr et l'opposition car ils digèrent mal un maire du p d s dirige cette ville
Anonyme En Juin, 2017 (15:18 PM) 0 FansN°: 7
sedima c est keur massar!
Leuz En Juin, 2017 (00:40 AM) 0 FansN°: 8
Il vous faut svp voir ces environs....SEDIMA juste avant la marine Française, il existe une spéculation scandaleuse des terrains non bâtis....un terrain nu de 150m2 coute pas moins de 12 000 000fcfa ....c'est grave et scandaleux
Anonyme En Juin, 2017 (00:43 AM) 0 FansN°: 9
Attendez c quel sedima il ya 2 keur massar et Grandes mbao le nouveau contruit dernierement bañe la ci

 :sunugaal: 
Reply_author En Juin, 2017 (14:23 PM) 0 FansN°: 1
celle,ki,se,trouve,sur,péage,
Anonyme En Juin, 2017 (14:21 PM) 0 FansN°: 10

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 864 65 71    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : [email protected]

Rédaction

Email : [email protected]