Samedi 22 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Crise malienne : un expert sénégalais invite les médias à jouer leur rôle

Single Post
Crise malienne : un expert sénégalais invite les médias à jouer leur rôle

La crise malienne suscite d’intenses réflexions au sein de la diaspora sénégalaise établies aux Etats-Unis où un débat sur les ondes du National Public Radio (NPR) a regroupé, hier, plusieurs experts sur la question.
 
Joint au téléphone à la suite de ce débat, le professeur Magueye Seck, qui était l’un des invités à cette émission, a soulevé l’obligation pour les medias ouest-africains de sensibiliser les populations sur les dangers de cette crise dont ‘’les ramifications peuvent être fâcheuses’’.
En déplorant un ‘’désintéressement’’ des organes en ligne sénégalais, plongés dans les remous de l’actualité politique nationale, il appelle ces derniers à jouer pleinement leur rôle d’éveilleur des consciences’’.
‘’C’est une situation grave qui sévit à nos frontière mais les medias préfèrent se focaliser sur d’autres sujets moins importants’’, déplore ce sociologue, professeur de Justice et Criminologie au Curry Collège de Massachusetts (Boston).
Pour lui, ‘’la crise malienne est une question de sécurité’’ et que les conséquences de cette tragédie peuvent être plus graves que les effets du génocide rwandais.
‘’On risque d’avoir une situation plus grave qu’un génocide. Il faut que nos Etats se préparent en assumant leur souveraineté. Pour mettre fin à cette brutalité, tous les acteurs doivent combiner leur force’’ a-t-il exigé en indiquant que les sénégalais sont mal informés sur les conséquences directes de cette crise.
En outre, selon le professeur, la connexion entre la crise algérienne avec celle du Mali, l’obligation pour la France de défendre ses intérêts stratégiques en plus des craintes de représailles islamistes qui persistent doivent sortir les médias du cercle de silence qui les emprisonnent.
 ‘’Nous devons contribuer aux réflexions et  faire nos propres analyses de la situation’’, lance le professeur Seck.


liiiiiiiaffaire_de_malade

6 Commentaires

  1. Auteur

    Campagne De ,,,,!

    En Janvier, 2013 (01:08 AM)
    dite plutot k il faudra intensifié campagne de désintoxication pour sortir les collabos salafistes de leur illusion ,les soigné ,k ils arrétent leur traitise  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  à défaut de soutenir le mali ,k ils la ferme et arréte de polluer  :haha:  :haha:  :haha:  ! interpole devrait tout faire pour découvrir l identité des néo salafiste et kon les interne en camps de désintoxication  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha:  :haha: 
    • Auteur

      Mohammed Bouajila

      En Janvier, 2013 (08:42 AM)
      vous les sénégalais vous n'êtes pas des vrais musulmans pareil que les maliens. vos n'êtes que des racistes. là vous voulez nous mettre dans des camps de désintoxication. vous préférez faire de l'animisme et vous détourner de l'oumma. vous ne savez que nous insulter et actuellement les maliens sont en train de faire le génocide des maures, arabes et touaregs avec l'aide des français et la complicité des pays noirs.

      en réalité vous les noirs vous êtes racistes contre les arabes parce que vous êtes jaloux qu'allah nous a choisi et pas vous. alors vous avez créé des parodies de l'islam. heureusement grâce à allah votre haine ne nous atteint pas. nous allons nous défendre contre votre haine mais nous continuerons notre mission. tout ce qui empêche unicité de l'islam est à détruire, car c'est la volonté d'allah et qu' un islam divisé ça provoque du colonialisme. les français nous empêchent de réaliser l'unité de l'oumma car ils veulent en réalité affaiblir l'islam. il faut diffuser la parole de mohammed ben abdelwahhab et uniformer l'islam.

      mb
    • Auteur

      Adamalafolle

      En Janvier, 2013 (15:08 PM)
      pédophilie salafiste : un témoignage
      dans un livre publié par yagg, «le coran et la chair», un ex salafiste raconte. |
      adolescence À alger

      ludovic-mohamed narre son adolescence salafiste dans un alger troublé des années 90. il est né en france mais sa famille est retournée vivre en algérie. immigré en france, il est «zamagrou» à alger, et sa nature pas vraiment virile suscite l’inquiétude de son père. en pleine crise d’identité, le mysticisme le taraude, il va, encore enfant, se tourner vers ceux qui lui paraissent les plus radicaux.
      le mystique musulman sénégalais tiarko bokar, qui connaissait bien ces milieux salafistes sexuellement troubles, avait prévenu : «le mysticisme ce n’est pas pour les jeunes, c’est comme envoyer de l’essence sur un feu».
      la vie quotidienne dans un groupe salafiste
      ludovic-mohamed raconte la vie quotidienne dans un groupe salafiste, de l'intérieur, sa fierté d’arborer leur uniforme, et le plaisir des prières en commun. il nous permet même de faire la distinction entre les islamistes, plus portés vers la lutte pour le pouvoir politique et l’argent, et les salafistes en apparence plus portés vers la pratique pointilleuse de la religion. il nous explique les rivalités entre groupes, les rituels. beaucoup des flèches qu'il décoche pourraient s'appliquer à tout groupe ou association persuadée de détenir la vérité, religieuse ou laïque. il décrit ceux qui squattent les bibliothèques pour se gaver de sourates ou de hadiths (les propos rapportés du prophète), en précisant qu'il n'y a nulle aspiration spirituelle derrière cette démarche, pas de grande compréhension non plus de ce qu’ils apprennent par cœur, mais juste le goût d'écraser son contradicteur dans une dispute religieuse, en dégainant la bonne citation.
      «une amitiÉ particuliÈre»
      mais la nature a ses raisons, et malgré sa foi elle s’exprime dans le corps de ludovic-mohamed. il a 14 ans, donc mineur, et a fait de djibril, son aîné dans la confrérie, d'âge mûr, son compagnon de prédilection. son affection lui est rendue, et l’adolescent comprend très bien qu’elle s’accompagne de relations homosexuelles, vécu par djibril dans la peur et la honte, alors qu’elle suscite la jalousie et le désir de ses condisciples salafistes, qui voudraient bien y participer aussi...tous ceux qui ont fréquenté un "kouteb" (l'école coranique), en savent quelque chose.
      mais, comme c’est souvent le cas dans les sectes, on va dire au jeune que c’est mal et qu’il doit renoncer à cette amitié louche. quant à djibril, on le marie. ....

      quand, à la suite d’un attentat dans le centre d’alger qui a fait près de 300 morts, son père décide de rentrer en france, le fils révolté lui donne tout de suite raison. ludovic-mohamed accepte de rentrer en france y faire des études (qui seront brillantes). ce petit roman passionnant nous en dit plus sur le monde salafiste que bien des études. il faudrait à peine le décaler pour l'adapter chez des juifs hassidiques, chez les évangélistes ou les cathos réacs.

      adama goordjiguène bien aimé des intégristes salafistes
    • Auteur

      Saltigué

      En Janvier, 2013 (15:55 PM)
      les militaires maliens doivent démasquer ces soit disant islamistes, les égorger, leur couper les deux boules, le zizi avec. ce ne sera que la dîme de la justice, car ces triplecons n'ont compris de l'islam qu'amputation, coups de fouet, egorger.
      c'était jouissif, l'autre jour, de voir un pickup bondé de barbus partir en fumée, atteint par un missile
  2. Auteur

    Sensibilisation?

    En Janvier, 2013 (06:48 AM)
    Comment nos média peuvent ils sensibiliser alors qu'ils ne savent rien de ce qui se passe sur le terrain?

    Les journaliste sont cantonnés très loin de la ligne de front. Qu'ils se battent pour pouvoir nous informer d'abord.

    On parlera de sensibilisation après!
    Auteur

    N'importe Quoi !

    En Janvier, 2013 (07:45 AM)
    Moi je suis fatiguer d'entendre ou de lire que la France doit défendre ses intérêts.



    ET NOUS N'AVONS NOUS PAS AUSSI DES INTERETS QUI MERITENT D'ETRE DEFENDUS ?



    Auteur

    Maïmoune

    En Janvier, 2013 (14:18 PM)
    J'ai du ùal à comprendre pourquoi le Gouvernement du Sénégal et les autres de la CEDEAO continuent-ils à nous faire croire qu'il y a une guerre au Mali ! Non seulement ces 1500 combattants islamistes- Terroristes-Jihadistes n'étaient pas des foudres de guerre GUERRE MODERNE AVANT QUE L'Armée Française ne les réduise à presque néant, ils sont en train de chercher à suver les vies de ces quelques cent ou deux cent maximum qui sont en vie. Tout le monde sait qu'il n' y aura pas de combats quand les Franco-Maliens entrerons à Gao, Tombouctou et Kidal, parce que ceux qui y sont vont déguerpir pour se réfugier dans quelques villages à la frontière averc lme Mali pour ne plus à se battre. Le Gouvernement du Sénégal et les auytres Africains vont manipuler pour soutirer des sous et du Matériels aux Européens en gonflant la situation. Je ous le répète, il n'y aura plus de combats , il n'y a plus de combattants islamistes !
    Auteur

    Saltigué

    En Janvier, 2013 (15:52 PM)
    les militaires maliens doivent démasquer ces soit disant islamistes, les égorger, leur couper les deux boules, le zizi avec. ce ne sera que la dîme de la justice, car ces triplecons n'ont compris de l'islam qu'amputation, coups de fouet, egorger.

    c'était jouissif, l'autre jour, de voir un pickup bondé de barbus partir en fumée, atteint par un missile
    Auteur

    Tapha 2

    En Janvier, 2013 (16:17 PM)
    Notre compatriote ferait mieux de faire comme Michel Collon et ne botter en touche.



    Michel Collon, porte un jugement sur les mensonges de ses compatriotes européens. Nous voudrions que les notres en fassent autant en ce qui concerne les marionnettes( les gouverneurs à peau noire) de la CEDEAO.



    Tous les africains dignes de ce nom,éprouvent une honte interieure, face à l'incurie de ce syndicat des gardiens des interets de la France. Imaginez que l'aide reunie de deux à trois Etats d'Afrique de l'Ouest pourrait faire reculer les jihadistes. Tout cela est occulté et partout on crie Vive la France.



Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email