Jeudi 06 Août, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Elections en Gambie: Yahya Jammeh se tourne vers la Cour suprême

Single Post
Elections en Gambie: Yahya Jammeh se tourne vers la Cour suprême

Nouvelle étape en Gambie. Après avoir rejeté les résultats de la présidentielle et donc sa défaite, Yaya Jammeh change, une fois de plus, de stratégie. Son parti, l'APRC, a annoncé dans la nuit de samedi à dimanche son intention de suivre les recours légaux de la contestation des résultats devant la Cour suprême.  

Si l'APRC indique dans son communiqué que cette intention de déposer un recours devant la Cour suprême est la suite logique de la volte-face de Yaya Jammeh, cette nouvelle posture est pourtant en contradiction avec la déclaration vendredi soir de l'ex-président qui exigeait l'organisation d'une nouvelle élection présidentielle.

Le parti présidentiel répond néanmoins au président élu. Hier Adama Barro a rappelé à Yahya Jammeh qu'il n'avait aucun droit constitutionnel pour faire annuler le scrutin et en organiser un nouveau, qu'il devait passer justement par la constitution pour le faire.

Ce recours devant la Cour suprême, les trois candidats et leurs partis, ont dix jours après le vote pour le déposer, Yaya Jammeh peut donc légalement le faire jusqu'au 12 décembre, c'est-à-dire demain lundi. Mais il y a un problème de calendrier car la journée de demain est fériée.

L'Alliance patriotique pour la réorientation et la construction (APRC) indique donc dans son communiqué que ce recours sera déposé mardi. Et s'il est déposé, il faudra voir quand les juges de la Cour suprême - accusés depuis de nombreuses années d'être aux ordres de Yahya Jammeh- pourront siéger.

Alors que l'ex-président cherche visiblement des soutiens dans l'armée depuis sa défaite, ce nouveau revirement, l'annonce de ce recours qui n'est pas encore déposé, plonge en tout cas, un peu plus les Gambiens dans l'attente et l'inquiétude.


liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Inca

    En Décembre, 2016 (23:12 PM)
    N à t il pas une main mise sur le conseil constitutionnel,

  2. Auteur

    Inca

    En Décembre, 2016 (23:12 PM)
    N à t il pas une main mise sur le conseil constitutionnel,

    Auteur

    Castro

    En Décembre, 2016 (01:52 AM)
    Toute cette situation que vit le Sénégal avec ce petit état de Gambie dans son ventre est la plus grosse bêtise de notre président-poète. Car le vœu de la reine Elizabeth ii en 1965 lorsque l’Angleterre se retirait de la Gambie était que le Sénégal prenne ses responsabilités en annexant purement et simplement la Gambie pour corriger l'erreur coloniale. Malheureusement Léopold Sédar Senghor a défendu plus son amitié avec le docteur Diawara que les intérêts du Sénégal. Maintenant que la Gambie est devenue depuis plus de 50 ans un état internationalement reconnu, le Sénégal ne peut plus se permettre de l'annexer. Au risque de se voir accusé par la communauté internationale, comme ce fut le cas de l'Irak avec le Koweit qui est encore frais dans nos mémoires.  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Décembre, 2016 (17:46 PM)
    ATTENTION LES DIX JOURS DONT ON PARLE SONT LES JOURS FRANCS DE LA SEMAINE C'EST À DIRE QU'IL FAUT ECLURE SAMEDI , DIMANCHE ET LES JOURS FÉRIÉS ; CELA VEUT DIRE QU'IL LUI RESTE ENCORE DU TEMPS ..MAINTENANT RESTE À SAVOIR S'IL AURA RAISON...C'EST TRISTE L'AFRIQUE !!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email