Vendredi 15 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Fin d’un rêve pour Gamal Moubarak et Karim Wade !

Single Post
Fin d’un rêve pour Gamal Moubarak et Karim Wade !

Alors que la succession dynastique opérée au Togo en 2005 au lendemain de la mort de son géniteur par Faure Gnassingbé semble avoir inauguré une nouvelle ère sur le continent, vu qu’il a été suivi par son frère et ami Ali Bongo, la colère de la rue magrébine va, de l’avis de nombre d’observateurs, mettre fin aux ambitions présidentialistes d’autres fils de présidents comme Gamal Moubarak et Karim Wade.

Indubitablement, l’Afrique connaît en ce début d’année une nouvelle forme de révolution : celle de la rue. Une rue qui est arrivée à faire partir le président Ben Ali du pouvoir en Tunisie et fait trembler en ce moment même le raïs égyptien, Hosni Moubarak. Plus que ces dictateurs, les mouvements de révolte qui se répandent dans les pays africains ces dernières semaines auront aussi le mérite de mettre fin à une nouvelle forme de succession apparue sur le continent au début du nouveau millésime. En effet, dès 1999, avec l’arrivée au pouvoir des fils, en République démocratique du Congo (RDC) de Joseph Kabila en lieu et place de son père, victime d’un assassinat, de Faure Gnassingbé et d’Ali Ben Bongo respectivement au Togo en 2005 et au Gabon en 2010 suite à la mort de leur père, Eyadéma Gnassingbé et Omar Bongo, est née sur le continent noir une nouvelle forme de succession. Cette nouvelle trouvaille qui fait suite à celle des coups d’Etat aux pères des indépendances africaines, va tout de suite faire des émules et faire rêver d’autres fils de président sur le continent. C’est ainsi que l’on parlait de Karim Wade au Sénégal et de Gamal Moubarak en Egypte. Sans oublier la Libye , la Guinée Equatoriale et bien d’autres pays du continent où les dirigeants actuels préparent leurs rejetons à leur succéder une fois qu’ils auront cassé la pipe. Mais avec les contestations de la rue maghrébine, nul doute que le rêve n’est plus réalisable pour ces chefs d’Etat en gestation.

Les voix s’élèvent déjà pour mettre en garde ceux qui ont ce projet sous les bras. Au Sénégal ce week end, l’ancien Premier ministre et opposant sénégalais, Moustapha Niasse a averti le président Wade : «Ce que les Tunisiens ont fait, les Sénégalais peuvent le faire ». Et de demander au président sénégalais « de changer de politique ».

Au dernier sommet de l’UA à Addis-Abéba, le Secrétaire général des nations unies, Ban Ki- Moon a appelé « les dirigeants à écouter attentivement -plus attentivement, plus sincèrement- la voix du peuple, ses aspirations, ses espoirs pour un avenir meilleur », car martèle t-il, il y a « un vent de changement qui souffle » sur le continent.

Dans un entretien accordé à un média français l’année dernière, l’ancien ambassadeur du Sénégal, Jean Christophe Rufin a indiqué que « personne ne peut accepter une succession dynastique», tout en précisant que « Personne ne peut empêcher un citoyen de se présenter à une élection présidentielle ». « Et pourvu que les règles du jeu soient respectées ».

Quelques jours plus tôt, c’est Alioune Tine, le président de la Rencontre africaine pour la défense des droits de l’Homme (RADDHO qui invitait les démocrates du continent à «franchement combattre les successions dynastiques» à la tête des Etats africains.

En somme, le monde évolue, le continent noir aussi. Les peuples africains, après avoir fait l’expérience de plusieurs systèmes politiques marqués par de longs règnes « d’un seul homme fort » ou des situations d’instabilité politique, semblent décidés cette fois-ci à prendre leur destin en main. Avis aux rêveurs !

Audey NUMANYALA
VIA LIBERTE HEBDO TOGO


Article_similaires

17 Commentaires

  1. Auteur

    Ok

    En Février, 2011 (08:05 AM)
    karim n'a q allé a la retraite c mieu pour lui
  2. Auteur

    Kjhkjhkj

    En Février, 2011 (08:42 AM)
    Ki kou ko bayi
    Auteur

    Oui Mameediarra

    En Février, 2011 (08:47 AM)
    il est vrai que aucun pays d'afrique n'a vraiment réagi mais pour ce qui est du Sénégal j'espère que la transparence va opérer en 2012 et que le peuple ira aux urnes
    Auteur

    Un Passant

    En Février, 2011 (09:13 AM)
    Faut jamais prendre nos désirs politiques pour la réalité ou la réalité à venir!

    Sénégal n'est pas Tunisie et Afrique n'est pas maghreb !

    Arrêtons de rêver, PLEASE !

    En PASSANT
    Auteur

    Doyna

    En Février, 2011 (09:25 AM)
    karim est different des autres
    Auteur

    Mam

    En Février, 2011 (09:57 AM)
    Wade est vraiment gravement malade je travaille a l hopital de paris il est sous haute surveillance !
    Auteur

    Blankagiga

    En Février, 2011 (10:31 AM)
    APPEL A MOBILISATION AU SENEGAL
    Auteur

    Fakoly

    En Février, 2011 (10:43 AM)
    faim de rever
    Auteur

    Lune

    En Février, 2011 (11:08 AM)
    RIEN NE PEUT CHANGER LA VOLONTE DE WADE IL FERA TOUT SON POSSIBLE POUR QUE SON FILS LUI SUCCEDE MEME SI LE SENEGAL SERA MIS EN FEU ET EN SANG IL Y VA DE LA SURVIE DE SA FAMILLE

    IL N'A CONFIANCE A PERSONNE AU SEIN DE SON PARTI IL SAIT TRES BIEN APRES SON DEPART SI IL EST ENCORE VIVANT IL SERA POURSUIVI POUR DETOURNEMENT ET SES BIENS SERONT SAISIS PARTOUT DANS LE MONDE ET SA FAMILLE AUSSI NE POURRA BENEFICIER DE LA PROTECTION DE LA FRANCE

    L'UNIQUE SURVIE POUR WADE ET FAMILLE C'EST LA SUCCESSION DYNASTIQUE IL PEUT COMPTER SUR L'APPUIT DES TARIKHAS CORROMPUS ET IGNOBLES QUI SONT AU SENEGAL

    CES TARIKHAS QUI SONT UNE ESCROQUERIE RELIGIEUSE
    Auteur

    Blankagiga

    En Février, 2011 (11:29 AM)
    APPEL A MOBILISATION POUR BOOSTER WADE AND FAMILY HORS DU SENEGAL

    APPEL A MOBILISATION POUR BOOSTER WADE AND FAMILY HORS DU SENEGAL
    Auteur

    Vive La Revolte

    En Février, 2011 (13:57 PM)
    LA MORT DE WADE EST IMMINENT
    Auteur

    Saf Sap

    En Février, 2011 (14:22 PM)
    mè khèteli gor wana la ba soone mè demoull aferbii la sokhla tanyi moyy loll koi yitèwonalaaaa dèèè berkè seregne biii lolll wayyy senegall en avann lèkkk wahjii berinnaa
    Auteur

    Boul

    En Février, 2011 (15:21 PM)
    regardez le foutu abdoulaye wade et son pauvre fils de karim a savoir tot ou tard je sais que d ici peu son pauvre pere cassera sa pipe un incapable president et sa famille sera juge devant le peuple senegalais
    Auteur

    Rubio

    En Février, 2011 (21:49 PM)
    Il n´est question que karim soit le president des SENEGALAIS
    Auteur

    Rubio

    En Février, 2011 (21:56 PM)
    Actuellement on diré que c´est KARIM qui est le president de la republique du Senegal
    Auteur

    Mattzo

    En Février, 2011 (12:00 PM)
     :sn: salut a tout le monde les gars on est fatigeues mais naniou gnane diamm la paix ayy dou yem si bopp moromam
    Auteur

    M

    En Février, 2011 (18:00 PM)
     :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :sn: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email