Lundi 25 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Gabon: un informaticien ivoirien travaillant pour Ping arrêté par les autorités

Single Post
Simple informaticien ou pirate ? Le cas de l'Ivoirien Yeo Sifowa Namogoh, arrêté il y a dix jours, est un autre sujet de discorde entre l'opposition et les autorités (photo d'illustration). © REUTERS/Kacper Pempel/Files

Il y a 10 jours, les autorités gabonaises ont arrêté un Ivoirien de 35 ans. Yeo Sifowa Namogoh avait été recruté par l’équipe de Jean Ping, pour compiler les résultats de la présidentielle. Les autorités gabonaises, elles, accusent l’Ivoirien d’être un cybercriminel venu trafiquer les données de l’élection, envoyé par un ex-conseiller de la présidence ivoirienne Jean-Marc Zoé. Le jeune homme de 35 ans est derrière les barreaux à Libreville depuis le 31 août. Sa famille à Abidjan s’inquiète.

Comme le raconte son frère joint à Abidjan, Yeo Sifowa Namogoh serait arrivé le 11 août dernier à Libreville. Sa mission, selon lui, était de collecter les résultats des élections gabonaises pour donner en temps réel les tendances au candidat de l’opposition Jean Ping.

Le jeune informaticien aurait déjà réalisé ce même type de prestation en Guinée et au Congo-Brazzaville lors des élections là-bas, raconte encore son frère qui s’inquiète que cela puisse lui être reproché aujourd’hui. Le vote au Gabon est sur papier et non pas informatisé. Sa famille ivoirienne s’interroge : comment aurait-il alors pu falsifier électroniquement un résultat ?

Les autorités gabonaises accusent l’informaticien d’avoir fabriqué de faux procès-verbaux et truqué les résultats. « Fabrication de faux procès-verbaux, mise en place de collecte de données et falsification de résultats », font notamment partie des accusations retenues contre lui. Mais du côté de l’opposition, on dément.

L’équipe de Jean Ping confirme avoir recruté le jeune homme pour compiler et centraliser à Libreville les résultats qui remontaient des différents bureaux de vote du pays par le biais des procès-verbaux récoltés par les observateurs du parti de Jean Ping. Là encore on insiste, le vote est manuel. Et on s’interroge donc : en quoi enregistrer des résultats dans un ordinateur pourrait-il être qualifié de cybercriminalité ?

L’informaticien ivoirien travaillait avec trois Gabonais dans son équipe, « aucun d’entre eux n’a été arrêté », s’étonne le porte-parole de Jean Ping.

Les autorités gabonaises n’ont pas pu être jointes vendredi 9 septembre pour confirmer les chefs d’inculpation retenus contre l’informaticien de 35 ans et indiquer s’il a été présenté à la justice.


liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (10:08 AM)
    Ali l'a arrêté uniquement parce que c'est lui qui a en partie empêcher la fraude organisée!!!!



    Ali pense que le Gabon c'est son joujou et que les elections ne sont qu'une simple formalités : il a distribue des tablettes, congelateurs, tronconneuses, .... et il n'a pu gagner sans fauder de maniere infantile dans le Haut-Ougoue









    • Auteur

      Keita_author

      En Septembre, 2016 (11:20 AM)
      c'est le meme informaticien qui a aidé alpha condé à organiser les holds up électoraux en guinde en 2010 et 2015. il a aidé aussi sassou nguesso
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (10:59 AM)
    Nous ici nous avons Dakar actu
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (11:01 AM)
    Au Senegal les resultats sont plus rapide on fini de voter a 18h et a 21 h on sais qui est president. Fier de mon  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal:  :sunugaal: 
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (11:38 AM)
    Si c'est seulement pour compiler les proés verbaux, il y a pleins d'informaticiens gabonais qui pourraient le faire. Pourquoi aller jusqu'en Cote d'Ivoire pour en chercher un? il y a anguille sous roche.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2016 (17:30 PM)
    Il faut arrêter de prendre les africains pour des cons. Un simple fichier Excel peut faire ce travail avec un ou une secrétaire. Cela ne demande pas un informaticien, de surcroît étranger.

    Il faut le punir sévèrement en guise d'exemple pour les autres.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email