Samedi 04 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Afrique

Gambie: Que faire des «Junglers», les fidèles de Jammeh encore en prison?

Single Post
Gambie: Que faire des «Junglers», les fidèles de Jammeh encore en prison?

La Gambie ne sait pas quoi faire de ses « Junglers ». Ces anciens militaires membres de la milice secrète de Yahya Jammeh ont été arrêtés après son départ en exil.

Ils sont soupçonnés d'avoir commis de nombreuses exactions, sur ordre de l'ancien président. Depuis, ces « Junglers » se trouvent en détention, dans les prisons de l'armée gambienne. Ils n'ont jamais été présentés devant un juge. Le ministre de la Justice, Abubacarr Tambadou, s'est expliqué mardi sur cette situation, lors de sa conférence de presse mensuelle.

Selon l'armée, six présumés Junglers sont actuellement dans les prisons militaires, alors que quatre autres détenus, arrêtés début 2017, ont été relâchés au cours de l'été, faute de preuves suffisantes.

Le ministre de la Justice, Abubacarr Tambadou, reconnaît que le gouvernement n'a pour l'instant pas de solution : « Nous reconnaissons que ces Junglers sont détenus depuis longtemps, sans être présentés à un juge. Que faire avec ce groupe d'hommes qui reconnaissent avoir commis des crimes terribles, alors que la justice n'est pas prête, en termes de personnel, de structures ? Par exemple, le procès autour de Solo Sandeng a commencé il y a deux ans, et l'accusation est encore en train de présenter les preuves. Je ne pense pas que ce pays est prêt pour de tels procès. »

Ces hommes sont soupçonnés d'avoir fait partie des escadrons de la mort du régime de Jammeh, et d'avoir participé à des assassinats ou des disparitions forcées. Or, la Constitution gambienne indique qu'au-delà de 72 heures, tout détenu doit être présenté devant une cour.

Mais cette situation pourrait bien perdurer selon le ministre : « Est-ce qu'on devrait les laisser libres dans le pays ? Je ne dis pas que la situation est idéale, mais ce n'est jamais noir ou blanc. Nous acceptons que des organisations internationales viennent confirmer qu'ils ne sont pas maltraités, et nous essayons de mettre au point une solution. »

Abubacarr Tambadou affirme travailler avec un groupe d'experts internationaux pour tenter de trouver une alternative.


liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (03:20 AM)
    c'est vraiment médiocre tout cela ,Yaya jammeh est parti sans qu'une seule goutte de sang ne soit versée il vous a laissé la Gambie et vous etes incapables de respecter les droits humains.

    Ces soldats étaient bel et bien des militaires.

    Au Burkina Faso les officiers du RSP et les hommes de troupes ont été réintégrés dans l'armée burkinabée sans bruits mais en Gambie l'idiotie de cet amateur de Adama Barrow conduira à l'ostracisme de certains gambiens.

    Il est vrai qu'il na pas besoin de militaires gambiens bien formés puisque les troupes étrangères te protègent mais jusqu'à quand?
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2018 (07:00 AM)
      numero 1 tu veux dire qu'ils n'ont pas commis d'exactions ? et que ca doit rester impunis ? si un de tes parents avait disparu sans laisser de traces du temps de jammeh tu aurais une toute autre de refflechir
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (03:44 AM)
    Je réponds au titre de l 'article. Eh bien, il faut les mettre dans des fosses septiques et les faire gaver de la merde humaine. Cela pourrait peut-être les aider à réfléchir aux souffrances qu'ils infligées au peuple gambien.
    Auteur

    S

    En Octobre, 2018 (07:04 AM)
    Simple le gouvernement gambien signe un accord avec le Sénégal comme ça ils peuvent être juger au Sénégal ou la cour africaine
    Auteur

    Efo

    En Octobre, 2018 (08:25 AM)
    Les pendre tous!
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (08:51 AM)
    leurs missions étaient de tuer des civils key fisillez-les ces c tout et qui'ils en finissent avec ces barbares :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (08:52 AM)
    toutes chosezs à une fin :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot:  :emoshoot: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (09:31 AM)
    Barro je vous conseille de faire comme Macky .Mets en place un gouvernement ethnique .

    et pousse les autres ethnies a tendre la main pour survivre cela facilitera a les rendre dociles et serviables .Au senegal les wolofs sont devenus dociles et ce sont les wolofs qui s'occupent des wolofs de l'opposition sans que les haal pulaar en soit meles .

    Aly Ngouille Ndiaye fait la police contre les wolofs .Ismailla Madior fait la justice contre les opposants wolofs .Moustapha Niasse votent les lois contre les wolofs .

    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2018 (12:06 PM)
    ils ne sont pas nombreux et ont commis des crimes contre l humanité

    transmettez le cadeau à la cpi avec dossiers complets histoire que yaya

    et son pote de guinée équatoriale commencent à flipper ....sur leur avenir

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email