Dimanche 01 Novembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Afrique

Inondations au Niger : au moins 45 morts et plus de 200 000 sinistrés

Single Post
Inondations au Niger : au moins 45 morts et plus de 200 000 sinistrés
Plusieurs quartiers de Niamey, la capitale, sont engloutis par les eaux, ont indiqué jeudi les autorités.

Les fortes pluies qui s’abattent depuis juin sur le Niger, Etat sahélien pauvre et très sec, ont fait 45 morts et plus de 226 000 sinistrés, alors que plusieurs quartiers de Niamey, la capitale, sont engloutis par les eaux, ont indiqué jeudi 27 août les autorités.

Il a été enregistré dans tout le pays 25 834 ménages sinistrés totalisant 226 563 personnes avec « 45 pertes en vies humaines » à la date du 24 août, précise le ministre nigérien de l’action humanitaire et de la gestion des catastrophes dans un communiqué. Un précédent bilan officiel du 18 août faisait état de 38 morts et plus de 150 000 sinistrés.

Les régions les plus touchées sont Maradi (sud), Tahoua, Tillabéri, Dosso et Niamey (ouest). Selon le ministère, 20 201 maisons, 1 167 cases, 64 salles de classe, 24 mosquées se sont effondrées ainsi qu’un dispensaire. Plus de 4 290 têtes de bétail ont été décimées tandis que 448 greniers à céréales, 713 puits d’eau potable et 5 306 hectares de cultures ont été endommagés.

Paradoxe dans cet Etat très sec

A Niamey, où plusieurs quartiers sont sous les eaux depuis lundi, le niveau du fleuve Niger – qui avait déjà largement dépassé sa cote d’alerte – est encore monté de plusieurs centimètres après de fortes pluies tombées mercredi, a constaté un journaliste de l’Agence France-Presse.
Des dizaines de riverains en détresse fuyaient jeudi matin leurs habitations, certains à la nage à travers des rues inondées. « On était jusqu’ici dans un endroit sec, puis une forte pluie est arrivée mercredi nuit et a fait monter les eaux qui nous ont surpris dans le sommeil », explique, baluchon sur la tête, Moussa Amadou, un résident du quartier Kirkissoye, un des plus touchés. Des équipes de sapeurs pompiers sillonnent à bord de canots les quartiers inondés pour assister les sinistrés.

La quasi-totalité du million et demi d’habitants de Niamey vivent sur les rives du fleuve et certains ont même construit leurs maisons dans son lit. En 2019, les inondations avaient fait 32 morts et plus de 226 000 sinistrés.

En dépit de sa courte durée, au plus trois mois, et de la faiblesse des précipitations, ce pays fait face depuis plusieurs années à des inondations, y compris dans les zones désertiques du Nord. Un paradoxe dans cet Etat très sec où les mauvaises récoltes sont habituellement dues à la sécheresse.


8 Commentaires

  1. Auteur

    En Août, 2020 (22:49 PM)
    Un pays qui exploite son pétrole sans compter l'uranium, quelle malédiction !

    Ici au Sénégal aussi si la population ne prend pas ses responsabilités et faire un vote utile en 2024 nous risquons de continuer à vivre la même misère jusqu'à la fin des temps.
  2. Auteur

    Total

    En Août, 2020 (22:56 PM)
    C'est partout dans la sous région, en côte d'ivoire il y a beaucoup de morts, en Guinée c'est pareil, au Niger c'est le cas je ne parle des pays comme le Libéria, la Sierra Leone.

    Au Sénégal des enseignants qui font deux heures seulement,les pieds dans l'eau , pour les besoins du cfee et c'est la fin du monde.
    Auteur

    En Août, 2020 (23:30 PM)
    tant que les dirigeanrs africains préfèreront leurs poches à leurs peuples, l'Afrique ne changer pas , ne progressera pas !
    Auteur

    En Août, 2020 (23:57 PM)
    On se croit les seuls. Le Sénégalais doit dire tout le temps alhamdoulilah
    Auteur

    Bob

    En Août, 2020 (00:24 AM)
    CANALISATION & ASSAINISSEMENT avant de construire des villes ................ Mais les maires au Sénégal et en Afrique ne font que vendre des terrains et mettre l'argent dans leurs poches

    Auteur

    En Août, 2020 (01:54 AM)
    Les fortes pluies font des dégâts matériels et humains partout y compris dans les pays du G7, mais les adeptes de SONKO le mythomane et megalomane vous diront que c'est spécifique aux pays francophones. Pauvre PASTEF, conglomérat de vauriens croyant que le peuple Sénégalais va leur accorder ses suffrages. Les médias et réseaux sociaux n'ont jamais permis à personne d'accéder au pouvoir.
    Auteur

    En Août, 2020 (05:15 AM)
    Drame de la misère.
    Auteur

    Inond

    En Août, 2020 (11:05 AM)
    Faite nous des reportages sur nos inondations. Il ne faut pas distraire les Sénégalais avec vos copiés-collés.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email