Mardi 25 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Le rapport de l’ONU contre le crime et la drogue lancé à Abidjan

Single Post
Le rapport de l’ONU contre le crime et la drogue lancé à Abidjan

Le rapport de l’Organisation des Nations unies contre la drogue et le crime intitulé ‘’Criminalité transnationale organisée en Afrique de l’Ouest : Evaluation de la menace’’ a été lancé, lundi à Abidjan, en marge du Conseil de médiation et de sécurité (CMS) de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) ouvert le même jour dans la capitale économique ivoirienne.

Selon un communiqué de l’organisation régionale remis à la presse, le rapport qui est axé essentiellement sur la criminalité transnationale organisée en Afrique de l’Ouest recommande aux Etats la ‘’nécessité de fournir des données valides et fiables, d’améliorer les efforts de coordination régionale et internationale, de lutter contre l’impunité à travers l’harmonisation des législations et de renforcer les cadres juridiques actuels’’.

Le document souligne l’urgence de ‘’créer, renforcer et mobiliser les synergies entre structures des forces de l’ordre’’, de même que la nécessité de ‘’développer des programmes intégrés de lutte, focaliser les efforts sur les flux financiers liés au trafic de drogue et à la criminalité transnationale organisée et fournir des traitements de la toxicomanie et des services de réhabilitation de qualité’’;

Le rapport a été lancé par le représentant régional de l’ONUDC pour l’Afrique de l’Ouest, Pierre Lapaque, au cours d’’une cérémonie présidée par le ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères de Côte d’Ivoire, Charles Koffi Diby. Il avait notamment à ses cotés le représentant spécial du secrétaire général des Nations unies pour l’Afrique de l’Ouest, Saïd Djinnit, et le président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Désiré Ouédraogo,

Dans son intervention, M Diby a d’abord salué la publication de ce rapport annuel en ce qu’il permet non seulement de faire annuellement le point des progrès réalisés dans la lutte contre le trafic et l’abus de drogues, mais surtout de faire l’état des lieux et d’identifier les obstacles restant à franchir pour éradiquer ce fléau de l’espace CEDEAO.

‘’Ce rapport est le fruit de la collaboration entre la CEDEAO et l’ONUDC, et son lancement en marge de la réunion du CMS de la CEDEAO contribuera à maintenir toutes les activités liées à la lutte contre le crime organisé transfrontalier en tête d’affiche de l’actualité’’, a dit M. Koffi Diby, ajoutant que cette médiatisation permettra de renforcer l’efficacité des mesures prises et garantir le succès du plaidoyer.

Pour sa part, Said Djinnit a mis l’accent sur la situation en Guinée-Bissau et au Mali pour souligner que ‘’les aiguës’’ que connaissent ces pays ‘’nous rappellent l’instabilité que les organisations criminelles contribuent largement à instaurer en minant l’Etat de droit dans les pays où elles opèrent’’.

Le président de la Commission de la CEDEAO, Kadré Ouédraogo a, lui, fait état des actions importantes que mène l’organisation, notamment la réalisation d’une étude destinée à réviser les législations nationales en Afrique de l’Ouest en vue d’aider les Etats à adapter leurs lois relatives aux drogues pour leur permettre de se conformer aux normes requises afin de servir de mesure dissuasive contre le trafic de drogue.

D’une durée de 24h, le Conseil de médiation et de sécurité (CMS) de la CEDEAO, qui a été mis à profit pour rendre public le rapport de l’ONUDC se tient en prélude à la 42èmeConférence des chefs d’Etat et de gouvernement de l’organisation, prévue les 27 et 28 février à Yamoussoukro.


CTN


liiiiiiiaffaire_de_malade

1 Commentaires

  1. Auteur

    Chienlit

    En Février, 2013 (08:35 AM)
    Il ne faut pas oublier de dire aussi que depuis l'avènement du PDS avec leur gourou a la tête du SENEGAL ,la contamination a pris une telle ampleur dans la sous région,....sans vouloir faire d'amalgame ,la traque des biens mal acquis ,n'est que la partie visible de l'iceberg ,le blanchiment d'argent,devenu monnaie courante a ndoumbelane PDS ,un cocktail explosif pour les pandores qui ne sont pas au bout de leur peines ,l'axe de tous les maux si cher a notre peuls national ,est un répertoire en la matière ...... :sn: : :sn:  :sn: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email