Jeudi 02 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Afrique

Quatre morts dans des émeutes à Mombasa

Single Post
Quatre morts dans des émeutes à Mombasa

Quatre personnes ont été tuées vendredi à Mombasa, deuxième ville du Kenya, à grande majorité musulmane, dans les émeutes déclenchées au lendemain du meurtre d'un prêcheur radical musulman, ont annoncé le Centre kényan de gestion des crises (NODC) et la Croix-Rouge kényane. "Le bilan des émeutes s'élève désormais à quatre morts", a annoncé le NODC sur son compte Twitter. Le responsable régional de la Croix-Rouge a confirmé ce bilan. Elle avait plus tôt annoncé le décès d'une victime blessée par balle durant les affrontements. Meurtre d'un radical musulman

L'assassinat dans la nuit d'un prêcheur radical musulman a déclenché vendredi de violentes émeutes à Mombasa, deuxième ville - très majoritairement musulmane - du Kenya, où une église, notamment, a été incendiée.Le prédicateur tué jeudi soir, Cheikh Ibrahim Ismail, était considéré comme le successeur d'un autre prêcheur radical, Aboud Rogo Mohamed, accusé de liens avec les insurgés islamistes somaliens shebab, lui-même assassiné en août 2012. Il a été tué en compagnie de trois personnes, lorsque leur véhicule a été pris pour cible par des hommes armés. Un seul passager a survécu. 

Le meurtre de Rogo, dans des circonstances similaires, avait déclenché trois jours d'émeutes à Mombasa, durant lesquelles cinq personnes, dont trois policiers, avaient été tuées. Selon la police, les émeutiers ont pris la rue vendredi et commencé à affronter la police à l'issue de la prière hebdomadaire musulmane, autour de la mosquée Masjid Musa où officiait Cheikh Ibrahim Ismail et avant lui Aboud Rogo Mohamed. Une église de l'Armée du Salut a été incendiée par les émeutiers.La Croix-Rouge a annoncé avoir évacué "quatre victimes" vers l'hôpital, sans donner de détail sur leur état. 

Deux ont été touchées par balles, deux blessées par arme blanche, selon l'organisation. Une épaisse fumée, semblant provenir de pneus incendiés, s'élevait autour de la mosquée Masjid Musa, fréquentée par des fidèles radicaux. Des unités paramilitaires de la police ont été vues entrant dans le quartier Majengo, où se trouve l'édifice. Les émeutiers répliquaient par des jets de pierre aux tirs de gaz lacrymogène de la police. 

Plusieurs détonations ont également entendues. Des affrontements sporadiques et des pillages ont également été signalés dans d'autres quartiers mais la propagation semblait limitée.Le chef de la police de Mombasa a annoncé que 24 personnes avaient déjà été arrêtées pour diverses infractions.


liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    Kenya

    En Octobre, 2013 (17:09 PM)
    Voila la répartition religieuse du Kenya : Chrétiens : 82,5 % (protestants 47,4 %, catholiques 23,3 %, autres chrétiens 11,8 %), Musulmans : 11,1 %,Religions traditionnelles et autres : 3,3 %,Sans religion ou non indiqué : 3,1 %. Si les précheurs radicaux pensent qu'ils pourront continuer de terroriser 88% de la population ou commettre le genre d'exaction qui ont cour au Pakistan ou en Egypte, ils risquent de finir les pieds devant assez rapidement et d'entrainer ceux qui veulent les suivre avec eux. :tala-sylla: 
    • Auteur

      Xeme

      En Octobre, 2013 (17:46 PM)
      aleister crowley a dit, dans le même livre: "nous utiliserons la religion pour combattre la religion." entendre qu'il faut lever les différents groupes des religions révélées, les uns contre les autres. les lever en creusant les différences, en exacerbant les oppositions. et l'outil restera toujours les médias.
      ici, les insultes ont fusé, la haine a été affichée. or qui s'est vraiment interrogé sur le dit attentat du centre commercial kenyan ? parlons entre sénégalais. qui d'entre nous, en âme et conscience, avec dieu comme seul témoin, a vu un shabab tuer des clients ? a vu un shebab dans le centre commercial ? attention ! revoyez calmement tous les films, toutes les images qu'on vous a balancé, avant de répondre.
    • Auteur

      @arabe

      En Octobre, 2013 (18:33 PM)
      mais oui, les musulmans c les plus forts surtout les arabes, a force de vous le repétez vous avez fini par y croire, tu ira le dire à la minorité musulmane de birmanie car ils longent les murs. en tout cas ça doit bien faire rire les israelien qui ont mit une branlée a une dizaine de pays arabes 100 fois plus nombreux en tout juste six jours.
    • Auteur

      Israéliens?

      En Octobre, 2013 (08:59 AM)
      quels israéliens? golda meir ou sharon ou netanyahu ... tout seuls?
      ou avec nixon, reagan, bush père et fils, clinton ou obama et leurs moutons américains comme mercenaires?
  2. Auteur

    Condamnations

    En Octobre, 2013 (01:49 AM)
    Après le meurtre de l'imam dans les conditions énoncées, je m'attendais à une vague de condamnations de la part de ceux qui, après des attentats meurtriers commis soit-disant par des musulmans, demandent que la Communauté musulmane condamne, et mieux, qu'elle soit la première à le faire.



    Or, jusque là, aucune condamnation!!! D'où vient donc ce défaut de condamnation et cette absence de promptitude dans l'action des condamnants? Ceci vient-il du fait que les victimes soient cette fois-ci des musulmans et leurs bourreaux des non-musulmans? Est-ce du au fait que dans l'article, une peine particulière est prise pour mettre l'accent sur le fait qu'il s'agit ici d'un imam "radical"?



    L'islam vaincra, quelque répulsion en aient les mécréants, a promis Allah, le Seigneur véridique des cieux et de la Terre. Que les comploteurs complotent, jouent et attisent les tensions confessionnelles, comme ils l'entendent. Qu'ils manipulent et mentent. Ils ne font en réalité que tirer les ficelles concourant à dénouer le sort de l'humanité décidé par Allah, avant la création des cieux et de la Terre.
    Auteur

    Condamner?

    En Octobre, 2013 (10:05 AM)
    Il me semble que les braves kényans qui faisaient leurs courses au supermarché ne brûlaient pas des mosquées et n’appelaient pas a faire la guerre a qui que ce soit ni n'"attisent les tensions confessionnelles" pour reprendre vos propres termes. Un pasteur américain qui voulait brûler des corans le 11 septembre a été arrêté et mis en prison pour cela, et ceux qui appellent a la haine sur des bases ethniques ou religieuses sont enfermés. Difficille dans le même texte de nier l'évidence en fermant les yeux : "attentats meurtriers commis soit-disant par des musulmans", je vous cite, puis d'avouer la raison de ce silence complice par "L'islam vaincra". Les gens d'autre confessions, eux, ne souhaitent pas vaincre qui que ce soit ni imposer leurs croyances à d'autres, surtout par la violence. De plus ils font eux même le ménage chez eux...pour l'instant.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email