Lundi 26 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Agriculture

Agrobusiness et agriculture familiale peuvent aller ensemble (ministre)

Single Post
Agrobusiness et agriculture familiale peuvent aller ensemble (ministre)

Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck, a plaidé mercredi à Dakar pour la combinaison des exploitations agricoles familiales avec l’agrobusiness.

"Il convient de renforcer de manière permanente leurs capacités opérationnelles et d’intensifier le soutien qui leur est accordé, car elles ont un rôle important à jouer dans la sécurité alimentaire ", a affirmé M. Seck, en parlant des productions agricoles familiales. 

Il s’exprimait à l’ouverture d’un atelier de deux jours sur "la gouvernance foncière au Sénégal". 

Papa Abdoulaye Seck a aussi exprimé la volonté du gouvernement de développer l’agrobusiness – l’agriculture à caractère industriel, qui utilise souvent de gros moyens financiers. 

Il estime que l'agrobusiness doit "renforcer les exploitations familiales". 

Le ministre de l'Agriculture pense que "l’heure n’est pas au choix entre ces types d’agriculture, mais au développement de synergies fortes" entre les deux, les exploitations familiales et l’agrobusiness, "car l’agriculture se développe dans la diversité". 

"Nous devons emmener les investisseurs à négocier avec les collectivités locales, sur la base d’un cahier des charges, pour établir un partenariat gagnant-gagnant", a-t-il par ailleurs affirmé, en parlant de l’accès des investisseurs à la terre.

SBS/ESF

Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Nit Najy

    En Mars, 2014 (19:48 PM)
    C est pas vrai Monsieur le Ministre, les 2 systémes travaillent dans des optiques et dynamiques différentes. Si tu me dis l´un compléte l´autre, la oui, sinon, tu ne sais rien du sujet..
    • Auteur

      Brainboxwane

      En Mars, 2014 (21:40 PM)
      @nitnajy

      vous n avez rien compris. lorsque vous comprendrez que 3% de la population des usa nourri plus 300 millions de personnes, you will then understand la signification du mot synergie.
  2. Auteur

    Ndiame Thiam

    En Mars, 2014 (10:18 AM)
    Je voudrai bien comprendre comment Mr le ministre entend dérouler cette complémentarité.les paysans vont ceder leurs exploitations pour ensuite se faire recruter comme ouvriers.les exemples d agro bussinessconnu au Sénégal ne sont plus dupliquer
    Auteur

    Dalez

    En Mars, 2014 (11:01 AM)
    Ce ministre passe totalement à côté. Il ne cesse de parler de l'agrobusiness alors que la priorité est d'appuyer l'agriculture familiale pour sortir les ménages ruraux de la pauvreté. Monsieur le ministre descend sur le terrain et discute avec les familles rurales et les structure d'encadrement. L'agrobusiness va profiter à des businesman, des entrepreneurs donc à une partie de richards favorisés. L'agrobusiness va accentuer la corruption des autorités (gouvrenement, autorités administratives et élus locaux). Les populations vont devenir de simples ouvriers. Nous avons toujours eu des gouvernements paresseux qui préfèrent détourner l'argent et miser sur les privés qui ne se soucient que de leurs intérêts. Si on veut sortir de la pauvreté il faut impérativement soutenir les ménages ruraux .
    Auteur

    A.f

    En Mars, 2014 (13:15 PM)
    je suis vraiment desole de constater que Mr le ministrea rate le r.v du développement endogène .il espere nous faire sortir de la pauvrete en passant par l agro business.Si vous avez deja donne votre accord aux agriculteurs d Europe qui veulent

    delocaliser pour payer moins cher a leurs ouvriers .Mr le ministre ne theorise pas la complementarite de l agro bussiness comme solution aux problemes auxquels sont confronteenos populations rurales.
    Auteur

    Ab

    En Mars, 2014 (11:40 AM)
    je pense que c'est Degaulle qui disait que chaque peuple mérite son Président et là je dirais que chaque peuple mérite ses ministres. Nespa pour des intérêts personnels on critique à tord et à travers sinon est ce qu'il y a une amélioration par rapport au travail effectué par l'autre ministre de l'agriculture qui est maintenant au pan. Au moins il avait réussi une trés bonne campagne de commercialisation et aujourd'hui nos graines sont en train de pourrir dans nos greniers et les banas banas nous proposent 150 F le kilos contre 250 l'année passée. Il faut nous ramener Bibi pour commercialiser nos graines s'il vous plait.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR