Lundi 25 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Contribution

Le pauvre Mamadou Sèye, l’oublié par les journalistes

Single Post
Le pauvre Mamadou Sèye, l’oublié par les journalistes

Et Mamadou Sèye dans tout ça ?! Dans tout ce tintamarre fait autour et en faveur des Mame Maty « Trois Pommes », Karim Wade, Aïda Ndiongue, Modibo Diop, Bibo Bourgi, Ndèye Khady Guèye, Tahibou Ndiaye, Baïla Wane… En quoi ces messieurs et dames sont-ils plus dignes que Mamadou Sèye, journaliste et ancien directeur général du quotidien national Le Soleil, que la presse – les presses – parlent de son cas de détenu à la maison d’arrêt et de correction de Rebeuss ? Que Sèye a-t-il fait pire que tous ces gens-là que nous citons et dont l’évocation est loin d’être exhaustive ? 

Il ne s’est trouvé aucun journaliste pour traiter l’incarcération de Sèye en tant qu’information, comme celles concernant ces détenus auxquels la presse s’intéresse d’une manière déséquilibrée et parfois suspecte. Il ne s’est trouvé aucun avocat- en complicité avec des médecins traitants – pour organiser une fuite d’informations sur le bulletin médical alertant que « monsieur untel, détenu à la prison de Rebeuss, pisse du sang » (sic) ; il ne s’est trouvé aucun citoyen pour clamer avec aplomb et sans preuve que Sèye est « victime d’un complot » ou d’une « injustice ». Puisque le pays marche à cela, que ne fait-on bénéficier Sèye de cet aplomb ? Doudou Sèye est victime du peu de cas que ses propres confrères font de lui ; et c’est triste ; et c’est révoltant ! 

Ce n’est pas faire du corporatisme que de se navrer que la presse sénégalaise s’intéresse à des causes et à des détenus suspects plus qu’à un journaliste que personne ne veut défendre, dont personne ne veut prononcer le nom ; ni même lui consacrer une brève. Le sport de Karim en prison, la noria ou le carrousel de ses visiteurs dont certains soufflent à la presse avoir été voir LE détenu à nul autre comparable. Il en était ainsi d’Ibrahima Gaye, lui aussi ancien directeur général du Soleil, jeté en prison par Wade qui a oublié tout cela ; qui feint d’oublier d’avoir eu à embastiller d’anciens proches du pouvoir Ps, les Aziz Tall – mais qui veut enflammer le pays, commet l’indécence d’être l’ancien chef de l’Etat qui ose se mêler d’une activité aussi subalterne qu’une campagne électorale (pour un ex-président de la République) pour des élections locales.

 Intéressons-nous à Mamadou Sèye, ayons une pensée pour lui, parlons de lui… Juste ce qu’il faut. Malheureusement, les journalistes sont à l’image des cordonniers réputés être les plus mal chaussés, quoique fabricant des chaussures – et de belles, très belles. J’ai croisé le doyen Ibrahima Gaye, le 3 mai dernier lors de la Journée mondiale de la liberté de presse ; j’évoquais avec émotion le calvaire qu’il a eu à vivre, mais, il avait de la pudeur à en parler, me priant, avec beaucoup de courtoisie, de changer de sujet. J’ai compris son souci… Sans doute que Sèye, quand il sortira de Rebeuss, sera gagné par la retenue et, légitimement, d’une certaine déception vis-à-vis de l’attitude de la presse sénégalaise pour qui « Karim Wade par-ci, Karim Wade par-là » est plus digne d’intérêt que Sèye à Rebeuss. 

Malheureusement, la presse a ses noms et personnes préférés – on ne sait pourquoi, ou, alors, si ; on soupçonne. Au point qu’on veuille enterrer, comme ça, un confrère… Au Sénégal, le journalisme a de solides et crédibles références, est incarné par des noms autres que les dealers, les businessmen et women, les ex-volontaires du service civique national, les faussaires en liberté provisoire, les trafiquants de visa, les narcissiques… N’en jetons plus. Professionnellement, Doudou Sèye vaut plus qu’une certaine racaille « journalistique »


liiiiiiiaffaire_de_malade

17 Commentaires

  1. Auteur

    Dodds

    En Juillet, 2014 (13:31 PM)
    Depuis quand les prisonniers détenus pour détournement de deniers publics préfèrent-ils se faire médiatiser au lieu de courber l'échine et se faire discret?



    La crise des valeurs au sénégal a atteint son paroxysme.
    • Auteur

      Pas Etonnant

      En Juillet, 2014 (01:49 AM)
      depuis qu' un nouveau president arrive au pouvoir en clamant haut et fort qu'il a beneficie de prilege de fonction dans le secteur publique - a hauteur de 8 milliards ( plus de 12 milions d'euros )


      c'est a dire 4 fos les prvileges du pr des usa et 6 fois ceux du pr francais

      dont les pays sont cent fois plus developpes ue le pauvre senegal


      et puis cet homme se trouve confirmer a la presidence - au lieu d'aller joindre mr seye


      mais ce seye etait n grand truend a la fac: il etait dans toutes les choses sous terraines:

      trafiquant e ticket de resto

      dealer dans le pavillon a

      stimulantdes grevs a tout azzimut

      trafiquant pour l'allocation des chambre
      et il beneficiait sans doute des privileges son grand fere etant le comptable au service des bourse

      un vrai djoudj djadj a l'ucad lui et son club
  2. Auteur

    Senegal Sa Kaname

    En Juillet, 2014 (13:33 PM)
    Mais il faut nous dire aprés ce beau discours ce qui lui a été reproché juste pour nous raffraichir la mémoire.
    Auteur

    Wanéé

    En Juillet, 2014 (13:35 PM)
    Jean Maissa, Pourquoi tu as attendu tout ce temps pour faire cette contribution, Chimmm, wané bakhoul, tmtc
    • Auteur

      Dabs

      En Juillet, 2014 (08:46 AM)
      attendre tout ce temps pour parler voudrait dire que lui en tant qu'observateur, il défend pas les fautifs ou tout simplement, ceux qui ont maille à pâtir avec la justice. mais aujourd'hui, on défend n'importe qui. mais pourquoi pas seye qui est confrère, et pas des moindres ?
    Auteur

    Tangshine

    En Juillet, 2014 (14:35 PM)
    Donc à bien y refléchir votre objectif c'est de faire suffisemment de tintamarre pour qu'il soit élargi quelque soit le motif de son sejour en prison. Lamentables journalistes malhonnètes et corrompus.
    Auteur

    Kool

    En Juillet, 2014 (15:20 PM)
    C'est entre vous journalistes, s'il est avéré qu'il a détourné de l'argent, on ne voit pas ce qu'on peut dire de lui!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    Auteur

    Senegal Sa Kaname

    En Juillet, 2014 (15:27 PM)
    Je ne vois pas dans cet article mentionné qu'il a détourné de l'argent mais quoi qu'il en soit la justice est là pour faire son boulot sauf qu'il prenne leur temps.
    Auteur

    Camu

    En Juillet, 2014 (16:13 PM)
    C'EST QUOI CE TORCHON?
    Auteur

    Vrai

    En Juillet, 2014 (16:32 PM)
    voila les journalistes senegalais.. Texte mal écrit, nul et insensé...L auteur de ce texte est un vrai senegalais, cest á dire, on comporend par la qu´on peut se permettre de tout faire dans ce pays sans etre inquiéter surtout quand on fait de la presse...commele cas, Cheik Yerim, Jupiter Ndiaye, Pape Alé Niang, Maty 3 Pommes, etc...

    Si le Monsieur est innocent, on prie que Dieu lui vienne en Aide, mais il faudra revoir les copies...
    • Auteur

      Dabs

      En Juillet, 2014 (08:32 AM)
      je crois que vous n'avez rien saisi de cet article. c'est vrai que c'est pas à votre hauteur. l'auteur, ici ne clame ni ne défend l'innocence de mamadou seye. il reproche à ses confrères journalistes d'écrire tout le temps sur des journalistes moins valeureux que seye, fautifs comme lui, mais défendus et même adulés par des confrères. c'est dans l'optique de nous prouver que cette presse est pourrie. on ne défend que la racaille, l'ivrai, les trabadours. mais quand un journaliste de valeur commet une erreur ou même détourne, personne ne porte sa voix. c'est lamentable non ? au finish, il veut dire : pendant qu'on y est, et que l'on défende tous les bandits du sénégal, pourquoi ses confères ne défenderaient-ils pas seye ?
    Auteur

    Jean Meissa

    En Juillet, 2014 (17:07 PM)
    jean meissa l'auteur de l'article est entrain de souffrir des séquelles de son AVC.

    tout le monde sait que ce connard mérite plus que ca!
    • Auteur

      Dabs

      En Juillet, 2014 (08:35 AM)
      c'est de la méchanceté. pure et simple. ce jean meïssa diop reste un miraculé. qu'on le veuille ou pas. il est sorti de son avc, indemne, sans aucun handicap. qu'est ce qu'on demande de plus au bon dieu ? qu'il en soit loué. son avc est médiatisé parce qu'il journaliste. tout simplement.
    Auteur

    Leuz

    En Juillet, 2014 (19:05 PM)
    Le vrai connard c'est toi dans la mesure où tout individu bénéficie jusqu'à preuve du contraire de la présomption d'innocence. Cela dit, est tu dans le secret des dieux pour savoir ce qu'il mérite. Laisse la justice faire son travail et des idiots comme toi seront totalement ébahis. Wait and see.
    Auteur

    Jeunesse Senegal

    En Juillet, 2014 (19:15 PM)
    Liberer le sil est inoncent

    Auteur

    La Vérité

    En Juillet, 2014 (20:53 PM)
    J'ai lu avec beaucoup d'émotion le cri du coeur du Journaliste et chroniqueur Jean Meissa Diop. Il semble que Doudou Sèye est déjà condamné par ses propres confrères qui ne veulent plus parler de lui. Certains ont fait pire que lui. Doudou Sèye, au moins, n'a jamais mis en circulation une voiture formatée, conduite par un borgne pour assassiner un père de famille...! La vérité sur cette affaire finira par éclater un jour. Que Dieu assiste notre frère Doudou Sèye. Bon ramadan à tous... !!!
    Auteur

    Kotch

    En Juillet, 2014 (23:17 PM)
    Sèye avait l'appui u PDS et se fichait pas mal d'El Hadji Kassé Qui était censé être son boss. Il avait la grosse tête, je me souviens il avait acheté une voiture de sport ave le fric du soleil que Gaye avait renfloué pour se voir mettre en prison sans raison quelques années par wade, les magisrats ayant constaté cette injustice l'ont élargi.

    Seye voleur comme personne et arrogant en plus
    Auteur

    Thiam

    En Juillet, 2014 (23:34 PM)
    Kotch tes vraiment un vrai con au contraire c elhadji l voleur pas seye ki est un honnete homme chapeau a vous jean meissa .kotch renseigne toi c mieux pauvre con
    Auteur

    Dabs

    En Juillet, 2014 (08:40 AM)
    C'est de la méchanceté. Pure et simple. Ce Jean Meïssa DIOP reste un miraculé. Qu'on le veuille ou pas. il est sorti de son AVC, indemne, sans aucun handicap. Qu'est ce qu'on demande de plus au Bon Dieu ? Qu'il en soit loué. Son AVC est médiatisé parce qu'il journaliste. Tout simplement.
    Auteur

    Roofoo

    En Juillet, 2014 (06:50 AM)
    Il parait aussi que les enseignants manquent de solidarité entre eux. Ceux qui côtoient les décideurs dans la haute hiérarchie de l'état travaillent contre la corporation. C'est ce qui créent des incompréhensions entre le pouvoir et les pauvres enseignants. On soupçonne certains syndicalistes de s'être laissés corrompre au détriment des intérêts de ceux qu'ils doivent défendre. C'est pourquoi le protocole d'accord déjà signé risque d'être englouti par ces convulsions.
    Auteur

    Lokosso

    En Juillet, 2014 (22:44 PM)
    ce gars avait une arrogance pas possible lorsqu'on était à la faculté des lettres en 1986. Il parlait à voix basse et toisait les gens. s'il a détourné, que justice se fasse, c'est tout

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email