Vendredi 18 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Contribution

Vous vous contredisez et vous vous trompez sur le franc CFA

Single Post
Vous vous contredisez et vous vous trompez sur le franc CFA

Monsieur le Président de la République,

En visite d’Etat en France, vous avez affirmé que le « franc CFA est une bonne monnaie à garder ». Ces propos contredisent ce que vous promettiez la veille du 4 avril 2015 quand vous disiez : « Notre défi pour le présent et l’avenir, c’est de gagner notre indépendance économique en nous libérant du besoin de l’aide et de la dépendance de l’extérieur pour tout ce que nous pouvons produire par nous-mêmes ».

Le tout premier petit pas vers l’indépendance économique consiste à avoir sa  monnaie. Pouvoir battre sa propre monnaie, définir sa propre politique monétaire sont indiscutablement des éléments d’indépendance économique. La monnaie est un attribut de souveraineté et un levier important de création de richesses.

Le franc CFA est une monnaie créée par la colonisation française le 26 décembre 1945 le jour où la France ratifiait les Accords de Bretton Woods. Son acte de naissance a été signé par le président français De Gaule et son ministre des Finances. Aucun Africain n’était présent. Le siège de la BCEAO n’a été transféré de Paris à Dakar qu’en 1978. C’est la France qui fabrique et garantit toujours cette monnaie pour laquelle nous devons lui soumettre 50% de nos devises (plus quatre mille milliards présentement). Seule la France peut la dévaluer, ce qu’elle a fait 1994.

Pour une économie moderne, l’indépendance monétaire est cruciale. Elle vous permet des marges de manœuvre cruciales en termes de stratégie, de planification, de stimulation, de régulation de votre propre économie. Si la monnaie est bien gérée, elle peut en permanence nourrir le cercle vertueux investissement-emploi-consommation-épargne. Tous les pays émergents ont leurs propres monnaies et les pays ayant le CFA font partie des plus pauvres de la planète.

Pourquoi ? Parce que les principes, les mécanismes et les finalités du franc CFA sont diamétralement opposés à l’indépendance économique.

En vous faisant l’avocat de la continuation du franc CFA, vous vous contredisez avec vos déclarations sur l’indépendance économique et l’Emergence, et vous vous trompez car l’Histoire vous jugera sévèrement car les nouvelles générations rejettent le franc CFA, instrument de domination et d’exploitation coloniales.

Dans ce même discours, vous disiez vouloir « atteindre l’autosuffisance alimentaire, faire reculer la pauvreté, combattre le chômage, réduire les inégalités, faciliter à tous l’accès au logement et aux soins de santé, construire des écoles et des forages, réaliser des infrastructures structurantes ». Tout cela est impossible avec le franc CFA.


Article_similaires

11 Commentaires

  1. Auteur

    Kalkulart

    En Janvier, 2017 (13:20 PM)
    le franc CFA résume le passé colonial, basé sur des accords de protectorat pour les souverains africains vaincu par le canon et la baillonnette, il soumet dans le present sous le joug de l'economie mondial, e , enfin il maintient dans le futur la domination culturelle , financiere,industrielle donc bloque notre desir d'évoluer vers ne veritable puissance.

    L'Ua n'aura de sens que quand les peuples africains de tout bord sauront parler d'égal à egal avec les autres nations et peuples du mond eentier et en toute liberté.

    Les vagues incessantes de populations et en tres grand nombre sotn justifiés par la faiblesse du CFA, car ce sont uniquement les populations de l'ex AOF et AEF qui sont les plus cocnernés
    • Auteur

      Abukeom

      En Janvier, 2017 (13:45 PM)
      avoir sa propre monnaie ne signifie pas devenir riche. prenons le cas de madagascar, 5ème pays le plus pauvre du monde qui dispose de sa propre devise : l'aryari. actuellement 1 euro = 3.330 aryari. théoriquement la grande ile est bien plus riche que le sénégal placé au 29° rang des pays les plus pauvres. madagascar produit des fruits rares, des épices, de l'or et de l'argent, des minèraux précieux et pourtant n'est guère plus riche pour autant.
      chose étrange, la population continue de compter en francs malgaches, monnaie de la colonisation. on ne cesse donc de diviser et multiplier par 5 pour avoir la valeur en aryari... chassez le naturel, il revient au galop.
      cela dit, je pense aussi que le sénégal devrait disposer de sa monnaie ou alors il faudrait dévaluer le franc cfa une nouvelle fois. la valeur de 6,5696 est trop élevée et pénalise nos marchés comme le tourisme, les exportations....
      mais le franc cfa garantit par contre une stabilité financière que beaucoup nous envient.
      la dévaluation reste donc, dans l'immédiat, la meilleure formule.
    • Auteur

      Prokureur

      En Janvier, 2017 (16:19 PM)
      alors là tounkara j'y crois pas, on ne dit pas "contredisez" mais "contredites" !!!
      tu aimes ramener ta science et te montrer méprisant avec ceux de tes invités qui ont le malheur de se tromper sur des détails..... dioumté diomboul kèneu, , la preuve .....
  2. Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (13:22 PM)
    RIEN A AJOUTER LA-DESSUS.SIMPLE,CLAIR ET PERTINENT.LE DEVELOPPEMENT DE NOTRE PAYS NE SE FERA JAMAIS AVEC LE FRANC CFA.SEULEMENT VOILA : C'EST LE CADET DES SOUCIS DE MACKY SALL. L'AGENGA DE CELUI QUI SE TARGUE D,ETRE NE APRES LES INDEPENDANCES (MON OEIL!!) EST AUX ANTIPODES DE LA VOLONTE ET DES ASPIRATIONS DU PEUPLE DU SENEGAL.MACKY A CHOISI DE SERVIR LES INTERETS ETRANGERS,EN PARTICULIER FRANCAIS POUR POUVOIR PRESERVER SES PROPRES INTERETS,CEUX DE SA FAMILLE ET DE SON CLAN.A BON ENTENDEUR SALUT!
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (13:30 PM)


    Bonne analyse!
    Auteur

    33c

    En Janvier, 2017 (13:30 PM)
    Dans un système maître-esclave, les peuples ont beau travaillé, il n'y aura de gain que pour le maître.



    On peut être Docteur, Professeur ou même président et avoir une mentalité d'esclave. Cet attitude ne mène qu'à la ruine du peuple, pauvres Sénégalais.

    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (13:55 PM)
    le franc cfa n'est pas le problème. vous vous trompez de combat et faites perdre du temps à tout le monde.
    • Auteur

      Samourai

      En Janvier, 2017 (16:16 PM)
      reconnaissons tout de meme que le cfa fait partie du problème. les devises des pays membres de la zone cfa sont actuellement utilisées par la france de manière discrétionnaire pour prêter a des pays comme la grèce alors que les africain vont s'endetter ailleurs a grand frais. tu penses que cela n'est pas un problème. tu ne trouves pas non plus que le fait que les africains ne soient pas maitre de leur politique monétaire pose problème ? il faut un dialogue sur le franc cfa afin qu'il cesse d' être un outil de domination économique de la france pour en faire un instrument au service de la croissance. ou alors, il faut s' en débarrasser.
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2017 (18:15 PM)
      c'est quoi ce délire, entre l'euro et le franc cfa il n'y a pas de transfert de crédits au bénéfice de la grèce! la france permet au franc cfa d'être adossé à l'euro, mais les pays à l'origine de la zone euro n'en voulait pas. regardez combien vaut le franc guinéen avant de critiquer la france! le cfa vaut 15 fois le franc guinéen! et comment on acquiert des machines à l'étranger avec une telle monnaie?
    • Auteur

      Reply_author

      En Janvier, 2017 (18:26 PM)
      que vient faire la grèce ici. vraiment n'importe quoi. les détracteurs du francs cfa sont prets à tous les mensonge pour appuyer leur propos. c'est tout le temps comme ça. tchiiim.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (14:01 PM)
    Merci Tounkara
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (14:01 PM)
    Merci Tounkara
    Auteur

    Ropartz

    En Janvier, 2017 (14:29 PM)
    C'est compliqué ces histoires de monnaies. Faut-il une monnaie nationale, régionale, continentale? Ce qui se passe en Europe avec l'Euro est de ce point de vue intéressant. Cette monnaie "régionale" privilégie les économies fortes de la région: Allemagne, Autriche, Pays bas, et à un degré moindre la France. Il en va de même avec le Franc CFA, les économies qu'il privilégie parce qu'il est adossé à une monnaie forte, l'Euro, sont dans la région: la Côte d'Ivoire, le Sénégal et c'est tout. Si il était indépendant de l'Euro et ne s'appelait donc plus le CFA, dont la France ne tire aucun bénéfice économique n'en déplaise à certains adeptes du vieux débat de la colonisation et bien cette nouvelle monnaie s'écroulerait tirée vers le bas par les pays parmi les plus pauvres du continent Mali, Burkina, Guinée bissau. Il n'y a qu'à voir ce qui s'est passé avec les britanniques lors des indépendances de leurs colonies et la création des monnaies nationales ou en Guinée Conakry. La réflexion sur une monnaie commune à la CEDEAO est en cours mais cela n'avance pas très vite car les pays aux économies plus prospères Nigéria, Côte d'Ivoire, Ghana et Sénégal hésitent à franchir le pas. Comprenez que la France est bien embarrassée avec ces zones CFA ou Franc du pacifique d'autant que vis à vis de l'Euro, ce n'est plus elle seule qui décide.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (14:41 PM)
    Bon, qui a élu Macky Sall ? La France ? Non, le peuple sénégalais. Au fait, De Gaulle s'écrit avec de L, M. l'intello. Je passe les autres approximations.
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (15:01 PM)
    Macky Salle fonctionnaire de l'État. français
    Auteur

    Anonyme

    En Janvier, 2017 (16:02 PM)
    C'est la fin du franc cfa, même la france le sait mais ce n'est qu'une partie du pb.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR