Lundi 06 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Culture

Machiavel était-il un sale type?

Single Post
Il n'a pas l'air si méchant, si? Détail du Portrait de Nicolas Machiavel par Santi di Tito.
Le penseur italien ne mérite pas forcément sa mauvaise réputation.

Avec sa rédaction du Prince en 1513, Nicolas Machiavel demeure, dans les cercles universitaires de sciences politiques, le fondateur de la discipline –rien de moins.

Cependant, avant de répondre à notre question, il est essentiel de garder en tête ce que le terme «machiavélique», évidemment tiré de son nom de famille, veut dire.

Voici ce qu'en dit le Petit Larousse:

«DÉFINITIONS

  •     Qui est digne de la doctrine de Machiavel, considérée comme négation de la morale: politique machiavélique.
  •     Qui est d'une grande perfidie, d'une scélératesse tortueuse: projet, personnage machiavélique.»

Au vu des deux définitions susmentionnées, il est évident que la plupart des gens se foutent de la première: c'est malheureux, puisqu'il s'agit de la définition la plus proche du caractère véritable de l'œuvre de l'auteur. Mais comme la plèbe demeure fondamentalement ignorante en raison de la propagande théologique de l'Église, nous ne nous en offusquerons pas.

Ainsi, la question pourrait être reformulée comme ceci: «Machiavel était-il un gros con?»

Révolutionnaire de la pensée

Ce qu'il faut comprendre d'entrée de jeu, c'est qu'au XVIe siècle, l'éducation dominante et les courants dits «de bonne pensée» étaient tous reliés à la doctrine catholique, et en particulier au téléologisme aristotélicien, Thomas d'Aquin étant l'un de ses vecteurs de propagation principaux.

En gros, si tu fais des bonnes choses, la force surnaturelle qui plane au-dessus de nos têtes (on va rester neutres, pas envie de transformer cette discussion en champ de bataille «théistes versus cafféistes») te retournera des bonnes choses.

Pour Machiavel, ce genre de pensée était certes bien pratique pour garder la populace dans un état de passivité généralisé, mais fort peu utile aux dirigeants, qui terminaient leurs tours de piste politiques avec plus de couteaux plantés dans le dos que votre support pour ustensiles à steak.

Il a voulu devenir un révolutionnaire de la pensée, notamment grâce à ces deux points:

  •     en rédigeant simplement et proprement un guide (Il Principe est à la politique ce que The Anarchist Cookbook est à la chimie: vous avez les recettes, mais pas les cibles) pouvant être appliqué facilement;
  •     en mettant en avant une vision pragmatique de la politique, à la fois pour désentraver les bons leaders qui, à cause de sentiments pieux, finissaient toujours la tête au bout d'une pique, mais aussi pour consigner et analyser empiriquement le fait politique –ce qui constitue le socle théorique des sciences politiques d'aujourd'hui.

    Évidemment, pour une Église catholique en mal de superlatifs moraux absolus et manichéens, être pragmatique à la Machiavel équivalait à une remise en question de ses dogmes établis, et donc basta, l'Italien fut mis à l'index en 1559 pour son ouvrage (parce que ce livre était supposément le principal responsable de la corruption politique et morale qui sévissait en France à l'époque, et gnagnagna.)

À la lecture du Prince au XXI? siècle, on s'aperçoit qu'il ne s'agit que d'un condensé de faits neutres, proposés aux dirigeants, afin que ceux-ci améliorent leur durée de vie politique.

Rien de trop choquant, compte tenu de ce qui a déjà été fait. Cependant, aux yeux d'une Église ultramontaine, la moindre remise en question était celle de trop.

La machine à sermons –et à propagande– s'est délurée, et c'est pourquoi, 500 ans plus tard, tout le monde a l'impression que le mec buvait du sang de nouveau-né au petit déj'.

En conclusion, très cher lecteur, très chère lectrice, étant donné que l'œuvre de Machiavel est tombée dans le domaine public depuis au moins quatre siècles, je t'encourage à chercher une version numérique («LE PRINCE + PDF», y a pas d'quoi) que tu pourras apprécier pendant ton confinement très républicain et très ostentatoire.

liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    En Mai, 2020 (00:20 AM)
    Pour ceux qui ne l'ont jamais lu, oui c'est un sale type.

    Pour ceux qui l'ont lu : non.
  2. Auteur

    En Mai, 2020 (00:28 AM)
    l'œuvre de Machiavel j'ai surtout compris que c'était plus "consigner et analyser empiriquement le fait politique" qu'autre chose. En réalité, le monsieur était tombé sous le charme de César Borgia le fils de Rodrigo Borgia qui a porté le nom de Alexandre VI souverain pontife à l'époque. J'ai compris que Machiavel s'est surtout inspiré du comportement politique de cet homme dans son ouvrage. Sous réserve de la lecture que vous aurez du documentaire que j'ai suivi sur Lucrèce Borgia présenté par Stéphan Bern dans Secrets d'histoire visualisable sur YouTube
    Auteur

    En Mai, 2020 (14:17 PM)
    Macheavel n'a fait qu'applique ce qu'il a appris de Ibn Khaldoun qui est son maitre.
    • Auteur

      Machiavelreply_author

      En Mai, 2020 (10:39 AM)
      attention aux préceptes de ibn khaldoun : extrait des prolégomènes : "les seuls peuples à accepter l'esclavage sont les nègres, en raison d'un degré inférieur d'humanité, leur place étant plus proche du stade animal". je laisse à votre entière responsabilité vos ignominieuses références......
    • Auteur

      Machiavelreply_author

      En Mai, 2020 (10:41 AM)
      attention aux préceptes de ibn khaldoun : extrait des prolégomènes : "les seuls peuples à accepter l'esclavage sont les nègres, en raison d'un degré inférieur d'humanité, leur place étant plus proche du stade animal". je laisse à votre entière responsabilité vos ignominieuses références......
    • Auteur

      Sartre

      En Mai, 2020 (10:41 AM)
      attention aux préceptes de ibn khaldoun : extrait des prolégomènes : "les seuls peuples à accepter l'esclavage sont les nègres, en raison d'un degré inférieur d'humanité, leur place étant plus proche du stade animal". je laisse à votre entière responsabilité vos ignominieuses références......
    • Auteur

      Anonyme

      En Mai, 2020 (10:42 AM)
      attention aux préceptes de ibn khaldoun : extrait des prolégomènes : "les seuls peuples à accepter l'esclavage sont les nègres, en raison d'un degré inférieur d'humanité, leur place étant plus proche du stade animal". je laisse à votre entière responsabilité vos ignominieuses références......
    • Auteur

      Albertine

      En Mai, 2020 (10:43 AM)
      attention aux préceptes de ibn khaldoun : extrait des prolégomènes : "les seuls peuples à accepter l'esclavage sont les nègres, en raison d'un degré inférieur d'humanité, leur place étant plus proche du stade animal". je laisse à votre entière responsabilité vos ignominieuses références......
    • Auteur

      Albertine

      En Mai, 2020 (10:43 AM)
      attention aux préceptes de ibn khaldoun : extrait des prolégomènes : "les seuls peuples à accepter l'esclavage sont les nègres, en raison d'un degré inférieur d'humanité, leur place étant plus proche du stade animal". je laisse à votre entière responsabilité vos ignominieuses références......
    • Auteur

      Machiavel

      En Mai, 2020 (10:43 AM)
      attention aux préceptes de ibn khaldoun : extrait des prolégomènes : "les seuls peuples à accepter l'esclavage sont les nègres, en raison d'un degré inférieur d'humanité, leur place étant plus proche du stade animal". je laisse à votre entière responsabilité vos ignominieuses références......
    • Auteur

      Machiavel

      En Mai, 2020 (10:43 AM)
      attention aux préceptes de ibn khaldoun : extrait des prolégomènes : "les seuls peuples à accepter l'esclavage sont les nègres, en raison d'un degré inférieur d'humanité, leur place étant plus proche du stade animal". je laisse à votre entière responsabilité vos ignominieuses références......
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2020 (17:23 PM)
      de toute facon avec ibn khaldun, fondateur de la sociologie moderne tout le monde y prend pour son grade


      le naturel farouche des arabes en a fait une race de pillards et de brigands. toutes les fois qu’ils peuvent enlever un butin sans courir un danger ou soutenir une lutte, ils n’hésitent pas à s’en emparer et à rentrer au plus vite dans la partie du désert où ils font paître leurs troupeaux. jamais ils ne marchent contre un ennemi pour le combattre ouvertement, à moins que le soin de leur propre défense ne les y oblige.

      (...)

      ces nomades y renouvellent leurs incursions, et, comme ils peuvent en parcourir toute l’étendue très facilement, ils s’y livrent au pillage et aux actes de dévastation, jusqu’à ce que les habitants se résignent à les accepter pour maîtres.

      (...)

      les habitudes et les usages de la vie nomade ont fait des arabes un peuple rude et farouche. la grossièreté des moeurs est devenue pour eux une seconde nature, un état dans lequel ils se complaisent, parce qu’il leur assure la liberté et l’indépendance. une telle disposition s’oppose au progrès de la civilisation.

      (...)

      si les arabes ont besoin de pierres pour servir d’appuis à leurs marmites, ils dégradent les bâtiments afin de se les procurer ; s’il leur faut du bois pour en faire des piquets ou des soutiens de tente, ils détruisent les toits des maisons pour en avoir. par la nature même de leur vie, ils sont hostiles à tout ce qui est édifice ; or, construire des édifices, c’est faire le premier pas dans la civilisation
    Auteur

    Merci!

    En Mai, 2020 (15:34 PM)
    Des fois on apprend mieux a travers les commentaires qu'a travers les redacteurs de l'article des fois torchon..!!...LOL



    j'attends les maitres du savoir ecrire ici pour mieux nous elucider sur cette affaire..



    Merci!!



    Auteur

    Lol

    En Mai, 2020 (09:00 AM)
    Le livre de machiavel t'apprend juste à être un bon traitre.
    Auteur

    Machiavélique

    En Mai, 2020 (14:32 PM)
    Et dire qu'il est le fondateur des sciences politiques (Bases du droit, les fondamentaux quoi...)



    Puis il écrit un bouquin qui contredit la morale de la politique,

    En somme il contredit son fondement, il va plus loin...

    C'est grâce à lui qu'en politique, la force domine la raison ("Raison d'Etat"disait Botero)

    Et c'est grâce à lui que la Politique eut le service de se détacher entièrement de l'utopie et de la religion.



    Machiavel est un artiste
    Auteur

    Noosphere

    En Mai, 2020 (01:16 AM)
    merci a tous pour vos interventions et commentaires

    c'est rassurent de voire qu'il y a des personnes cultivées

    BRAVO

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email