Vendredi 05 Juin, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Culture

Quarante-deux textes inédits de Senghor dans un recueil de 376 pages

Single Post
Quarante-deux textes inédits de Senghor dans un recueil de 376 pages
La Fondation Léopold Sédar Senghor a compilé dans un ouvrage 42 textes inédits de son parrain, dans le but notamment de sauvegarder son patrimoine, a-t-on appris, mercredi à Dakar.

‘’Il s’agit de rassembler ces textes pour contribuer à bâtir cet Etat grâce à une mémoire qui nous permettra de ne pas reprendre le travail mais d’avoir une assise solide [...]’’, a dit son directeur général Raphaël Ndiaye, lors de la présentation de l’ouvrage, intitulé ‘’Education et culture’’.

Cet ouvrage de 376 pages est un recueil de textes de Senghor, écrits entre 1963 et 1987. Ces textes comprennent des discours prononcés en diverses occasions : cérémonies de réception de prix, de distinction, colloques scientifique, etc.

Le livre a été co-édité en partenariat avec la maison d’édition Présence africaine. Il est préfacé par Felwine Sarr. 

Raphaël Ndiaye a tenu à remercier le président de la République, Macky Sall, et le Premier ministre Mahammed Dionne qui ont au nom du gouvernement commandé 500 ouvrages.

‘’Senghor a écrit tout au long de sa vie (…) ceci parce que c’est un intellectuel, mais surtout parce qu’il est conscient que la page blanche est une vrai épreuve pour clarifier les idées (…). C’est la raison pour laquelle il nous a laissé un patrimoine très important de textes’’, a ajouté M. Ndiaye.

Il s’est agi selon lui de passer en revue 198 textes de la série Liberté 5 à Liberté 1, précisant qu’une trentaine d'entre eux a été publiée dans la revue Ethiopique, de 1975 jusqu’à la mort du président-poète.

‘’Nous avons, à partir des archives de la fondation, pu sortir une quarantaine de textes qui ne figuraient pas dans toutes ses œuvres (…). Il a donc été visionnaire, car la fondation n’a été créée qu’en 1975. Mais il a veillé à ce que les textes, qu’il a écrits des années avant, soient répertoriés et envoyés à la fondation’’, a-t-il relevé.

Cette publication est aussi une manière de rendre Senghor présent, a en outre soutenu M. Ndiaye. Selon lui, Senghor s’est retiré de la vie politique, ‘’mais l’homme de culture, le poète, l’universitaire a été invité un peu partout dans le monde pour continuer à délivrer des messages''.

Il a rappelé que Senghor a eu une réflexion de dimension mondiale, ‘’tout en s’appuyant sur son patrimoine culturel local''. D'après lui, il a fait avancer ''la question du dialogue des cultures, et a popularisé le terme de civilisation de l’universel''.

‘’Le fait de dire que toutes les cultures, toutes les civilisations ont leur dignité et doivent être respectées en tant que telles, doivent avoir un dialogue les uns avec autres pour l’enrichissement mutuel, c’est un message intemporel. Il est indépassable, car à tout moment nous aurons besoin de le rappeler pour le vivre’’, a déclaré Raphaël Ndiaye.

Pour Felwine Sarr, enseignant à l'Université Gaston Berger, le thème du livre ''Education et culture'' a toujours été la préoccupation de Senghor, car il avait le souci de construire une nation ancrée dans sa culture et ouverte au monde, mais il a aussi le souci d’éduquer les hommes.

Senghor est également revenu selon lui, dans ce livre, sur des vieux débats, où il répond à des questions, ou à des objections qui lui ont été adressées, comme le fameux vers controversé '' La raison est hélène, l'émotion est nègre''.

Plusieurs personnalités ont honoré de leur présence la cérémonie. Il y avait entre autres Lilyane Kesteloot (chercheuse belge), l'ancien directeur de la Fondation Basile Senghor, l'ancien ministre Mamoudou Touré, ou encore Elhadj Kassé, président du comité scientifique du Sommet de la francophonie. 

liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Qui Quoi

    En Décembre, 2014 (05:59 AM)
    senghor est un grand afrinaniste contrairement a cee qui se dit a savoir il na servi que la viste



    lire aussi son disours du janvier 1957 devant ces collegues deputes lassemble national francaise



    il y defend lunite africaine contrairement a h boigny soutenu par les francais, qui souhaite la BALKANISATION de lafriq



    il y parle certes de rester dans le PRECARRE francais cest a dire une independance dans lamitie et la fraternite entre les peuples



    IL rappelle aussi a ses auditeurs que la democratie est ancienne au senegal qui a envoye son CAHIER DE DOLEANCES au etats generraux de 1789 debut de la REVOLUTION FRANCAISE



    je ne parle meme par de ses tres beaux poemes ou se concentre toute l'ame du peuple du senegal-mali
    • Auteur

      Florence As-tu La Paix?

      En Décembre, 2014 (07:52 AM)
      j'espère que son fameux "florence mba diam ngaam? waw diam rekk kègne" ( florence as-tu la paix? oui la paix seulement) y figure. je le cherche depuis des années en vain. senghor est un homme d'altitude. il faut savoir s'élever haut dans le ciel des idées pour s'en approcher.
  2. Auteur

    Prokureur

    En Décembre, 2014 (07:56 AM)
    Ce négrillon nous a leurrés et endormis avec ses bons mots. senghor sous-préfet de la france a fait de bonnes choses au Sénégal.... un Etat, des institutions +- viables. Mais non, tout n'était pas parfait comme ses laudateurs voudraient le laisser croire. C'est aussi cet homme qui a instrumentalisé l'histoire qui en décembre 1962 a couté si cher au Sénégal....



    Les vrais grands Hommes de notre Histoire politique ont pour noms Mamadou Dia, Valdiodio Ndiaye, Obeye Diop, Assane Seck......





    senghor a été minable
    • Auteur

      Kor Dior

      En Décembre, 2014 (10:33 AM)
      personne n'a dit que tout était parfait. mais on t'a dit que zeng c'est une question d'altitude. pour un verre de terre ça veut dire ce que ça veut dire.
    • Auteur

      @prokureur

      En Décembre, 2014 (11:19 AM)
      si senghor fut "minable", je n'ose imaginer les ordures sans relief et sans importance pour l'histoire de ce pays et du monde qui t'ont engendré au milieu d'une décharge publique. retourne dans ton terrier et laisse nous entre gens civilisés!
    Auteur

    Sangomareee

    En Décembre, 2014 (10:09 AM)
    Et au coeur de l'Eté et et du Midi, je te decouvre terre promise



    Du haut d'un haut col calciné



    Et ta beauté me foudroie comme l'eclair d'un aigle





    Je chante ta beauté qui passe



    Forme que je fixe dans l'eternel



    Avant que le destin jaloux ne te réduise en cendre



    Pour nourrir les racines de la vie.











    Auteur

    Soro11

    En Décembre, 2014 (11:57 AM)
    Pppfff, au lieu de travailler dur à sortir nos pauvres économies du sous développement et améliorer les conditions de vie des pauvres populations sénégalaises qui, en partie, vivent encore de l'aumône (aide au développement) du reste du monde, ce gars passait son temps à faire de la poésie et à s'assurer que les toubabs le trouvait "cultivé" en fait assimile leurs culture. Bon, passons à autre chose car il y a trop d'urgences à gérer.
    Auteur

    Diamé

    En Décembre, 2014 (22:45 PM)
    Je pense que SENGHOR n'appartient plus au sénégalais; c'est un génie qui a laissé des traces indélébiles.

    C'est un vrai intellectuel d'abord ; puis un vrai politicien en suite.

    Le Sénégal a aujourd'hui besoin de ces hommes pareils .Je demande à MACKY de revisiter les passages de SENGHOR ;le travail ; la franchise ...le voyage dans le Sénégal des profondeurs (fongolimbi,....baféto).

    Léo Paul est une référence pour toute l'Afrique ; revisitons ses idées .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email