Lundi 21 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Augmentation de la dette : les Finances indexent les taux d’intérêt

Single Post
Augmentation de la dette : les Finances indexent les taux d’intérêt

De 24% en 2014, le service de la dette du Sénégal a grimpé à 30% cette année. Une croissance qui inquiète le Fonds monétaire international (Fmi).

L’alerte de ce dernier sur le rythme d’endettement du Sénégal n’a pas laissé indifférentes les autorités. En effet, selon Le Quotidien, le directeur du budget, qui assistait hier aux Assises de l’entreprise du Mouvement des entreprises du Sénégal (Meds), a réagi à la question tout en tentant de dégonfler la bulle.

Expliquant que cette hausse n’est autre que la conséquence « des dettes chères » que le Sénégal a contracté ces dernières années, le directeur du budget a concédé que : « Le service de la dette qui était de 24% va arriver à 30% en fin 2017. Mais le service, c’est-à-dire ce que nous payons chaque année, rapporté à nos revenus, commence à être élevé ». Toutefois, pour lui : « On n’a pas à s’inquiéter. On surveille le service et ça doit tendre à 15% en 2027 ».


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (06:55 AM)
    15% c'est irréaliste et criminel la croissance a besoin de la dette. Si l'Etat s'engage presque uniquement sur ses fonds propres il fera comme ceux qui construisent leurs maison en fonction de leurs rentrées d'argent. Généralement il faut des années pour finir la maison. Qu'ils retournent à 24%, s'il faut qu'ils allongent la durée des engagements.
  2. Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (09:48 AM)
    On est officiellement à plus de 5000 milliards de dette, intérêts non compris, et officieusement eux-seuls savent !
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (10:37 AM)
    D'abord, ce n'est pas le directeur du budget qui doit parler de la gestion de la dette. Il y a bien un responsable attitré en charge de la dette. Ensuite, le vrai responsable c'est le FMI qui a failli à sa mission de surveillance. On connait la propension à la hausse de nos autorités.

    Simple réalité: la dette aujourd'hui va augmenter nos taxes dans quelques années
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (11:03 AM)
    Ce probleme est tres serieux et explique pourquoi on ne s'en sortira pas tant que le regime politique n'aura pas change.

    Le FMI s'inquiete pour les creanciers du Senegal,mais pour le pausan senegalais.Alors,qui defend les interet du peuple senegalais au moment ou un president de la republique et son ministre des finances decident d'engager le pays dans des prets usuriers?

    Personne,vu que le parlement est concu pour soutenir ce meme President.

    Un Etat ne doit jamais emprunter comme une entite prive...

    Surtout une des solution c'est d'avoir sa propre monnaie et emettre ses propres obligations.

    Idealement,un Etat ne doit dependre que des Impots des citoyens et ajuster toutes ses depenses aux moyens de ces citoyens....

    Notre systeme politique est concu pour nous appauvrir au benefice des creanciers de notre Etat.
    Auteur

    Anonyme

    En Septembre, 2017 (11:37 AM)
    Ne vous enfaite pas. Comme d'habitude les dettes pour les pays africains vont être biffer et les cons du reste du monde vont payer pour ce continent extraordinaire pleins de tricheurs, corrupteurs et criminel. VIVE L'AFRIQUE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR