Samedi 04 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Cause du retour des coupures d'électricité : La Senelec en panne sèche

Single Post
Cause du retour des coupures d'électricité : La Senelec en panne sèche

De nombreux quartiers de Dakar ont renoué, ce week-end, avec les longues heures de coupure d’électricité. Une pénurie de combustible est en cause.

Les coupures intempestives d’électricité à Dakar ont atteint, ce week-end, des niveaux inquiétants. Qui rappellent ceux des mois de juillet et d’août derniers. Plusieurs quartiers de la capitale étaient en effet plongés dans le noir, certains plus de douze tours d’horloge durant. Ces désagréments ont poussé Senelec à présenter ses excuses aux usagers en s’expliquant sur les causes des délestages enregistrés.

La société d’électricité évoque une pénurie de fuel ayant conduit à la mise à l’arrêt des centrales de la Gti et de Kounoune. ‘Nous sommes confrontés à certaines perturbations, notamment en ce qui concerne l’approvisionnement de Senelec en combustible, informe le directeur de la communication de la société, Mamadou Diallo, joint par téléphone. Au mois de juillet dernier, du fait de la mauvaise qualité du fuel qui a été servi par Itok, Senelec avait connu d’énormes difficultés au niveau technique car, ce fuel avait affecté une bonne partie de ses centrales et notamment les unités qui sont les plus performantes. A la suite de ces difficultés, le gouvernement avait pris la décision de confier l’approvisionnement de Senelec en combustible à la Société africaine de raffinage (Sar). Et cette mesure devrait être effective à partir du mois d’avril prochain. Le fournisseur (Itoc) a ainsi demandé une révision des conditions commerciales avec la Senelec, au moment où l’entreprise rencontre beaucoup de difficultés financières et qu’elle doit des créances à certains pétroliers.’ En d’autres termes, Itoc a décidé de se venger de Senelec qui, naguère, pour se dédouaner devant la grogne de l’opinion contre les nombreuses coupures d’électricité enregistrées entre juillet et août derniers, l’avait mis à l’index. Le mode opératoire, relayé dans la presse par des sources au fait du dossier : pas de cash, pas de fuel. Pour la société d’électricité, qui croule sous les difficultés financières, la riposte est musclée. 

Ainsi, fait remarquer le directeur de la communication de Senelec, les centrales de Gti et de Kounoune, qui fonctionnent avec du ‘fuel noble’ du fournisseur (Itoc), ont été contraintes à l’arrêt. Ce qui s’est répercuté sur la production avec un gap de 95 MW pour les deux unités en question, en plus du déficit de 50 MW déjà enregistré. Cependant, Mamadou Diallo assure qu’une issue heureuse a été trouvée au problème et que la situation reviendra rapidement à la normale.

Pas perturbations en vue pour le Magal

A J-6 du Magal de Touba, le retour des coupures d’électricité à Dakar, ce week-end, peut faire craindre des perturbations dans la cité religieuse lors de ce rendez-vous de grande affluence. Mais à en croire Mamadou Diallo, le directeur de la communication de Senelec, il n’y a pas lieu de s’inquiéter. Le Magal (dimanche prochain) ainsi que toutes les autres fêtes religieuses de cette année, notamment le Gamou (15 février) et le pèlerinage de Popenguine (juin), ne devraient pas connaître de désagréments. ‘Senelec saura prendre, comme par le passé, toutes les dispositions nécessaires pour satisfaire la demande et couvrir ces évènements correctement’, assure M. Diallo.

Quoi qu’il en soit, des sources contactées par Wal Fadjri affirment que même si les perturbations notées ce week-end seront corrigées en début de semaine, la fin des délestages n’est pas pour maintenant. C’est pourquoi, confient nos interlocuteurs, Senelec a choisi, désormais, de communiquer davantage avec les populations. Ainsi, les usagers seront informés des heures des coupures ainsi que des quartiers qui seront touchés. Ce, avancent nos sources, pour ne pas accentuer le mécontentement des populations, déjà très éprouvées par l’augmentation du coût de la vie.


liiiiiiiaffaire_de_malade

4 Commentaires

  1. Auteur

    Nocturne

    En Janvier, 2011 (06:26 AM)
    jespere kun jour on fera comme les tunisiens et tous les virés de ce pays que des incompetents c extraordinaire ca  :down:  :down: 
  2. Auteur

    Au Nom Du Fils !

    En Janvier, 2011 (09:20 AM)
    pas de soucis mes amis, le ministre du ciel et de la terre a encore mendier auprès de ses amis chinois !

    ce qui revient à dire que l'ardoise du citoyen lambda va s'alourdir et que nous continuerons à râler dans le noir et les pieds dans l'eau ! Pauvre pays !
    Auteur

    Lavérité

    En Janvier, 2011 (10:13 AM)
    Tout cela est incompréhensible ! Ces problèmes invoqués devraient êtres résolus depuis la mise en place du super ministre par le super président , ou devons nous nous interroger sur la compétence des dirigeants ?
    Auteur

    Tri-porteur

    En Janvier, 2011 (22:12 PM)
    ca c'etais arrêté quand les délestages  :?:  :?:  :?:  :?:  :?: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email