Mardi 07 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Economie

Hausse de 32 milliards FCFA des ressources budgétaires de l’Etat au premier trimestre 2017

Single Post
Hausse de 32 milliards FCFA des ressources budgétaires de l’Etat au premier trimestre 2017

Les ressources de l’Etat Sénégalais au terme du premier trimestre 2017 se sont inscrites en hausse qui se chiffrant à 31,5 milliards FCFA (environ 50,400 millions de dollars), a appris APA mercredi auprès de la Direction de la prévision et des études économiques (DPEE).

Leur cumul est estimé à 472 milliards FCFA ( 1 FCFA équivaut à 0,0016 dollar).

Les ressources de l’Etat sont composées de recettes budgétaires (406 milliards), de dons (64 milliards) et de ressources au titre du Fonds de sécurisation de l’énergie (1,9 milliard).

« L’augmentation des ressources est portée par les recettes non fiscales (plus 5,5 milliards) et les dons en capital (plus 29,6 milliards) », souligne la DPEE.

Les recettes fiscales ont, pour leur part, enregistré une légère baisse de 0,2%, s’établissant à 396,4 milliards FCFA, principalement attribuable à la baisse de 32,8 milliards des mobilisations au titre du Fonds de soutien à l’importation des produits pétroliers (FSIPP).

La baisse considérable du FSIPP s’explique, notamment, par le maintien des prix à la pompe dans un contexte de remontée du cours du baril sur le marché international.

Cette situation a été, toutefois, atténuée par la bonne tenue des impôts directs, des taxes sur biens et services intérieurs et des recettes douanières.

S’agissant des impôts directs, ils sont tirés par le recouvrement de l’impôt sur le revenu (76,4 milliards) et de l’impôt sur les sociétés (52,9 milliards) en hausse, respectivement, de 1,9% et 6,5%.

Pour leur part, les taxes intérieures ont été particulièrement soutenues par la TVA intérieure hors pétrole qui a enregistré une hausse de 8,5%, en glissement annuel, à 60,1 milliards FCFA.

Quant aux recouvrements au cordon douanier, ils sont évalués à 113,8 milliards FCFA, progressant de 17%, en glissement annuel.

Au titre du pétrole, les recettes ont, globalement, enregistré une baisse de 30,7% sur un an pour s’établir à 51,8 milliards, en raison, notamment, du repli des recouvrements au titre du FSIPP (moins 85,6%) qui se sont établis à 5,5 milliards.

En revanche, la taxe spécifique, les droits de porte et la TVA se sont consolidés, respectivement, de 1 milliard, 2,5 milliards et 6,2 milliards.

Concernant les dons, une augmentation de 24,7 milliards (plus 62,9%) est notée en glissement annuel, à 64 milliards FCFA à fin mars 2017.

Les dons en capital, qui représentent 90,6% du montant global, ont progressé de 29,6 milliards (+122,1%) sur la période pour se situer à 53,8 milliards, alors que les dons budgétaires se sont repliés de 4,8 milliards FCFA.


liiiiiiiaffaire_de_malade

0 Commentaires

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email