Mardi 14 Juillet, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Economie

Le DG de la SAED évoque les perspective d’une meilleure gouvernance foncière

Single Post
Le DG de la SAED évoque les perspective d’une meilleure gouvernance foncière
Le directeur général de la Société d’aménagement et d’exploitation des terres du delta et de la vallée du fleuve Sénégal (SAED), Aboubacry Sow, préconise le renforcement des synergies entre acteurs de l’agriculture et les collectivités territoriales, pour une meilleure gouvernance du secteur. 

Les acteurs de l’agriculture "doivent davantage s’engager dans la nécessité de renforcer les synergies" avec les structures d’accompagnement des collectivités territoriales, dont les plateformes, services techniques et projets, "pour une harmonisation des interventions", a-t-il déclaré.
 
"Cela permettra de mettre en cohérence les approches, les outils développés ainsi que les dispositifs d’appui aux collectivités territoriales pour plus d’efficacité et d’efficience, dans une logique de pérennisation", a indiqué le DG de la SAED.
 
Il intervenait lors d’un séminaire de trois jours dont les travaux ont démarré jeudi à Saint-Louis, sur le thème : "Les outils d’appui à la gouvernance et à la sécurisation du foncier rural dans la vallée du fleuve Sénégal (VFS) : enjeux, acquis et défis".
 
Selon Aboubacry Sow, cet atelier devrait permettre aux acteurs de l’agriculture "d’évaluer les approches et les processus de mise en œuvre de la gouvernance foncière, en vue d’en déterminer tous les points faibles à redresser et tous les acquis positifs à consolider".
 
De cette manière, cet atelier va aider à "tirer les meilleurs enseignements des expériences qui seront partagées et d’élaborer une feuille de route" pour le renforcement, l’appropriation et l’opérationnalisation des outils et stratégies, ensuite appelés à être mis à l’échelle.
 
Dans cette perspective, la Société d’aménagement et d’exploitation des terres du delta et de la vallée du fleuve Sénégal "a déjà fait évoluer sa mission vers la promotion de l’agriculture irriguée dans le cadre de la professionnalisation et de l’appui aux collectivités territoriales", en liant la problématique du foncier aux enjeux liés au développement économique local, selon Aboubacry Sow.
 
Aussi a-t-il proposé la poursuite des actions visant le renforcement des capacités et la mise à niveau des acteurs, notamment les autorités administratives, les comités de gestion, le conseil municipal et les services techniques.
 
Le DG de la SAED a par ailleurs insisté sur la nécessité de "renforcer la veille sur les réformes pour une meilleure prise en compte des expériences (outils et stratégies) de la VFS dans la gouvernance foncière et la sécurisation du foncier".
 
Aboubacry Sow a en outre plaidé pour que les limites des territoires administratifs soient précisées, de même que celles des zones dont la gestion ne relève pas des compétences des communes.
 
A l’en croire, le renforcement du partenariat liant les communes aux autres acteurs intervenant dans la gouvernance foncière, permettra de "répondre aux trois défis’ que sont la capitalisation des expériences, les convergences locales et le changement d’échelle.
 
Il a déclaré que sous la maîtrise d’ouvrage déléguée de la SAED, "des projets innovants de développement économique des territoires ruraux de la vallée du fleuve Sénégal" avaient été mis en œuvre "au cours de ces dernières années’’.
 
De l’avis de M. Sow, ces projets s’inscrivent "dans une vision plus globale du développement territorial", suivant des objectifs liés notamment "à la promotion de l’irrigation privée, dans le respect des procédures d’affectation et de désaffectation des terres telles que définies dans la loi de 1964".
 
Il a toutefois souligné la nécessité pour les différents acteurs de travailler à l’amélioration des conditions de production et d’exploitation des terres a? travers la réhabilitation et l’aménagement de nouveaux périmètres et la mise en place d’un système de gouvernance des ressources naturelles et foncières.
 
Selon lui, cette perspective devrait contribuer à garantir "la sécurité? foncière" en favorisant "l’exploitation durable des terres et la promotion d’activités économiques viables".
 
Le gouverneur de la région de Saint-Louis, Alioune Aidara Niang, a souligné l’importance de la gouvernance et de la sécurisation foncière, "une condition sine qua none de la paix et de la stabilité, un instrument mis à la disposition des populations, afin que la SAED puisse mettre en œuvre l’agriculture irriguée dans la vallée du fleuve Sénégal". 
 
La thématique de cet atelier portant sur instruments de sécurisation foncière, "vient en son heure, et l’administration territoriale, avec satisfaction, va appuyer les acteurs, pour sa réussite", a-t-t-il assuré.
 
Ont participé à cet atelier, différents acteurs concernés par cette thématique, à savoir des autorités administratives, des représentants des collectivités territoriales, des usagers de l’eau et de la terre, des services techniques déconcentrés, des représentants de partenaires au développement ainsi des responsables de projets et programmes. 
 
Les participants, au nombre de 175, viennent des régions de Saint-Louis, Matam, Louga, Bakel et Dakar.  

liiiiiiiaffaire_de_malade

3 Commentaires

  1. Auteur

    En Janvier, 2020 (08:38 AM)
    APS.SN bien sûr, là bas ce sont des vrais journalistes !!!!! khawma nak s******
  2. Auteur

    En Janvier, 2020 (12:49 PM)
    Je ne vois pas l'utilité pour la SAED .Cette structure doit se limiter aux aménagements et à l'élaboration de poas en synergie avec les projets qui interviennent dans la zone nord.



    Déjà un projet comme PDIDAS a abattu un travail remarquable dans le foncier.

    D'autres projets doivent prendre le relais et se baser sur l'existant sinon ça sera un éternel recommencement. Des structures comme SAED doivent cesser de vouloir capter tous les projets alors qu'elles ont déjà assez à faire auprès des communautés.
    Auteur

    Abdoulaye Diallo Thiès

    En Janvier, 2020 (10:14 AM)
    Vous faites un jugement de valeur sur la SAED. Faites un effort pour lire sa lettre de mission (engagement contractuel avec l'État),, vous verrez que la SAED a un rang de pionnière dans la sécurisation du foncier.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email