Mardi 07 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Economie

Le gouvernement décidé à résorber le déficit commercial (ministre)

Single Post
Le gouvernement décidé à résorber le déficit commercial (ministre)

Le ministre du Commerce, de l'Industrie et du Secteur informel Malick Gakou a réaffirmé, lundi à Bokhol, dans le département de Dagana (nord), la volonté du gouvernement de contribuer à la résorption du déficit de la balance commerciale du pays.S'exprimant lors de la pose de la première pierre d'un magasin de stockage et de conservation, le ministre a faire part de son incompréhension de voir le Sénégal continuer à importer de l'étranger l’essentiel des produits des produits destinés à sa consommation, en dépit de son potentiel.

 "Le caractère travesti de l'économie cause des problèmes auxquels le nouveau régime veut mettre fin en contribuant à la résorption du déficit de la balance commerciale et de l'atteinte de l’autosuffisance alimentaire", a expliqué El Hadj Malick Gackou, selon qui l'Union européenne (UE) a accepté d'accompagner les pouvoirs publics sénégalais vers cette perspective. "Il est inadmissible que le Sénégal importe tous les produits de sa consommation à l'étranger", a-t-il dit, ajoutant que cette situation fait que le déficit de la balance commerciale dépasse actuellement les 1.405 milliards de francs CFA. "Notre pays importe 60.000 tonnes d'oignon et ne produit que 5000 ha soit un chiffre d'affaires de 34.000 tonnes que notre potentiel permet d'augmenter", a affirmé le ministre, invitant les producteurs à s'inscrire dans cette voie.

 "Depuis dimanche, nous avons commencé à poser les premières pierres d'infrastructures pour sécuriser la production des agriculteurs à Kébémer d'abord", a soutenu dit M. Gakou, selon qui cette nouvelle politique va continuer à encourager les investissements dans ce secteur potentiellement bien doté. Il a plaidé pour un bon entretien du magasin, notant que dans ce domaine également, "notre pays a des difficultés pour (maintenir) ses infrastructures dans la durée".


liiiiiiiaffaire_de_malade

5 Commentaires

  1. Auteur

    Azou23

    En Janvier, 2013 (16:42 PM)
    Malick guackou bilaye y'a niaw rek. Affaire bou rare
  2. Auteur

    Elle

    En Janvier, 2013 (16:52 PM)
    courage Malick!!!
    Auteur

    Diomi

    En Janvier, 2013 (17:12 PM)
    wa seneweb amna adminstrateur?
    Auteur

    Spécialiste Du Commerce

    En Janvier, 2013 (17:16 PM)
    Malick gakou ne sait pas de quoi il parle. Est-ce qu'il a chiffré le volume d'investissement nécessaire pour résorber le déficit commercial, de même que la productivité du travail, de la main d'oeuvre,..le financement bancaire requis pour cela, l'environnement des affaires nécessaire..etc. En toute logique, ce ministre ne connait pas les contraintes du commerce international: dumping de certains pays, accords internationaux signés par le Sénégal ou l'UEMOA, etc..

    Il faut savoir raison garder, et demander l'avis de ses collaborateurs avant de parler d'une question aussi technique, sinon on va droit vers le ridicule.
    • Auteur

      Cjj

      En Janvier, 2013 (18:14 PM)
      il faut qu'il sorte un discours quand même. mais il oublie peut être qu'il n'est plus au sport et ses griots.
    • Auteur

      Non Spec. Du Commerce

      En Janvier, 2013 (19:30 PM)
      je me demande d'ou avez-vous obtenu ce diplôme. si j'importe 60.000t, vous pensez que nous ne payons pas pour cette importation? l'argent utilisé vient des sénégalais importateurs qui en achetant à l'étranger,payent la main d'oeuvre étrangère, les marges commerciales intermédiaires, les taxes et impôts avant de nous le revendre. il faut savoir raison gardée que le rééquilibrage de la balance commerciale est un processus qui s'inscrit dans le temps avec une vraie stratégie de réduction systématique (en tenant en compte les différents accords) et non une opération coup de poing. il s'agit tout simplement de réorienter le financement de l'importation vers l'investissement de l'agriculture locale. les terres ne manquent pas mais il faut accompagner les agriculteurs dans leur requalification/mutation et inciter un nouveau corps d'agriculteurs de produits vivrières de première nécessité.
    • Auteur

      Spécialiste Du Commerce

      En Janvier, 2013 (20:41 PM)
      bla bla rek..tu veux contredire sans rien dire. tu es loin d'être convaincant. ce reequilibrage de la commerce commercial ne se fera donc pas avant au moins 50 ans. c'est ce que j'ai compris de votre théorie du rééquilibrage progressif. je suis même très gentil avec vous.
    Auteur

    Dxb

    En Janvier, 2013 (17:38 PM)
    A vos marques ,prêts ....



    Que le président préside

    Que les ministres administrent

    Que les avocats plaident

    Que les juges tranchent

    Que les médecins guérissent

    Que les journalistes parlent et écrivent ,qu'ils disent.

    Que les enseignants éduquent

    Qu'élèves et étudiants apprennent

    Que les marabouts trichent,qu'ils soient riches.

    Que les entrepreneurs entreprennent

    Que les chauffeurs chauffent

    Que les cultivateurs,éleveurs et pêcheurs souffrent

    Que les footballeurs jouent,s'ils perdent qu'ils rejouent.

    Que les promoteurs promeuvent.

    Que les lutteurs se battent,qu'ils se tapent.

    Laissez les miss défiler,dandinez vous chères Diongomas

    Que les immigres westernent qu'ils moneygramment.



    Sénégal dieum kanamm.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email