Jeudi 24 Octobre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Economie

Le Plan Sénégal émergent manque terriblement d 'ambition selon le Pr Moustapha Kassé

Single Post
Le Plan Sénégal émergent manque terriblement d 'ambition selon le Pr Moustapha Kassé

Le Plan Sénégal émergent (PSE) manque terriblement d’ambition a déclaré samedi à Dakar, le professeur agrégé d’économie et doyen honoraire de la faculté des sciences économiques et de gestion Moustapha Kassé.

 

M. Kassé animait une conférence sur le thème « Quelles trajectoires vers l'émergence ? Les enjeux de l'industrialisation au Sénégal », dans le cadre des rencontres mensuelles dénommées « Les samedis de l'économie » organisées par la Fondation Rosa Luxemburg et l'Africaine de recherche et de coopération pour l'appui au développement endogène (ARCADE). 

 

« Il est possible, en mobilisant la communauté nationale et le partenariat mondial, d'arriver à une croissance économique à deux chiffres », affirme le professeur Kassé.

 

Les autorités sénégalaises ont comme objectifs avec le PSE qui a été plébiscité par les partenaires techniques et financiers (PTF) les 24 et 25 février dernier, d'arriver à une croissance de l'ordre de 7% à l'horizon 2018. Mais pour M. Kassé « le Sénégal doit avoir des ambitions plus grandes ». Il ajoute d'ailleurs que tous les plans du pays ont manqué d'ambition.

 

De l'avis de cet agrégé d'économie, si les recettes néolibérales ont échoué au Sénégal, c'est qu'on a essayé de développer le capitalisme sans pour autant asseoir une classe entrepreneuriale locale. Pour parvenir à une industrialisation au Sénégal, il préconise cinq de pistes de solutions, affirmant qu'«il faut faire de l'industrie un enjeu national pour reconstruire sa réémergence ». 

 

La deuxième piste est l'établissement des supports institutionnels (cluster et pôles de compétitivité) et financiers (système financier flexible et de proximité) d'appui à la politique industrielle. 

 

Le professeur Kassé préconise en troisième lieu de créer des externalités positives dans le domaine des infrastructures routières, énergétiques et hydrauliques ainsi que de la formation des ressources humaines. 

 

La quatrième piste de solution émise par l'économiste sénégalais est de promouvoir une politique sociale fondée sur deux principes : la justice sociale et l'égalité de chances. Enfin M. Kassé suggère de rompre avec le modèle de consommation extraverti et de soutenir le patriotisme économique qui suppose la préférence nationale.

 

Auparavant, Demba Moussa Dembelé, le président de ARCADE a laissé entendre que le PSE s'inscrit dans le paradigme néolibéral. 

 

« L'accent mis sur les réformes pou rendre le Sénégal plus attractif aux investisseurs étrangers, le recours au partenariat public-privé et d'autres mesures destinées à satisfaire les exigences des partenaires traditionnels, relèvent des politiques néolibérales qui ont déjà fait faillite et ont conduit le Sénégal sur la liste des pays les moins avancés », soutient M. Dembelé. 

 

Dès lors, s'est-il interrogé, le PSE peut-il réussir là où toutes les politiques néolibérales passées ont échoué.


Article_similaires

20 Commentaires

  1. Auteur

    Senera

    En Avril, 2014 (19:09 PM)
    Bonne contribution Professeur.
    • Auteur

      Honoris Causa

      En Avril, 2014 (06:29 AM)
      professeur avec tout le respect que ce pays vous doit pourquoi devoir enoncer ici des nouvelles ou des vieilles ambitions en aval et non en amont du plan du sengal emergeant du president macky sall. oui pourquoi devoir ici et maintenant egrener ce chapelet en chape de plomb de difficules de mauvais augues alors que avec le groupe de contact qui a elqbore le document vous aviez bien sur le loisir de dire vos quatre ou meme cinq verites a tous et a chacun. nous conseillons ici en tant ancien membre du groupe detudes et de recherches du comite central du ps de diouf a apporter votre propre contribution a la realisation du pse. en tout cas ce serait meilleur pour notre pays et plus noble pour notre peuple
    • Auteur

      Honoris Causa

      En Avril, 2014 (06:33 AM)
      sur le strict plan de lethique politique cest terrible et terrifiant ce que vous venez de dire
  2. Auteur

    Bro

    En Avril, 2014 (19:22 PM)
    A la lumière de cet article , il est clairement démontré que l expression "médecin après la mort "est toujours d actualité dans notre pays, cela pour la bonne et simple mesure ou notre cher et très compétents professeur et tous les économistes de sa trempe devaient depuis belle lurette mettre à la disposition de l exécutif un plan de sortie de crise techniquement bien ficelé dont l aspect primordial serait de démontrer qu un pays pauvre se gère non pas à travers des plans à Long terme ( du genre 3000000 de touristes en 2023 ) mais au QUOTIDIEN.

    C est comme quand on nous a sorti le fameux plan TAKKAL mot qui n a aucune signification si ce n est brûle - toi , sans que cela ne dérange des gens comme le sémillant professeur Sahir Thiam.

    Nous n oublions pas le journaliste ABDOULAYE DIAW qui malgré ses connaissances de l histoire du football n a toujours pas mis à la disposition du public un beau livre y affairant,



    Bref , ce pays est certes truffé d intellectuels mais ils ne sont pas cultives , d ou le fait pour moi de les appeler " intellos folkloriques"



    Cette situation fait un lit fertile pour la pseudo expertise étrangère . On laisse les autres réfléchir pour trouver des solutions à nos problèmes. Et dire que Cheikh Anta Diop nous enseigne que: " tout ce qui se fait pour vous , sans vous, se fera contre vous."



    Senegalaisement
    Auteur

    Pse Plan Senegal Endette

    En Avril, 2014 (19:25 PM)
    PSE plan SENEGAL Endette
    Auteur

    Bb

    En Avril, 2014 (20:04 PM)
    <scipt>Thieuy</script>
    Auteur

    Plans Successifs

    En Avril, 2014 (20:31 PM)
    Depuis que nous sommes nes, les plans se sont succeder et ont toujours echoue.
    Auteur

    Moi

    En Avril, 2014 (21:15 PM)
    il ne connait rien ce fau vieu dites moi kel entreprise kil a redresse ici son economie .si les senegalais ne laissent pa leur jalousie on aura du mal a avancer on connait k critiker un pays k tu aime prkoi pa participer a son developement au lieu de rester sou lombre a critiker sans ambition .si tu connais va ver les autorites donne leur des plan sil refuse la tu pourra critiker mais k des blabla
    • Auteur

      Bro

      En Avril, 2014 (21:27 PM)
      bien dit et pour rajouter de l eau à ton moulin retenons ce mot : " de tous les arts , c est la critique qui est le plus aisé" signé feu iba n diaye djadji ( que dieu l accueille dans son sain paradis et garde son bon souvenir dans la mémoire de tous les sénégalais qui réfléchissent bien)

      senegalaisement
    Auteur

    Néapresindependance

    En Avril, 2014 (21:16 PM)
    cette génération a lamentablement échoué. quil nous laisse essayer autre chose.
    Auteur

    Thiessois

    En Avril, 2014 (21:40 PM)
    Non, ce n´est pas cette génération qui a échoué, ce sont les Gouvernements précédents qui ont échoué, parcequ´ils n´ont pas su mettre en valeur l´intelligentia sénégalaise qui pourtant est toujours là, préférant des Farba Senghor avant, et maintenant des Farba Ngom et j´en passe avec tous les Farbas non désignés! Les Chinois s´en sortent parce qu´ils ont mis en valeur leur potentiel Ressources Humaines. Nous, on les chasse du pays ou on les noyaute jusqu´à leur mort certaines, physique ou intellectuelle, tout en les dénigrant. Lisez en haut et vous en conviendrez avec moi.

    Neanmoins j´ose espérer que l´analyse du Pr. Kassé sera bien entendu par qui on sait.
    Auteur

    Kebanding

    En Avril, 2014 (21:48 PM)
    seneweb arretes de sensurer les gens
    Auteur

    Deug

    En Avril, 2014 (22:04 PM)
    Quand on prend le pouvoir par la mensonge, on ne peut que mentir pour gouverner. Macky et sa bande ont menti le peuple pour dégager Wade mais la vérité viendra en 2017.
    Auteur

    Theoricienn

    En Avril, 2014 (23:02 PM)
    C vrai que ces vieux n ont pas crée même pas une entreprise. En fait c des économistes théoriciens, de salons comme beaucoup d universitaires.
    Auteur

    Josee

    En Avril, 2014 (23:18 PM)
    Le PSE est purement électoraliste !
    Auteur

    Efgrass.

    En Avril, 2014 (23:22 PM)
    PSE.

    Pour un Senegal Emergent ! Plan Senegal emergent.

    Problematique :

    -sortir de pays pauvre et tendre vers un pays emergent.

    - avoir une croissance a 2 chiffres pour une periode de 14 ans.

    - plan de contingence en cas de catastrophes naturelles.

    Soit dx une petite aire geographique du territoire national.

    Integral de dx allant de zero jusqu a T ; avec T la periode escomptee

    pour atteindre l emergence .et dy la plus petite unite de contribution sur notre PIB.

    Alors integral de dxdy allant de l an t= 0 a l an t = T.

    donnera forcemment une croissance de 2 digits sur une periode de T- si tous les leviers sont appuyes de facon integrale.

    Alors donc le PSE se veut :

    1Integral.

    2 inclusif

    3 reparti

    4 suivi

    5 national

    6 ambitieux

    7 comportemental

    8 imprime ds la conscience et ds l inconscience du senegalais et a tous les niveau

    9 continu puis que c est integral

    10 c est un but .

    11 pour un peuple

    12 ayant foi en son destin qu il est en mesure de tendre vers l emergence chaque fois que le Soleil se leve a l Est et se couche a L ouest.

    Que Dieu Benisse le Senegal!

    Amen.

    Auteur

    Pse

    En Avril, 2014 (00:33 AM)
    Est ce que le Senegal sera emergent dans un mois?
    Auteur

    Honoris Causa

    En Avril, 2014 (06:40 AM)
    OUI SI DIEU LE VEUT LE SENEGAL COMMENCERA A ETRE EMERGEANT SI LES SENEGALAIS TOUS ET CHACUN EN CE QUI LE CONCERNE COMMENCENT DANS UN MOIS A VOULOIR EMERGER DU LOT DE LA PAUVRETE DE LA MENTERIE DE CASTE ET DE CASTREE DU NEWLOOK FORGERON DE NGUENIENE QUI MANOEUVRERA TOUJOURS ICI ET LA POUR DETRUIRE OU DESTABILISER LE SYSTEME DU PRESIDENT MACKY SALL. LA MEILLEURE PREUVE SE VOIT ICI ET SE CONÇOIT LA
    Auteur

    Foua50

    En Avril, 2014 (08:26 AM)
    Ses Vieux n ont rien fait pour développer notre Sénégal et maintenant ils passent tout leur temps à critique r
    Auteur

    Honoris Causa

    En Avril, 2014 (08:59 AM)
    NAAM ! FA IN UDTUM UDNA
    Auteur

    Le Citoyen

    En Avril, 2014 (11:13 AM)
    Mais pourquoi nos (nombreux) économistes ne produisent pas un document qui servirait de tableau de bord à nos gouvernants?

    Nous parlons trop.  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Honoris Causa

    En Avril, 2014 (13:33 PM)
    POUR ET PAR NOTRE PART DE VERITE NOUS DEMEURONS CONVAINCU QUE LA MAIN DE FER QUI DEMANDE LA CENSURE EST LA MEME QUI COMMANDITE CERTAINES CRITIQUES DU PLAN DU SENEGAL EMERGEANT. CELA SAUTE AUX YEUX DE CEUX QUI SAVENT DISTINGUER LE VRAI DU FAUX
    Auteur

    Fiugytrb

    En Avril, 2014 (23:39 PM)
    Tu na rien a dire traitre bi
    • Auteur

      Honoris Causa

      En Avril, 2014 (07:22 AM)
      il est etabli que en politique tout les deux soufflets du souffleur ne peuvent que sortir du vent rien due du vent. jamais la verite qui juge ou qui jauge

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR