Mardi 31 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33



Economie

Port autonome de Dakar : Un chiffre d’affaires en hausse de plus de 15 % en 2016

Single Post
Port autonome de Dakar : Un chiffre d’affaires en hausse de plus de 15 % en 2016

Le Port autonome de Dakar a réalisé de bonnes performances, lors de l’exercice 2016. Un coup d’œil sur le rapport de gestion et sur ses états financiers permet d’en avoir une idée nette.

En termes de performances économiques, on peut dire que le bateau Port autonome de Dakar (Pad) est arrivé…à bon port en 2016, pour emprunter le jargon maritime. Les états financiers qu’il affiche sont édifiants à ce propos. En effet, à la date du 31 décembre 2016, le Port autonome de Dakar a fait un chiffre d’affaires de 45 milliards de FCfa en hausse de 15% par rapport à l’exercice 2015. Depuis au moins trois ans, cet indicateur est en constante hausse puisqu’il était de 34,72 milliards en 2014 et 40 milliards en 2015. Du coup, le Port de Dakar a vu sa capacité d’autofinancement renforcée. Celle-ci est passée de moins de 2 milliards en 2015 à 5 milliards de FCfa en 2016. C’est ainsi qu’il a pu rembourser des emprunts de l’ordre de près d’une dizaine de milliards de Fcfa et obtenir un résultat net après impôts qui a presque doublé, passant de 883 millions de FCfa en 2015 à plus de 1,5 milliard de FCfa en 2016. Entre 2015 et 2016, les recettes d’exploitation ont atteint 2,7 milliards de FCfa contre 1,3 milliard l’exercice précédent soit une hausse en valeur relative de plus de 112 %.

Autres faits marquants de l’exercice 2016, est l’obtention, par le Port de Dakar, d’un crédit d’impôt pour investissement de 1.147 millions de FCfa, l’apurement quasi intégrale des suspens bancaires anciens, la réalisation de la reconciliataion entre fichier théorique et inventaire physique des immobilisation, la cession d’une partie de ses créances sur les services rattachés à savoir la Liaison maritime Dakar-Gorée et les Phares et balises14 milliards de FCfa moyennant une décote de 15%. Il y a eu aussi la mensualisation et la récupération de la taxe sur les activités financières pour plus de 1,2 milliard de FCfa, l’encaissement de dividendes DP World pour plus de 2 milliards de FCfa et enfin la dotation initiale de 350 millions de FCfa bloquée à Bsic en vue de la création de la fondation du Pad.

Motion de félicitaion au Dg

Par ailleurs, à l’exception du domaine, les principaux segments de l’activité portuaire qui génèrent, à eux seuls, plus de 80% du chiffre d’affaires global ont tous progressé avec 22% pour le trafic conteneurs, 20% pour les marchandises, 10% pour les navires et 9% pour la redevance Isps. Ainsi, on observe la forte évolution du trafic au cours de l’exercice précédent en particulier la tendance haussière du transit sur l’hinterland malien. Ce qui conforte le leadership du Port autonome de Dakar dans ce domaine avec 70 % du trafic conteneurs et 60 % du trafic conventionnel d’une part et d’autre part le relèvement notable des activités du Port de pêche.

La question sécuritaire étant au cœur des préoccupations de tous les ports du monde, le Port autonome de Dakar continue dans sa dynamique de renforcement des dispositifs de sécurité et de sûreté des installations portuaires dans la mise en œuvre du Code Isps. Ce qui lui a valu le satisfécit réitéré de l’Us Coast Guard.

Ces résultats ont été unanimement salués par les membres du Conseil d’administration du Port de Dakar. En effet, réunis le 31 mai dernier pour délibérer sur le rapport de gestion de l’exercice 2016, sur le bilan social et sur les états financiers, les administrateurs ont décerné une motion de félicitation au Directeur général du Port de Dakar, Dr Cheikh Kanté à qui ils ont demandé de poursuivre les efforts et les actions qui ont permis ces résultats probants.

Si les bons indicateurs de 2016 se reproduisent les années à venir, il y a de grandes chances que l’ambition des autorités portuaires de faire du port de Dakar « le port le plus performant de la côte ouest africaine à l’horizon 2023 », tel que affiché dans le Plan stratégique de développement dénommé« Port : horizon 2023 », soit atteinte.


liiiiiiiaffaire_de_malade

8 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (20:19 PM)
    BOLLORE, lâche mon pays.
    • Auteur

      Anonyme

      En Juin, 2017 (21:06 PM)
      vous ne regardez y'a adja
      regarde tfm le festival salam animé par une troupe musicale khadre dirigée par des gammes. c très beau comptes aura lieu un jour
  2. Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (00:42 AM)
    Votre analyse est très intéressante.

    avec une recette d'exploitation de 2,7 milliards il serait intéressant de nous dire si le reste vient du hors exploitation avec un chiffre d'affaires de 45 milliards.

    Et aussi il serait intéressant de savoir à quelles charges sont affectées les 43 milliards déduction faites des impôts.

    Vue que le DG de notre entreprise nationale ne cesse de financer par ci par là. alors je cois que le peuple a le droit de savoir le détail des charges du Port Autonome de afin d'être sûr que l'argent du contribuable est utilisé à bon escient.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (00:46 AM)
    a quoi ça sert de publier des articles si on ne peut pas les commenter
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (01:54 AM)
    quelle est la répartition des 42 MILLIARDS DE CHARGES, le peuple a le droit de connaître cela vue que le DG du PAD n'arrête pas de financer des organisation par-ci et par là. au moins on sera rassurer qu'au moins ce n'est pas l'argent de l'entreprise publique qui est distribué à des militants politiques.
    Auteur

    Anonyme

    En Juin, 2017 (07:48 AM)
    IL Y A DE l esclavage a dakar terminal bollore recolte des milliards grace au travail des journaliers il y a eu des accidents avec mort d homme et le dg n a meme pas mis les pieds et son bureau est en face de lieu d accident il n y a pas de toilettes au niveau du port c est une honte
    Auteur

    Importateurs

    En Juin, 2017 (09:54 AM)
    Le périmètre portuaire est dans sa quasi-totalité entre les mains des multinationales étrangères et ses dernières appliquent leurs propres lois et imposent leurs propres tarifs. DAKAR TERMINAL (BOLLORE) est entrain de ramasser des milliards sur le dos des sénégalais. Le débarquement c’est de l’arnaque. Macky SALL, il faut revoir cette option politique qui enrichit Bolloré et appauvrit le sénégalais
    Auteur

    Hollandais

    En Juin, 2017 (12:06 PM)
    Nous sommes toujours sous le system esclavagiste. Honte à vs nos politichiens galeux.
    Auteur

    Hollandais

    En Juin, 2017 (12:06 PM)
    Nous sommes toujours sous le system esclavagiste. Honte à vs nos politichiens galeux.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email