Samedi 24 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Economie

Réduction de la pauvreté : près de 9,2 milliards décaissés par Bruxelles au profit de Dakar

Single Post
Réduction de la pauvreté : près de 9,2 milliards décaissés par Bruxelles au profit de Dakar

L'Union européenne affirme avoir à ce jour décaissé près de 9,2 milliards de francs CFA, dans le cadre de son appui budgétaire à la Stratégie de réduction de la pauvreté au Sénégal. Le décaissement de cet appui budgétaire fait suite aux assurances reçues quant aux réformes à mener par le gouvernement du Sénégal, précise dans un communiqué la délégation de l’UE à Dakar. L’UE fait état de "progrès satisfaisants" notés "dans le maintien d'une politique de stabilité macroéconomique, mis en évidence par l'approbation du programme ISPE du FMI le 13 juillet dernier, dans la mise en œuvre du programme d'amélioration et de réforme de la gestion des finances publiques et dans le processus de revue du Document de politique économique et sociale (DPES)". Pour le DPES, "on note l'organisation de 3 revues sectorielles importantes en juin et juillet 2012 dans les secteurs de l'eau et de l'assainissement, de l'éducation et de la santé", souligne le communiqué. La même source précise que "le décaissement de la tranche restante de 5,9 milliards de francs CFA (9 M€) au titre de 2012 sera soumis à la présentation du projet de réforme de la Cour des comptes à l'Assemblée nationale, aux avancées liées à la création de l'Office national anticorruption et à la réactivation de la Cour de répression sur l'enrichissement illicite". La tenue de la revue du DPES est également une conditionnalité du décaissement de cette seconde tranche, qui pourrait avoir lieu à l'automne 2012, ajoute le document. L’UE rappelle que "cet appui budgétaire pour le Sénégal intervient dans une année électorale marquée par un cadrage macroéconomique pénalisé par de nombreux chocs exogènes et endogènes". La sécheresse dans le Sahel ainsi que le ralentissement de l'activité économique en Europe et dans la sous-région (cas des exportations de ciment et de produits raffinés vers le Mali) ont eu un impact négatif sur le déficit budgétaire de l'Etat, souligne le communiqué. Le gouvernement avait d’ailleurs sollicité l’appui de ses partenaires techniques et financiers pour répondre aux besoins du monde rural. L’UE rappelle encore que le déficit budgétaire projeté initialement à 5,6% du PIB est "prévu à 6,4% en 2012, taux qui nécessite encore des efforts importants que le gouvernement s'est montré prêt à faire". Elle salue "la volonté du gouvernement à ramener le déficit budgétaire en dessous de 5% et 4% respectivement en 2013 et 2014 à travers une gestion saine et transparente des finances publiques". ''L'application de la vérité des prix dans le secteur de l'énergie en préservant les ménages les plus pauvres tout comme la création de l'Office national anticorruption et la réactivation de la Cour de répression sur l'enrichissement illicite en sont des initiatives prometteuses", mentionne le communiqué. OID/BK
Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Hulk

    En Juillet, 2012 (10:49 AM)
    puffffffffffffffffffffffffff
    • Auteur

      Ddd

      En Juillet, 2012 (15:18 PM)
      pour reduire la pauvrete, l'etat doit supprimer le senat,,
      .
      reduire le nombre de depute a moitier-ou 5 deputes par region

      et payer les deputes par presenceet par seance.

      qui dit mieux
    • Auteur

      Buju Banton

      En Juillet, 2012 (18:27 PM)
      @ddd,

      ce sont des decisions politiques qui feraient plaisir a la masse pendant un temps assez court. mais la suppresion du senat et la reduction des deputes ne changeraient absolument rien a la pauvrete. le probleme de la pauvrete ne depend pas du tout de la taille des institutions precitees.

      le probleme de la pauvrete est avant tout culturel et economique.

      tant que le senegal utilisera le cfa et que le cfa sera assuree par l'euro qui lui meme est en chute libre, la pauvrete demeurera au senegal. tant que le senegal n'aura pas une veritable souverainete economique et culturelle, la pauvrete ne baissera pas de 0.1%.

      le systeme monaitaire dans lequel evolue l'afrique est bati pour faire de l'afrique un continent pauvre monaitairement, et donc pauvre au quotidien quelque soit les ressources renfermees dans son sol.

      en d'autre terme pour tuer un serpent il faut commencer par sa tete.

      a bientot.
  2. Auteur

    Buju Banton

    En Juillet, 2012 (12:44 PM)
    Salam a tous,



    Je vous l'ai dit a plusieurs reprises, l'ONU a un programme qui concerne tous les secteurs cles de la vie a savoir l'education, la culture, l'energie, l'eau, les TICs, la religion, etc...



    Ce programme est deroule par plus de 190 pays a l'heure qu'il est et il est en phase test au Senegal depuis 2004 precisemment dans plusieurs regions. Vous comprenez donc mieux pourquoi je disais la semaine derniere : " Les Journaux ne diront JAMAIS d'ou viennent les fonds destines a l'aide sectorielle ni sous quelles conditions "



    CQFD donc a la lecture de cette article.



    *



    Ces fonds viennent en tres grande partie des banques centrales, de la BM et sous supervision du gouvernement mondial "ONU". Ces decaissements de Bruxelles ne seront pas gratuits et le prix a payer sera extremement lourd au dela des interets sur dette.



    Le prix a payer s'appelle tout simplement souverainete ou droit d'exister, et ce sont les generations futures qui sont sacrifiees en direct au Nouvel Ordre.



    *



    Dans l'equation de reduction de la pauvrete, il y a les pauvres bien sure.



    Il n'y a que 2 manieres de reduire la pauvrete:



    1. En rendant les pauvres de moins en moins pauvres (Ca ne risque pas d'arriver bien au contraire);



    2. En supprimant tout simplement les pauvres;



    La solution 2 est bien sure la seule viable comme le dit si bien Bill Gates.



    tinyurl.com/bwckch9



    *



    Les programmes de vaccinations forcees, subventionnes a souhait par des gens comme Bill Gates ou Bono, entrent completement dans ce schema.



    L'Afrique s'appauvrit de plus en plus par les systemes d'assistances forcees. L'Afrique perd sa souverainete de plus en plus au profit du bloc sioniste et grace a des dirigeants vendus. Et au final l'Afrique perd son ame et son sang en voyant le nombre de ses pauvres reduits par suppression.



    Tel est leur plan, donc ces aides et cadeaux sont juste empoisonnes par definition.



    A bientot.
    • Auteur

      Buju Banton

      En Juillet, 2012 (12:47 PM)
      les programmes de vaccinations forcees, subventionnes a souhait par des gens comme bill gates ou bono, entrent completement dans ce schema.

      l'afrique s'appauvrit de plus en plus par les systemes d'assistances forcees.l'afrique perd sa souverainete de plus en plus au profit du bloc sioniste. et au final l'afrique perd son ame et son sang en voyant le nombre de ses pauvres reduits par suppression.

      tel est leur plan, donc ces aides et cadeaux sont juste empoisonnes par definition.

      a bientot.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Top Banner
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR