Lundi 25 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

Crise scolaire : Un bilan assurément riche d’enseignements pour le Sudes

Single Post
Crise scolaire : Un bilan assurément riche d’enseignements pour le Sudes
Le Syndicat unitaire et démocratique des enseignants du Sénégal (Sudes) a organisé ce vendredi 29 mai, une conférence de presse à la maison de travailleurs Iba Ndiaye Diaby, pour évaluer la situation scolaire et universitaire : enjeux et défis d’une rentrée chaotique .

Les luttes syndicales à l’origine de cette longue crise ont incontestablement permis de pouvoir solder des revendications vieilles
de plusieurs années voire de plus d’une décennie. C’est qui ressort de la conférence de presse. Selon Amadou Diaouné, « les analyses sur le bilan et les leçons de la crise scolaire de 2015 sont assurément riches en d’enseignements». 

Le secrétaire général national du Sudes considère que c’est tout à l’honneur du mouvement syndical enseignant, d’avoir réussi à imposer au gouvernement l’application concrète des points d’accord sur lesquels il a tergiversé des années durant. « Il s’agit entre autres, de la validation aux 2/3 des années de volontariat, vacatariat et de contractualisation pour les MC et PC devant bénéficier du statut de fonctionnaire, la mise à disposition
gratuitement de parcelles d’habitation viabilisées dans les ZAC de Dakar et 9 localités de l’intérieur, la réparation du préjudice
considérable lié aux lenteurs administratives qui ont plombé injustement l’évolution normale de la carrière de plusieurs milliers
d’enseignants ».
Il est vrai pour le Sudes, qu on aurait bien pu faire l’économie de cette crise dévastatrice pour l’Ecole publique, si le gouvernement avait
fait bonne volonté dans la matérialisation des engagements auxquels il a librement souscrit au terme de négociations longues et difficiles, affirme le secrétaire général du Sudes.
«Une solution de colmatage, comme le réaménagement de l’année à l’ avenir, parce que le temps perdu ne s’attrape jamais ».

 Le secrétaire général du syndicat affirme par ailleurs que le « gouvernement et les pouvoirs publics en général, devront rigoureusement respecter la parole publique et les engagements souscrits en opérant une rupture définitive avec le passé quant à la mise en œuvre de ce principe éthique fondamental ».
Pour M. Diaouné, il est regrettable de constater que dans l’ensemble de nos cinq universités publiques, les conditions de travail et
d’étude continuent de se dégrader dangereusement à cause du déficit criard en infrastructures pédagogiques et sociales et de l’absence d’un recrutement conséquent d’enseignants chercheurs .
Le Sudes interpelle les autorités compétentes sur l’urgente nécessité de se pencher sur les violations des textes, découlant de la vision de « boutique pédagogique » que certains déclarants responsables ont de leur établissement.

liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2015 (17:45 PM)
    Merci au SUDES. Voilà les types d'analyse et de reflexions responsables que nous attendons des syndicats. Surtout qu'aujourd'hui l'opinion nous a tourné le dos.

    Bravo!!!
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2015 (17:52 PM)
    LEÇON DE MATURITÉ ET DE RESPONSABILITÉ QUI CONTRASTE AVEC LES DIRIGEANTS JUSQU’AU-BOUTISTES.

    MAIS VOUS DEVEZ ESSAYER D AMÉLIORER VOTRE VISIBILITÉ. LES BONNES CHOSES QUE VOUS FAITES DOIVENT ETRE CONNUS



    DEPUIS ZIGUINCHOR

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email