Lundi 25 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

Education

UCAD-Mort de Bassirou Faye : Le Sudes/Esr dans la consternation

Single Post
UCAD-Mort de Bassirou Faye : Le Sudes/Esr dans la consternation

Le Bureau National du Syndicat unitaire des enseignants du Sénégal section enseignement supérieur et recherche (Sudes/Esr exprime sa stupeur, sa consternation et son indignation face à cette tragédie. Il s’incline pieusement devant la mémoire du disparu et présente ses sincères condoléances à sa famille éplorée et à toute la communauté universitaire. 

Il demande au Gouvernement, à travers un communiqué reçu à Seneweb.com, que toute la lumière soit faite sur les circonstances de cette mort qui ne devrait en aucun cas connaître le même sort que celui de l’étudiant Balla GAYE. En conséquence, il est impératif de situer les responsabilités et d’en tirer toutes les conséquences de droit. 

Le SUDES/ESR, une fois de plus, condamne avec la dernière énergie ces cycles récurrents de violences et appelle les autorités à éradiquer définitivement leurs causes dans nos universités publiques en prenant toutes les mesures idoines pour ce faire.


liiiiiiiaffaire_de_malade

2 Commentaires

  1. Auteur

    Sudes

    En Août, 2014 (13:16 PM)
    Pourquoi le SUDES a attendu si longtemps avant e réagir ? Pour ne pas déplaire au pouvoir comme toujours ?
  2. Auteur

    Gotte

    En Août, 2014 (14:11 PM)
    Autant l’état a une part de responsabilité dans la crise universitaire, autant les autres acteurs que sont les étudiants, les enseignants et les PATS ont la leur. Parce que nous aimons la facilite, nous avons toujours tendance a jeter l’anathème sur les autres, et a nous présenter aux yeux de l'opinion publique comme des patriotes qui n'ont rien a nous reprocher. Arrêtons cette politique de l'autruche et regardons les choses en face. Qui déloge les étudiants chaque fois que des intérêts personnels sont en jeu? Qui foule au pied les règles les plus élémentaires de la cohabitation en usant de violence physique et verbale au sein de l'espace universitaire? Qui tente d'imposer sa loi au sein du campus? Qui paralyse l'institution universitaire pendant des mois pour réclamer des passe-droits égoïstes, au point de faire fuir tous les étudiants étrangers? Les ÉTUDIANTS ÉVIDEMMENT. Sont-ils conscients que leur attitude subversive et irresponsable nuit a la bonne réputation de l'institution et la place au dernier rang des universités africaines? Cela ne les préoccupe nullement, car la qualité des enseignements n'est jamais une priorité pour eux. On fait de l’université une garderie d'adolescents grincheux et revanchards qui ne doivent rien a personne et a qui on doit tout. Bravo a Abdoulaye Wade et a son régime! Ils ont réussi a faire du Sénégal un champs de ruines ou tout le monde cherche coute que coute a s'enrichir, en oubliant les valeurs de jom léguées par nos ancêtres.

    Un dernier point: les policiers que la presse ainsi que certains politiciens en perte de vitesse présentent comme des barbares ou des bandits sont nos fils, nos cousins et nos neveux. Ce sont des citoyens a part entière qui ont droit, comme les étudiants, au respect et a la considération. Ils bravent la canicule, les tempêtes et le courroux des étudiants pour préserver la sécurité des personnes et des biens. La presse aurait été moins partisane et plus professionnelle si elle s’était intéressée au sort des policiers blessés lors des échauffourées au campus.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email