Jeudi 20 Février, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Entretien

Abdou Diouf: "Les djihadistes sont des hommes du diable"

Single Post
Abdou Diouf: "Les djihadistes sont des hommes du diable"

Fin novembre, à Dakar, l'ancien président sénégalais Abdou Diouf cédera le sceptre de secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), au terme de son troisième mandat. Il porte sur les tourments du monde le regard du sage.

On le croit austère, mesuré en toutes choses. Il peut se montrer loquace et tranchant. Alors, sa silhouette longiligne, à l'étroit dans le fauteuil de cuir clair, se cabre, et le vol de ses longues mains emplit l'espace. Fin novembre, à Dakar, théâtre du XVe Sommet de l'Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l'ancien président sénégalais Abdou Diouf, 79 ans, cédera le sceptre de secrétaire général, et ce, au terme de son troisième mandat. Entre-temps, il aura publié ses Mémoires aux éditions du Seuil. "Fils politique" du défunt Senghor, ce musulman marié à une chrétienne porte sur les tourments du monde le regard du sage. Du sage, pas du tiède. 

Si vous aviez 20 ans, vers quelle arène vous mènerait votre engagement? L'humanitaire, la société civile, la justice, la politique?

Je choisirais non la sphère politique, mais la sphère administrative. Cela dit sans une once de démagogie, je me sens porté par le désir de servir ; servir l'intérêt général et la chose publique. 

Le "grand commis de l'Etat" a-t-il autant d'emprise sur le réel aujourd'hui qu'à l'orée de votre carrière?

Sans doute les centres de pouvoir ont-ils changé. En ce temps-là, la haute administration avait du poids. Je ne suis pas sûr qu'il en soit toujours ainsi désormais, ni dans votre pays, ni dans le mien. 

Succéder à une icône telle que Léopold Sédar Senghor avait-il quelque chose d'écrasant?

Non, car j'ai vécu des années durant dans son ombre, avec la certitude qu'il m'avait choisi pour lui succéder. Je me suis moulé dans la fonction en suivant ses traces. Sur la fin de son ultime mandat, il s'est comme placé en retrait, m'envoyant en première ligne. Quand j'allais, à sa demande et en qualité de Premier ministre, en tournée dans les régions, ai-je appris, il convoquait les gouverneurs et leur livrait cette instruction : "Abdou va venir chez vous, je veux qu'il soit accueilli aussi bien que moi." 

L'Afrique manque-t-elle désormais d'idoles et de héros?

Il y a sur ce continent des dirigeants talentueux. Mais notre époque ne se prête guère à l'émergence d'icônes ou d'hommes providentiels. La gestion quotidienne est devenue de plus en plus exigeante, et la mondialisation a raboté les spécificités, sinon coupé les têtes. A vrai dire, c'est mieux ainsi. Eu égard aux impératifs de saine gouvernance, je préfère que l'Afrique soit pourvue d'hommes d'Etat capables de bien gérer leur pays plutôt que d'enflammer les foules. 

Au regard du chaos régnant dans l'aire saharo-sahélienne, l'éviction par les armes du guide libyen Muammar Kadhafi fut-elle une erreur?

Pas du tout. Impossible de contempler passivement l'entreprise de destruction de Benghazi et de ses habitants. Ceux qui ont alors décidé, au nom de la responsabilité de protéger le peuple libyen, d'évincer Kadhafi ont bien fait. Mais il est vrai qu'il leur a manqué la vision de l'après. 

C'est en "suivant les traces" de Léopold Sédar Senghor (au centre, avec le président tunisien Habib Bourguiba, en 1974), qu'Abdou Diouf (2e rang, au centre) s'est "moulé dans la fonction [de président]".

AFP

Que vous inspire le procès en "néocolonialisme kaki" que suscitent, au sein de l'intelligentsia africaine, les interventions militaires françaises?

Ce que la France a fait, c'est ce qu'il fallait faire. J'étais à l'Elysée le jour où François Hollande a lancé l'opération Serval. S'il avait tardé ne serait-ce que quelques heures, les hordes djihadistes auraient fondu sur Bamako et le Mali serait devenu un Etat islamiste. En Centrafrique, sans l'engagement de Paris, on allait tout droit au génocide. De même, j'approuve sa participation aux frappes aériennes contre le prétendu califat syro-irakien. Et je déplore que l'on n'ait pas trouvé la solution contre [les islamistes nigérians de] Boko Haram. Tant que nos armées ne seront pas au niveau, nous aurons besoin de l'appui de la France et des pays du Nord. Pour avoir été à deux reprises président en exercice de l'OUA [Organisation de l'unité africaine], je sais les efforts entrepris pour bâtir une force continentale. Mais voilà : nous, les Sénégalais, étions toujours prêts à passer à l'acte. Les autres, jamais. 


Avec l'irruption de la mouvance Daech, le péril terroriste a-t-il changé de nature?


On peut le dire. Car le terrorisme tente de plus en plus de se draper dans le manteau de la religion. Face à ce très grave danger, il faut que toutes les nations s'unissent, sans lésiner sur les moyens, pour abattre la bête hideuse qui nous dévorera tous si nous ne faisons rien. Je suis surpris de voir à quel point certaines grandes puissances ne se sentent pas concernées. Inutile de vous dire que, pour moi, ces djihadistes qui se réclament d'un califat anachronique, avec leur rhétorique barbare, ne sont pas des musulmans.  


Ils ne sont pas hommes de Dieu mais du diable. Nulle contrainte en religion, est-il dit dans le Coran. Jamais notre Dieu unique, Lui qui préfère le pardon et l'oubli à la loi du talion, n'a prescrit de tels crimes. Le vrai musulman respecte le chrétien, adepte de la religion du Livre. J'étais voilà quelques jours au Vatican, où j'ai rencontré le pape François, dont j'admire l'humilité, la douceur, la simplicité, mais aussi la fermeté. On le sent habité par un véritable humanisme. Humanisme de la foi pour lui, humanisme philosophique pour d'autres.  


Voyez ma génération : que disions-nous lorsque nous étions athées - ce qui nous est arrivé, sous l'influence du marxisme-léninisme ? "Nous voulons la sainteté sans Dieu." Il existe aussi, bien entendu, des athées, des libres-penseurs, des agnostiques exemplaires sur le plan moral. 


Quel échec politique, social, culturel ou familial sanctionne l'afflux vers l'Irak et la Syrie de jeunes Européens avides de tuer et de mourir pour le djihad?


Leur exaltation résulte d'une odieuse manipulation. Cédant à une forme de facilité, ils en viennent à croire qu'on leur ouvre ainsi les portes de la gloire ou celles du martyre et du paradis. On les dit privés d'horizon. Cet argument n'a pas de sens. Sans doute les jeunes pâtissent-ils d'un défaut d'encadrement, sans doute les parents devraient-ils trouver le temps de dialoguer davantage avec leurs enfants. Quant à l'école, elle fournit certes des connaissances, mais pas une éducation morale et civique jour après jour. Rien n'est aisé ? Soit. Je m'en tiens pour ma part à la formule de [Soren] Kierkegaard : "Ce n'est pas le chemin qui est difficile ; c'est le difficile qui est le chemin." 


Dans vos Mémoires, vous racontez comment vous avez persuadé Senghor de bannir constitutionnellement tout parti fondé sur des bases confessionnelles ou ethniques. Or, de telles formations ont depuis éclos partout en Afrique.


Je ne fais la leçon à personne. Mais, dans mon pays, ça a marché. Très ami avec Chadli Bendjedid [président de l'Algérie, de février 1979 à janvier 1992], je lui avais suggéré d'agir de la même manière chez lui. Il ne l'a pas fait. Et un parti islamiste -le Front islamique du salut- a gagné les élections. Au Sénégal, quand on parle d'ethnies, c'est sous forme de boutade. On appelle cela la parenté à plaisanterie. J'ai un patronyme à consonance sérère. 

 

Les Toucouleurs, les Dioulas, les Mandingues, les Soninkés me considèrent donc comme un esclave. Mais ils le disent sur le ton de la blague, pour évacuer toute tension en la matière. Quand je suis devenu chef d'Etat, l'un de mes aînés africains m'a dit ceci : "Abdou, voilà ce que tu dois faire : créer une garde présidentielle composée exclusivement de gens de ta tribu." Je lui ai répondu ainsi : "D'abord, je n'ai pas de tribu. Ensuite, il existe déjà une garde. Enfin, la plupart de ceux qui me servent au palais de la République sont des Casamançais [originaires d'une région alors secouée par une rébellion irrédentiste], en qui j'ai entière confiance." 


L'Organisation internationale de la francophonie (OIF) s'est engagée sur le terrain électoral, notamment par le biais de ses missions de médiation et d'observation. Mesurée à cette aune, la démocratie progresse-t-elle en Afrique?


Elle progresse. D'autant que nous ne sommes pas les seuls à oeuvrer en faveur de scrutins transparents, loyaux et justes. Et ce avant, pendant et après leur tenue. Songez que, lorsque la présidentielle guinéenne de 2010 a abouti à une impasse au niveau de la Commission électorale, toute la communauté internationale réunie a demandé à la Francophonie de désigner son expert pour présider ladite Commission; en l'occurrence, le général malien Siaka Sangaré. 

Mais nous sommes aussi engagés à fond dans la gestion des transitions, des crises et de leur prévention. La plupart des conflits politiques résultent d'élections mal préparées. Tout commence donc par de bons registres d'état civil, des listes électorales fiables et des organes de contrôle animés par des magistrats et experts compétents, qu'il s'agisse des médias, acteurs-clefs de l'instauration d'un climat apaisé, ou du traitement des contentieux électoraux. Le contentieux, c'est une éthique mais c'est aussi un métier. 


Quel jugement portez-vous sur les performances de l'Union africaine, qui a succédé en 2002 à l'OUA?


J'ai toujours été choqué d'entendre des chefs d'Etat me dire : "Oui, il faut faire les Etats-Unis d'Afrique, mais dans le respect de la souveraineté de chaque pays." De qui se moque-t-on? Quand on veut bâtir une fédération, on consent nécessairement à des abandons de souveraineté au profit d'une entité supérieure. Il y a un manque de volonté politique que j'ai maintes fois constaté. Voilà pourquoi j'ai plaidé en faveur d'une confédération continentale, constituée d'authentiques fédérations régionales -Afrique de l'Ouest, Afrique centrale, de l'Est, du Nord, australe -, dotées chacune d'un exécutif, d'un parlement, d'une armée. 


Voyez-vous en ces fameux Etats-Unis d'Afrique une chimère?


Non, une nécessité. Dès lors que l'on veut réussir une intégration digne de ce nom, propice à un développement plus rapide, plus équitable, durable et humain. Hélas, j'ai l'impression que personne n'a envie d'aller jusque-là. 


Revenons à Léopold Sédar Senghor, poète-président, académicien et figure tutélaire. Serait-il fier du travail accompli par l'OIF?


Je crois pouvoir dire que nous avons vraiment réalisé les rêves des pères fondateurs de la francophonie, à commencer par le premier d'entre eux, Senghor. L'OIF est une organisation respectable et respectée, qui, en partant de la langue, se bat pour la diversité culturelle et travaille en faveur du développement, de l'éducation, des jeunes et de leur formation, de la promotion des femmes et de l'égalité hommes-femmes, ou encore à l'essor de sociétés civiles solides et influentes.  


Nous avons aussi pour devoir la défense des valeurs politiques figurant dans la Déclaration universelle des droits de l'homme et du citoyen. Un exemple ? La lutte contre l'impunité. Je suis l'un des plus chauds partisans de la Cour pénale internationale [de La Haye]. Il s'agit non seulement de punir ceux qui ont failli, mais aussi de dissuader les autres d'agir de même. J'ai d'ailleurs été le premier chef d'Etat au monde à ratifier le statut de cette Cour. 


A quelques semaines de l'échéance de votre ultime mandat, à quoi ressemble le bulletin de santé de la langue française dans le monde?


Croyez-moi, elle est bien vivante. Le nombre de locuteurs francophones augmente, de même que l'effectif des apprenants. Notre grand regret, c'est de manquer de moyens pour répondre à toutes les demandes. Au passage, le continent qui progresse le moins en la matière, c'est l'Europe ; et celui qui assurera l'avenir du français, c'est l'Afrique. 


Abdou Diouf en 8 dates

1935 Le 7 septembre, naissance à Louga (Sénégal). 1970 Premier ministre de Léopold Sédar Senghor. 1981 Succède à la présidence à Senghor, démissionnaire. 1983, 1988, 1993 Elu, puis réélu, au suffrage universel. 2000 Battu dans les urnes par le libéral Abdoulaye Wade. 2003 Secrétaire général de l'OIF. Reconduit en 2006 et 2010. 


En savoir plus sur http://www.lexpress.fr/actualite/monde/afrique/abdou-diouf-les-djihadistes-sont-des-hommes-du-diable_1611745.html#8LmiqDGLwWCo4hxL.99


liiiiiiiaffaire_de_malade

20 Commentaires

  1. Auteur

    Osez

    En Octobre, 2014 (20:16 PM)
    Espèce de sale athée , fermes ta gueule ! J'en suis sur que si tu avais vécu à l'époque de la révolution française en 1789 , tu n'aurais pas vu de bon œil , les décisions de ROBESPIERRE de GUILLOTINER le roi de France et sa famille , afin de libérer ce peuple !



    GROS COUILLON ET SALE VALET DES FRANÇAIS !  :tala-sylla:  :tala-sylla:  :tala-sylla: 
    • Auteur

      Tiédo Fall

      En Octobre, 2014 (22:14 PM)
      bizarre....a chaque fois qu'on attaque les djihadistes, il ya des gens qui semblent s'ériger en défenseurs de ces derniers. et ces mêmes personnes prétendent que les djihadistes sont des sionistes...un discours contradictoire! car en même temps qu'ils prétendent que les dihadistes sont des sionistes, ils attaquent toute personne qui critique ces derniers...a ne rien y comprendre! car abdou diouf a critiqué les djihadistes (sionistes si vous voulez)! il a même pris la précaution de préciser que ce n'étaient pas des musulmans! mais malgré tout, vous attaquez abdou diouf! votre masque commence à tomber, pour qui sait lire entre les lignes...
    • Auteur

      Thiédo Fall

      En Octobre, 2014 (12:41 PM)
      hahaha!!!! tu es drôle
      @tiÉdo fall
      u n'es pas vraiment qualifié pour venir donner des leçons ici : une "justice" à deux vitesses n'est pas une justice. tu n'as pas une seule fois fait de commentaire sur aucun des articles sur ton correligionnaire joseph koni et, bizarrement, dès qu'on parle de crimes commis (à tort, évidemment) au nom de l'islam, tu montes sur tes grands chevaux cap-verdiens. idem, quand l'ouganda (majoritairement chrétienne) persécutait officiellement les homosexuels. où étais-tu, oh justicier de seneweb? si seulement cette forfaiture était le fait de quelque pays "musulman", tu aurais déjà commencé à tirer sur tout autour de toi... comme tu le montres sur chaque article concernant l'un ou l'autre de ces pays. tu es tellement biaisé que tu ne devrais pas parler lorsqu'il s'agit de condamner la violence.
  2. Auteur

    Fans

    En Octobre, 2014 (20:27 PM)
    les jihaiste n ont pas detourne l argent de leurs pays ,, ils ne sont pas non plus des francmassons .. toi ,, ta femme ,, ton frere ,, tes enfants ont detourne l argent du senegal pour se payer un chateau a paris,,, toi tu es francmassons comme wade mais sois sur qu un jour il y aura un verdic populaire au senegal et vous serez tous juges et dechus vos titres d ancien president du senegal INCHALLAH
    • Auteur

      Tiédo Fall

      En Octobre, 2014 (22:16 PM)
      tout ça, parce que abdou diouf a critiqué des gens qui sèment la mort, agressent et décapitent des innocents? bizarre...
    • Auteur

      C Est Logique

      En Octobre, 2014 (00:15 AM)
      les corbeaux porte plume de daésh et autres djihadistes lucifériens ,oui ces corbeaux auraient voulut voir notre grand president diouf ,à la solde des mollah ! dieu merci diouf comme sedare senghore des hommes raffinés ,cultivés et laiique nous ont sauvé de
    • Auteur

      Ahamd

      En Octobre, 2014 (08:50 AM)
      hé tiedo tu as la preuve que "ces djihadistes massacrent des innocents, bien sur que tu es une victime de la presse occidentale avec leurs mensonges et leur discours haineux contre l'islam.

      tu te rappelle je t'avais dis une fois à propos de ce qui se passe en irak et syrie que "the game is over" et que tu pouvais parier même si tu le souhaite.

      comme l'a dit le porte parole de l'etat islamique cheikh adnani "ce sera la dernière guerre entre l'occident et l'islam" et ces infidèles qui depuis des années sèment le chaos dans les pays musulmans seront défaits et humiliés.

      aboma et ses alliés savent très bien aujourd'hui derrière leurs bureaux que la situation est compliquée et ils se perdent dans leur stratégie.

      et saches que l'islam ce n'est pas abdou diouf qui va nous l'apprendre.
    • Auteur

      Tiédo Fall

      En Octobre, 2014 (09:53 AM)
      quels crimes avaient commis les journalistes américains et britanniques décapités?quelle faute avait commis le français hervé gourdel, lui aussi décapité? ah, j'oubliais! en islam, être "mécréant" (c'est à dire non musulman) est une faute assez grave/ votre prophète lui-même massacra des centaines de prisonniers juste parce qu'ils étaient juifs...cette presse occidentale que tu accuses de mensonge, peux tu m'indiquer une autre presse comme alternative? d'où tire tu tes informations, toi-même? cette presse occidentale avait quand même montré les "atrocités" commises par israel sur le peuple palestinien et tu ne l'avais pas accusée de menteuse!ou bien cette presse n'est menteuse que lorsqu'elle publie quelque chose de pas trop reluisant pour l'islam?
    • Auteur

      Parano!!!

      En Octobre, 2014 (10:54 AM)
      tu mets atrocités entre guillemets. tu ne voyais pas d'atrocité dans ce qui était décrit comme un crime à travers le monde (tu l'as suffisamment montré) et tu veux que les gens avalent ce que tu nous sors de la"presse"!
      ce qui est bizarre c'est que chaque fois qu'on parle des musulmans, tu interviens pour cracher ta bave. continue et tu vas bientôt "disjoncter"! non, tu es déjà parano!!!
    • Auteur

      Deug

      En Octobre, 2014 (11:50 AM)
      hé tiedo je croyais parler à un musulman mais je vois que tu es un kafir alors meurs de ta rage et sort ton venin inoffensif.

      dawlatal islam bahiyaaaaaaaaaaaaaaaaa
    Auteur

    Toto

    En Octobre, 2014 (20:28 PM)
    Certes il a raison sur les djihadistes.
    Auteur

    Bèthio Touss

    En Octobre, 2014 (20:31 PM)
    Ici c senegal si tè pas wolofs ou sèrère etre mouride tè mort  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    Zaaaaaal

    En Octobre, 2014 (21:11 PM)
    ABDOU DIOUF VOUS N 'ËTES PAS UN SAGE PEUT ËTRE VOUS NE LE DEVIENDREZ UN JOUR!EN TOUT CAS NI NELSON MANDELA, NI MARTIN LUTHER KING ENCORE MOINS CESAIRE NE PARLERONT JAMAIS AU PLUS GRAND JAMAIS DES JIHADISTES COMME VOUS LE FAITES.POURQUOI VOUS N'EN FAITES PAS AUTANT DE L 'OCCUPANT SIONNISTE DANS LES TERRITOIRES OCCUPES PALESTINIENS OU ETES-VOUS OCCUPE A FAIRE LA PROMOTION DE L'HOMOSEXUALITE A TRAVERS LE RESEAU L'OIF.Mr DIOUF LE MONDE A CHANGE ET PUIS IL TIRE A SA FIN! POUR RAPPEL.AUJOURD'HUI PLUS QU'HIER, Mr DIOUF LA JEUNESSE AFRICAINE VOIT LOIN ET N 'A QUE FAIRE D'UNE FRANCE, VOTRE FRANCE DONT LA DECACENCE EST IMMINENTE.: sn: :sn:  :sn:  :sn:  :sn:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet:  :dedet: 
    • Auteur

      Tiédo Fall

      En Octobre, 2014 (22:20 PM)
      lol! le masque islamiste tombe! chaque fois qu'on publie des égorgements du même etat islamique, ce forum foisonne de théoriciens du complot qui accuse les sionistes d'être derrière l'ei...mais si un publie des déclarations critiquant l'ei, les théoriciens du complot sionistes jettent (involontairement ) les masques et se mettent à défendre ceux qu'ils qualifiaient de ...sionistes! en tout cas, vous salissez les mémoires des illustres personnages que vous citez. car aucun d'eux n'aurait cautionné la barbarie de l'ei...
    • Auteur

      Honoris Causa Diom Ak Diomb

      En Octobre, 2014 (07:47 AM)
      zaaaaaaaal du poste numéro 5

      tu es manifestement hors sujet dans ton sujet a caution invalidÉe....
    Auteur

    Wala

    En Octobre, 2014 (22:33 PM)
    Thiedo may gnou . Bou gnou ne sioniste rek gna teup si sa clavier .

    Xam na gnou ki gna donn . Yaw abou akk ablaye xamm na gnou qui khenn di dimou .

    Bye .
    Auteur

    Un Africain FiÉre D El´Être...

    En Octobre, 2014 (22:34 PM)
    MONSIEUR DIOUF GRACE A WADE QUE VOUS ETIEZ A LA FRANCOPHONIE QUELLE HONTE????? aprés avoir lu cet article j´en déduis une Chose . - Est ce que MONSIEUR DIOUF A TOUTE SA TÊTE IL ME SEMBLE QUE NON......LA HONTE - LA HONTE ET LA HONTE ........
    Auteur

    Wala

    En Octobre, 2014 (22:36 PM)
    Abdou comme ablaye sont des franmacons .Ils ne travaillent que pou leurs maîtres FMI BANQUE MONDIALE .
    Auteur

    Soleil 1

    En Octobre, 2014 (09:47 AM)
    revoyez les expressions intelligible de son excellence. C'est un monsieur honnorable dont vous ignorer la qualité malheureusement. C'est vrai qu'il a quelque fois un penchant français de part ces positions , mais c'est un homme sage. Son impression sur les djihadiste est une apprehension vraie. L'homme est sacré. On peut pas prétendre détruire l'homme au non d'un soit disant Dieu. Tout ce qui sont contre son avis son peut etre sous la mouvance du malin diable sans le savoir. En tout cas moi en tant que sénégalais de souche je respecte bien ce monsieur parcequ'il est sage et est un illustre exemple pour le sénégal. JE LE DECLARE HAUT ET FORT QUE LES AGISSEMENT DES DJIHADISTES ET POUR TOUT CE QU'ILS LES PRONENT NE SONT PAS DE DIEU.
    Auteur

    Nafekhe Rek

    En Octobre, 2014 (10:29 AM)
    mr diouf tais toi ton père t'a donné un nom musulman ''Abdou'' mais kenne khamoul fo bokque,

    so lene niawè toubab-yi nakhlen solal len veste ak cravate ngen fokni yena ci nekk ils vous prennent comme des pires cochons soyez rassurés

    so len déhwé bafekki sen papa alakhira khamouma lolen di wakh sen papa vous suivez les toubab de chiens vous croyez que vs êtes les meilleurs, vs vous trompez c'est archi-faux ! retournez vs rentrez dans des gouffres trés profond et trés noir.

    allez vous repentir avant la mort vous revienne ce sera trop métti, am lepp adouna boumou takh ngafokni alakhira nonou lafay démé. PITIE
    • Auteur

      Frerooo

      En Octobre, 2014 (14:50 PM)
      d'ou sors tu cette énergie de diable? tu viens de lire une sourate ou quoi? tu es déchainé là...diablotin!
    • Auteur

      @fre Pir-diable

      En Octobre, 2014 (18:35 PM)
      tu ne mérites pas une réponse, t'es un fils de satan. une tête de chien ne peut pas savoir d’où vient la vérité.
    Auteur

    Farida

    En Octobre, 2014 (10:29 AM)
    M.Diouf vous êtes un vendu! Un synique de la même trempe que Sarkosy et Hollande! Qui a jeter La lybie dans les bras des djihadistes? Et aujourd'hui vous faites le coq, mais quant sera t-il demain quand vos marionnettes vont instaler un "Etat Islamique", comme en Irak, vous savez pertinemment que les pays du maghréb sont malekites maraboutiques et de culture berbere , c'est l'armée qui tient la Tunisie, l'Algerie, votre projet c'est quoi ?car il reste juste deux possibilites dans un avenir proche ou l'Algerie et l'Egypte combattentl'islamisme en Libye ou elle se couche devant vos maitres saoudiens! Et pensez vous qu'affaiblir l'Egypte et l'Algerie cela arangera qui? Bande de tarés! En tout cas croyez moi bien qu'il y en a qui ne se coucherons jamais vos maitres sionistes saoudiens et quatari! On ne la jamais fait et plutot crever que de le faire! TRAITRES!
    • Auteur

      Seresta

      En Octobre, 2014 (21:44 PM)
      pour dame rachida ,du seresta à mon avis; vous avez besoin un peu de repos et petite dose de seresta !
      et oui internet et ces pseudo révolutionnaires persuadé d etre sécrétaire d allah qui sait tout sur tout !
      son excellence abdou diouf nous convient comme tel , homme d état que beaucoup de pays africains nous envié ! s il vous convient pas c est votre droit ,mais un peu de politésse pour une donneuse de leçons qui nous pompe toujours l aire avec ses vertus ou droit à géométrie variable ! en egypte le général al sissi y fait un travail courageux et exemplaire ! mais comme madame farida ne trouve gracieux que les mollah ghouls et leur corbeaux ,hélas faut s attendre à encore ingurgiter ,supporté le beau monde de farida et ses bisounours djihadiste névrosé anti occidental primaire !à te lire je comprend mieux pourquoi les mollah trouvent trouvent que la place de certaines femmes ,c est la cuisine et coussecousse
    Auteur

    Do Dara

    En Octobre, 2014 (10:35 AM)
    ndeysane se sont les blancs qui leur poussent à faire des conneries et attaquer la religion de l'islam, religion de son papa et ses parents Abdou tu mérites des prières
    Auteur

    Souhait

    En Octobre, 2014 (10:44 AM)
    ALHAMDOULILAH monsieur Diouf vous avez pris votre retraite, vous pouviez toujours faire des recherches dans les enseignements du PROPHETE MOUHAMMAD PSL, cela vous permettra de voir la différence entre le djihad recommandé et les autres "guerres" car beaucoup de hadiths ont expliqué ce qui se passe en cette fin des temps
    Auteur

    Li

    En Octobre, 2014 (11:09 AM)
    Comme l'a dit tiédo plus haut, les masques commencent à tomber.

    La plupart de vos discours sont de la ruse, tromperie, taqqiya.

    Vous faites tout pour endormir les gens par une position prise selon la situation.

    C'est comme il y'a quelques années quand les peines charriatiques faisaient l'actualité sur presque tous les débats sur cette question, les musulmans dignitaires comme laïques soutenaient le contraire de la vérité à savoir l'Islam n'autorisait pas la lapidation, la mort des apostats, le meurtre des homosexuels, la section des mains des voleurs ou que Aïcha n'avait pas été mariée à 6 ans et le mariage consommé à 9 ans..., et pour mieux endormir disaient aux détracteurs que ce n'était pas dans le Coran, et la plupart des "infidèles" et musulmans non instruits ne sachant pas que les hadiths sont l'autre source de l'Islam se disaient qu'ils avaient raison et que leurs détracteurs voulaient juste salir l'Islam.

    De nos jours la véracité sur ces questions ne se posent plus.

    Il en sera de même du reste.
    Auteur

    Diaogoo

    En Octobre, 2014 (11:44 AM)
    Alhamdoulilahi tous les france maçons vont aboyer comme des chiens bilahi. Allah ne faillit à ce qu'il nous promet   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">    <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    @ Farida

    En Octobre, 2014 (14:48 PM)
    @ FARIDA ENIÉREMENT D´ACCORD AVEC VOUS, et en plus il ne sait pas que la Maroc s´apprête á devenir une REPUBLIQUE ISLAMIQUE Avec ses djihadistes qui vont rentrer de SYRIE ET D´IRAK, FARIDA je vous donne le nom d´un site algérie-patriote ainsi que le site de allain Jules.com; quand á Monsieur DIOUF il veut seulement faire l´intéressant, vraiment il fait PITIÉ......sur ceux je vous SALUT FARIDA.
    Auteur

    Mahamba

    En Octobre, 2014 (17:50 PM)
    C"est toujours un plaisir de vous écouter Mr Le Président......ASSALA MOU ALEYKOUM WALA MALékoum.



    Ces des Démons ces terroristes,c'est notre COMBAT,,,,,,,, :sn: 
    Auteur

    Onegod

    En Octobre, 2014 (11:40 AM)
    comment et pourquoi egorger, poser des bombes tuer des innocents es ce au nom d'allah

    MR DIOUF s8 tout à fait ok avec toi car dieu est amour pas violence :down: 
    Auteur

    Dogo

    En Novembre, 2014 (04:44 AM)
    Comme tout bon produit, bien taillé, bien ramolli, bien saisi pour être télécommandé, Abdou Diouf fait parti des meilleurs produits du pouvoir colonial et néo colonial. Agnostique qu'il soit, il respecte toutes les formations religieuses, confond-il , djihadistes, islamistes et bandits de grands chemin.

    Les djihadistes d'après l' ère du prophètes se consacrent à enseigner le savoir de l'islam par l'amour et la paix , la foi. les islamistes veulent imposer la loi telle au temps )600-700 ) du prophète à quiconque vivant dans leur territoire. Les bandits ce sont ceux qui se cachent derrière une idéologie religieuse pour commettre des crimes au nom de cette idéologie religieuse. du coup:

    - islamiste= dictateur ( simplement);

    - djihadiste= courte vision sans connaissance universelle, globalisante, totalisante,.

    - bandits=criminels tout court.

    Dieu étant global, il n'en rien en Lui qui approuve un comportement barbare de non tolérance.

    et, la il a raison, les djihadistes sont des bandits tout court
    Auteur

    Humansins

    En Novembre, 2014 (20:24 PM)
    Sérieusement comment peut on éprouver de la sympathie pour des terroristes, quelle que soit leur religion, des mecs qui tuent de sang froid sans se retourner ?

    Je suis musulman certes, mais jamais je ne partagerai leur vision de la religion. J'ai vécu avec des chrétiens, des athées, et je peux vous dire que ce qui importe ce n'est ni votre religion, ni votre nationalité ni votre ethnie, mais la personne que vous êtes qui compte. Les gens bons ne sont pas tous musulmans, et les musulmans ne sont pas forcément des gens bons.

    Quant à ceux qui défendent ces djihadistes, demandez vous comment vous réagirez si un jour vous apprenez que votre femme, votre mère, vos enfants se sont fait explosés par un inconnu.

    Que de morts inutiles, que de haine et de désespoir causés. J'ai honte !

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email