Mercredi 13 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Environnement

Abdoulaye B. Baldé alerte : « Si aucune mesure n’est prise…»

Single Post
Abdoulaye B. Baldé alerte : « Si aucune mesure n’est prise…»

Les projections récentes ont montré une croissance massive dans les émissions de Hfc (Hydrochlorofluorocarbone) dans les pays en développement, a révélé ce lundi 12 octobre 2015, le ministre de l’Environnement et du Développement durable. Abdoulaye Bibi Baldé a profité du lancement de l’atelier thématique de sensibilisation des responsables de passation des marchés publics sur la promotion de l’achat des équipements sans Hfc (Hydrochlorofluorocarbone) et sur les alternatives aux Hfc (Hydrofluorocarbone) respectueuses du climat en Afrique, pour tirer la sonnette d’alarme.
«Si aucune mesure n’est prise pour mettre en place des alternatives respectueuses du climat, les émissions de Hfc pourraient augmenter jusqu’à 2,8 Giga tonnes d’équivalents Co2 d’ici à 2050».


 Le ministre, lors de cette rencontre, qu’il a présidé, a souligné l’importance de cet atelier qui, selon lui, «offre l’occasion de partager des informations sur les technologies, les politiques et les normes, et analyser les aspects techniques de transition, y compris les obstacles qui ralentissent l’adoption de solutions de rechange. Il constitue également une opportunité pour aborder les questions sur les initiatives politiques».


Il y a un réel besoin de sensibiliser les pays africains sur les technologies alternatives d’énergie efficace de faible Prg qui, selon lui, réduisent les impacts négatifs sur le climat et aident aussi à la dégager des marges budgétaires. L’élimination progressive des Hfc dans les pays visés à l’article 5, poursuit-t-il, «est une opportunité sans précédent d’adopter de nouvelles technologies respectueuses du climat, d’améliorer l’efficacité énergétique, de favoriser la création d’emplois et donc contribuer au développement de l’économie verte. Les principaux avantages qui peuvent en être attendus sont l’utilisation des fluides frigorigènes plus économiques, beaucoup moins toxiques avec des économies d’énergie grâce à l’efficacité énergétiques des appareils et des produits. L’emploi des fluides frigorigènes naturels comme frigorigènes alternatifs à faible Potentiel de réchauffement global (Prg) va non seulement générer des répercussions immédiates sur le climat».


En mettant davantage l’accent sur les changements climatiques, l’importance de l’efficacité énergétique est plus que d’actualité. Cette rencontre vise à promouvoir l’acquisition d’alternatives de faible Prg pour permettre aux pays africains de passer progressivement aux appareils qui utilisent des alternatives durables et respectueuses du climat.


Déjà, au Sénégal, rappelle le ministre, le ‘’bureau Ozone’’ a réalisé des performances notoires au cours des dernières années. Parmi celles-ci, nous pouvons relever l’établissement d’un décret portant réglementation de la consommation de Sao en 2001. Un nouvel arrêté interministériel regroupant les ministères en charge de l’Environnement, du Commerce extérieur et des Finances à été pris en 2014 pour réglementer la consommation appauvrissant la couche d’ozone.

Article_similaires

8 Commentaires

  1. Auteur

    Abasse Jordan

    En Octobre, 2015 (18:34 PM)
    Deweneti Mr le Ministre!
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2015 (10:07 AM)
      qu'il commence lui meme à appliquer ses mesures. qu'il arrête de fournir des permis de coupes dans les forets de kedougou, kolda et le sud est du sénégal. moyennant quelques somme d'argent les agents des eaux et forets ferment les yeux en buvant du thé au moment ou ces brigants venus de guinee de gambie et du senegal pillent la foret. c'est une catastrophe qui nous arrive dans ces zones. ces ministres ne font que grossir et d’être jouflus d'argent anti écologique qu'ils mangent. que trouveront les generations futures...?
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2015 (15:58 PM)
      yew mome sa khol mo bonne je pari k tu es un mégrichon à cause de ta jalousie et ta ranceur
  2. Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (19:50 PM)
    La politique c'est l'art d'empecher les cons de se meler de ce qui les regarde..vous adoptez un langage technique pour nous embrouiller, avec des termes scientifiques que nous ne comprenons pas, pour nous dire que nous allons presque mourir si nous ne faisons rien pour vous reelire ....

    Sincerement tout ce cirque scientifique ne sert à rien

    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2015 (21:34 PM)
      c'est parceque le thème est scientifique si tu n'es pas spécialiste dans le domaine il est évident que tu n'y comprends que dale. ya rien de politique dans ça. vas chercher un expert pour des explications détaillées ou tu t'abstiens.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2015 (22:01 PM)
      lol, meme le ministre lui meme ne comprends pas ce qu'il dit.....sénégal mo neekh.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2015 (13:44 PM)
      tout ministre est entouré de technicien pour l'orienter dans sa politique et ses décisions c'est comme qu'un etat.la aussi tu n'y comprends rien.
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (22:04 PM)
    felicitation mr le ministre vous étes un vrai scientifique

     :brawoo: 
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (09:25 AM)
    L’institut Panafricain des Arts Divinatoires IPAD lance une formation

    pour devenir voyant professionnel.

    Cette formation ouverte à tous, prépare et accompagne les personnes qui

    dans un but professionnel souhaite réaliser des consultations de voyance.

    Cette formation propose pendant 10 jours une approche complète du métier

    de voyant en étudiant spécifiquement la numérologie ainsi que le

    fonctionnement de la capacité de voyance.

    Démarrage du stage prévu le 19 octobre 2015

    Les places sont limitées renseignements au 33 823 54 72
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (09:37 AM)
    alors que tout le monde a abandonne le charbon...vous vous vantez de faire une centrale au charbon...et les forêts que les chinois rasent avec leurs complices gambiens...et l'absence totale d'assainissement, de traitement des dechets solides...Haidar...a raison le senegal vit une vraie catastrophe ecologique!
    Auteur

    Ministre Complice

    En Octobre, 2015 (10:06 AM)
    Qu'il commence lui meme à appliquer ses mesures. Qu'il arrête de fournir des permis de coupes dans les forets de Kedougou, Kolda et le Sud est du Sénégal. Moyennant quelques somme d'argent les agents des eaux et forets ferment les yeux en buvant du thé au moment ou ces brigants venus de guinee de gambie et du senegal pillent la foret. C'est une catastrophe qui nous arrive dans ces zones. Ces ministres ne font que grossir et d’être jouflus d'argent anti écologique qu'ils mangent. Que trouveront les generations futures...?
    Auteur

    Anonyme

    En Octobre, 2015 (12:44 PM)
    en tout ca,s il est loin meilleur que Haidar
    Auteur

    Nem

    En Octobre, 2015 (16:40 PM)
    A mon avis tu devais débarrasser KOLDA des ordures .Ca fait plus de 03 mois que les mbalites ne sont pas ramasseés.C'est ca APR.Toutes tes initiatives sont vaines ou en sommes nous avec les sachets en PLASTIQUE. :sunugaal:  :sunugaal: 

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email