Samedi 04 Avril, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Environnement

Passy va abriter une unité de production de pavés à base de déchets plastiques

Single Post
Passy va abriter une unité de production de pavés à base de déchets plastiques
Une unité de production de pavés à base de déchets plastiques va bientôt voir le jour dans la commune de Passy (Foundiougne), grâce à l’appui technique de l’Office national de formation professionnelle (ONFP), a appris jeudi l’APS.

L’ONFP va intervenir en trois phases dans la formation de jeunes sur les techniques de fabrication des modèles de moules destinés à la conception des pavés, sur les techniques de fabrication et de pose de pavés et dans la création et à la gestion d’entreprise.

Né d’une initiative des jeunes de l’Association sportive et culturelle (ASC) ‘’Jambaar’’ de Passy, le projet de création d’une unité de production de pavés en matières plastiques bénéficie du soutien de trois ministères (Jeunesse, Formation professionnelle, Environnement).

''La première phase de la formation, qui porte sur les techniques de fabrication de modèles de moules destinés à la conception des pavés, a démarré à Passy. Six artisans (menuisiers métalliques) sont actuellement en formation dans ce domaine'', a expliqué Sanoussi Diakité, directeur de l'ONFP, à la fin d’un Comité départemental de développement (CDD) sur le projet.

La réunion a été présidée par le préfet du département de Foundiougne, Alioune Badara Mbengue.

''Nous allons ensuite former 50 jeunes provenant de sept collectivités (Passy, Foundiougne, Sokone, Djilor, Diagane, Diossong, Niassène) du département de Foundiougne sur les techniques de fabrication et de pose de pavés mais aussi dans la création et la gestion d’une entreprise'', a ajouté M. Diakité, qui a estimé que ce projet ‘’est une initiative heureuse’’.

''Elle a pour but de créer de la richesse comme toute entreprise, une implantation d’une activité professionnelle, de prendre en charge également la question de l’emploi des jeunes tout en réglant la question du développement durable et de l’assainissement de l’environnement'', a-t-il expliqué.

Le directeur de l’ONFP a souligné que l’unité ''va se nourrir de déchets plastiques'' collectés dans les rues des collectivités locales du département de Foundiougne et dans tout le pays.

‘’Nous allons chercher les déchets plastiques partout où ils se trouvent au Sénégal, ça devient de la matière première pour cette entreprise de fabrication de pavés qui va permettre aux collectivités de ne plus souffrir des nuisances causées à l’environnement par les matières plastiques’’, a-t-il soutenu, précisant que ‘’son démarrage va se faire étape par étape’’.

Selon Ibrahima Dème, coordonnateur du mouvement pour la citoyenneté et le développement du département de Foundiougne, ''la sélection des jeunes dans la première zone de mise en œuvre du projet se fera sur la base de critères relatifs à leur niveau d’étude, à leur disponibilité, à leur résidence dans les collectivités ciblées par le projet dans sa mise en œuvre''. 

''Ce projet va résorber le chômage des jeunes, lutter contre la pauvreté, et va générer des revenus aux ménages qui participeront à la fourniture de cette matière première constituée par les déchets plastiques'', a ajouté M. Dème, par ailleurs directeur national de la Bonne gouvernance.

liiiiiiiaffaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    Baye

    En Octobre, 2014 (21:56 PM)
    merci bonne chance pour le projet.

    • Auteur

      Asshole

      En Octobre, 2014 (22:56 PM)
      tapez sur le net groupe seghor dakar...............je crois que c'est peu pres les memes idées....



      au senegal on peut faire des tas de trucs
  2. Auteur

    Jaapalsimbaye

    En Octobre, 2014 (22:00 PM)
    Tres très bonne chose. Il faudra que maintenant l'Etat et les collectivités appuient en utilisant cette production pour paver nos nombreuses rues.

    Ce sera le début de l'émergence :-)
    Auteur

    Nts

    En Octobre, 2014 (22:08 PM)
    Merci c'est des initiatives pareilles qui font garder espoir et rendre fier d'être fils de ce pays.

    Y aurait-il moyen d'exporter ce modele vers les autres villes et communes du senegal??  :sn: 
    Auteur

    Ddiouf

    En Octobre, 2014 (22:11 PM)
    Superbe bonne idée.

    Il faudra effectivement voir comment élargir la production, et pourquoi pas envisager d'autres produits à recycler dans le même domaine.
    Auteur

    Bob

    En Octobre, 2014 (23:15 PM)
    Bravo .............. y en a marre du sable LOL
    Auteur

    Kiosk Mnnnm,

    En Octobre, 2014 (03:12 AM)
    En tout cas

    Entre passy et kaolack ,il ya asset de matiere premiere  <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">   :sad:   <img src="https://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/jumpy.gif" alt=":jumpy:">  
    Auteur

    B

    En Octobre, 2014 (04:55 AM)
    Merci c'est des initiatives pareilles qui font garder espoir et rendre fier d'être fils de ce pays :love: 
    Auteur

    Etonne

    En Octobre, 2014 (08:32 AM)
    C'est quoi cette idée farfelue? La jeunesse sénégalaise ne connaitra plus le chomage grâce à ces pavés en matière plastique confectionnés avec des matières de récupération qu'onn ira chercher partout où les gens jettent des détritus! Quelle bonne idée ridicule! On en reparlera dans un an voire plus...- Décidémment en Afrique on peut faire croire n'importe quoi à la population. --- Comment se fait-il qu'aucun pays au monde , surtout dans les pays développés, personne n'a jamais eu une telle idée? ---Revenez les pieds sur terre cette affaire d'est vde l'intox pure et simple! :dedet:  :down: 
    • Auteur

      Optimiste.fr

      En Octobre, 2014 (12:01 PM)
      vs êtes quelqu'un qui est loin d'être optimiste!!!
      vive le sénégal - j'encourage mes chers frères...
      que dieu vous accompagne. vive notre président m.sall!!!
    Auteur

    En Passant...

    En Octobre, 2014 (09:44 AM)
    Il faut combien de sacs plastiques pour faire un pavé????
    Auteur

    Elas

    En Octobre, 2014 (11:53 AM)
    L'idée n'est pas mal seulement la matiere premiere est dangeureuse parcequ'etant trop inflammable et n'ayant pas une forte resistance par rapport a la pression et au poids ce qui crée un probleme de stabilite! Exemple:une femme qui allume un fourneau peut creer un dommage ainsi qu'un fumeur... les solvants la detruisent aussi....

    Si les blancs ne l'ont pas fait y'a un motif valable,la plastique doit etre recyclee de toute façon en produits menagers ex faire des bidons pour dechets ou bottes de 'pluie' :sn:  :sn:  :sn: 
    • Auteur

      Lems

      En Octobre, 2014 (12:39 PM)
      en tout cas avec les déchets plastiques qui inondent notre environnement insalubre, ils ne manqueront pas de matières à recycler.
    Auteur

    Guëm Sa Bop

    En Octobre, 2014 (22:54 PM)
    n'allez pas chercher loin pour la matière première; il existe à kaolack,précisément au quartier kundam,une unité de

    broyage de déchets plastiques réalisée sur l'initiative du codeka avec le soutien de l'ong lvia/thiès.

    L'unité fonctionne depuis 2001 et produit divers types de brisures susceptibles de satisfaire les besoins des

    initiateurs de Passy. Elle dispose actuellement de stock important dont le dynamique directeur A.SY peine à

    trouver preneur.

    De plus, le cadre semble idéal pour abriter des ateliers de formation théorique et pratique avec un vaste espace

    et des employés prédisposés à la manipulation des déchets.

    Profitons-en pour amorcer la coopération inter-communautaire!!!

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email