Lundi 26 Août, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
Top Banner
Environnement

Un expert préconise une harmonisation des actions pour la protection de la mangrove

Single Post
Un expert préconise une harmonisation des actions pour la protection de la mangrove

Papa Mawade Wade, coordonnateur de programmes au bureau de l’Afrique (Dakar) de Wetlands International, préconise la mise en place d’une plateforme multi-acteurs pour une harmonisation des activités autour de la mangrove. "Nous avons entrepris depuis le mois dernier en relation avec le conseil départemental [des activités pour] la mise en place de la plateforme sur la mangrove au niveau de la région de Fatick", a-t-il dit. M. Wade s'exprimait, mardi à Foundiougne, au terme d’un séminaire de formation des journalistes de Fatick et Kaolack, à l’initiative de l’ONG Wetlands (Zones humides) sur "l'approche éco-systémique et l’adaptation aux changements climatique". 

 ‘’Depuis bientôt quatre ans, nous sommes dans la mangrove et nous nous sommes rendu compte qu’il y a beaucoup d’acteurs que cela soit des ONG, des services technique, l’Etat, les élus locaux mais nos actions ne sont pas toujours coordonnées ni harmonisées. Ce qui fait qu’il y avait des doublons quelque part et ailleurs des besoins qui n’ont pas été pris en compte’’, a-t-il déploré. ‘’Donc, a poursuivi M. Wade, nous avons suggéré au conseil départemental de Foundiougne de mettre en place une plateforme multi-acteurs qui devrait être chargée d’assurer une mission de gestion intégrée de la mangrove mais également d’être un lieu où tous les acteurs se retrouveraient pour pouvoir discuter, harmoniser les approches et coordonner les activités’’. ''L’ONG Wetlands est en train de mettre en œuvre des actions de restauration des parties dégradées de la mangrove à travers le travers reboisement mais également nous encourageons et appuyons des populations, dans le cadre d’activités génératrices de revenus issues de la mangrove telles que l’ostréiculture, la pisciculture de mangrove etc.’’, a-t-il fait savoir.
 ’’Nous encourageons également des activités visant à économiser le bois souvent utilisé dans le fumage du poisson à travers la mise en place de fours améliorés’’, a ajouté le coordonnateur de programmes de Wetlands. ‘’Il y a un certain nombre d’activités de terrain que nous menons pour gérer la mangrove et nous avons pensé aussi qu’une telle activité devrait être accompagnée par une sensibilisation et une meilleure connaissance par les acteurs mêmes, les professionnels de la communication de cette problématique’’, a-t-il souligné. ''S’y ajoute que l’Association des journalistes amis de la mangrove (AJAM) portée sur fonts baptismaux ‘’sera un allié sûr dans le cadre de l’information du public pour restaurer la mangrove, la défendre mais surtout lui faire jouer son rôle dans le développement économique et social du département et de la région même de tout le Sine-Saloum en général’’, selon M. Wade.
Article_similaires

4 Commentaires

  1. Auteur

    Inn

    En Avril, 2015 (09:29 AM)
    Rapproche-toi de Ali Haïdar qui a fait du beau travail en Casamance: Tobor, Diouloulou, Marsassoum.... C'est vraiment excellent comme travail. Félicitations à Haïdar !
  2. Auteur

    Ada Sy

    En Avril, 2015 (11:05 AM)
    Mutualiser toutes les forces et coordonner les projets sur les mangroves au lieu d'agir d'une façon dispersée.Mr MAwade de WETLANDS a raison. L'ETAT doit prendre ses responsabilité.
    Auteur

    Témoin Apolitique

    En Avril, 2015 (12:38 PM)
    Quel beau paysage. Les environnementalistes et les écologistes devraient savoir agir, sortir de leurs bureaux feutrés dans les postes juteux des projets de bailleurs à réorienter sur nos réalités/besoins et décentraliser pour pousser les sénégalais à s'occuper de verdure (plantes dans les maisons, écoles, rues) et ramener les jardins publics avec des aires de jeux bien aménagés, des bancs (pour 3ème âge), allées bien dessinées (pour promeneurs, suites AVC, femmes enceintes, handicapés positifs). Créer des couloirs frais pour les citoyens qui vont et viennent (favoriser et faciliter la marche). Il faut rendre plus humains les quartiers, en y retenant ses enfants. Pour cela, les prochains projets immobiliers devraient inclure dès le départ et dans les plans, toutes les installations communautaires (mosquée/église , marché ; complexe sportif pour foot, basket, hand, boxe, tennis, natation, etc... ; école avec maternelle incluse ; jardin public bien aménagé), une bonne voirie, un assainissement aux normes actuelles et surtout, une électrification en souterrain. Construire utile pour tous, c'est possible. Il suffit d'y penser et de mettre à contribution les Domaines et les élus locaux qui doivent aller au delà des urgences. IL FAUT FAIRE QUELQUE CHOSE POUR LE MAINTIEN DU STADE ASSANE DIOUF ET SON REAMENAGEMENT /EXTENSION (EN HAUTEUR) POUR LA JEUNESSE DES ENVIRONS. Les jeunes devraient apprendre à s'approprier certains projets pour leur développement et leur avenir et refuser d'être manipulés et instrumentalisés par certains politiciens égoïstes et sans vision futuriste, qui veulent les tenir en laisse. Ecolo...ment pour vivre mieux
    Auteur

    Anonyme

    En Avril, 2015 (16:52 PM)
    voir www.ropem.org

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Top Banner
Banner 01
Banner 01
Banner 01
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email

Identifiez-vous

Don't have an account? Registration
OR