Mardi 12 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Accueil royal et méga-contrat d'armements pour Trump en Arabie

Single Post
Accueil royal et méga-contrat d'armements pour Trump en Arabie

Le premier voyage de Donald Trump à l'étranger a débuté samedi par un accueil chaleureux en Arabie saoudite et l'annonce par la Maison blanche d'un méga-projet de ventes d'armements au royaume pour "faire face aux menaces iraniennes".

La réception en grande pompe à Ryad contraste avec la pression qui s'accumule sur le président américain après une semaine de révélations accablantes à Washington sur les liens entre sa garde rapprochée et la Russie.

Quelques heures après avoir été accueilli à sa descente d'avion par le roi saoudien Salmane, M. Trump a eu des entretiens officiels avec lui, alors qu'un responsable de la Maison blanche annonçait des ventes d'armements d'une valeur de "près de 110 milliards de dollars".

Ces équipements de défense visent à soutenir "la sécurité à long terme" de l'Arabie et de la région du Golfe "face aux menaces iraniennes", a-t-il précisé.

Hasard du calendrier? Cette annonce est intervenue le jour de la réélection du président iranien Hassan Rohani, un modéré partisan de l'ouverture de son pays au monde. 

L'Arabie saoudite, majoritairement sunnite, considère l'Iran, puissance chiite, comme son principal rival au Moyen-Orient. Les deux pays s'opposent notamment sur les théâtres des conflits en Syrie et au Yémen. 

La Maison Blanche a précisé que les contrats militaires allaient renforcer la capacité du royaume à "contribuer aux opérations de contre-terrorisme à travers la région", ce qui "réduira le fardeau" pour l'armée américaine.

Washington compte ainsi voir Ryad jouer un plus grand rôle dans la lutte contre les groupes jihadistes comme le groupe Etat islamique (EI) et Al-Qaïda.

En rencontrant les dirigeants saoudiens, M. Trump aura "un message plus dur sur l'Iran, il ne leur fera pas la leçon sur la démocratie et les droits de l'Homme et il sera applaudi", avait estimé avant le voyage Philip Gordon, expert au Council on Foreign Relations.

Il y a un an, la monarchie avait réservé un accueil plutôt glacial à son prédécesseur Barack Obama, critiqué pour avoir amorcé un début de rapprochement avec l'Iran.

Tapis rouge 

Le roi Salmane a accueilli en personne M. Trump, accompagné de son épouse Melania, sur le tapis rouge déroulé au pied d'Air Force One qui a atterri peu avant 10H00 (07H00 GMT) dans la capitale saoudienne.

Le président est apparu détendu, alors qu'à Washington, de nouveaux développements sur l'enquête russe venaient d'être révélés. Facteur d'inquiétude supplémentaire pour la Maison Blanche: le Sénat a annoncé que l'ex-chef du FBI James Comey, silencieux depuis son limogeage brutal il y a dix jours, avait accepté de témoigner.

Le roi Salmane a serré la main à M. Trump, ainsi qu'à son épouse qui était habillée sobrement, avec les cheveux au vent, contrairement aux Saoudiennes qui sont obligées de se couvrir la tête en public. 

La fille aînée du président, Ivanka, et son époux Jared Kushner font partie de la délégation présidentielle et ils se tenaient la main à leur arrivée.

Egalement présent à Ryad, Stephen Bannon, conseiller stratégique de M. Trump qui a été au centre de controverses dans le passé pour des déclarations jugées hostiles à l'islam. 

Ryad était pavoisée de drapeaux saoudiens et américains. Les rues, quasiment désertes, étaient également ornées de photos montrant le roi et M. Trump avec un slogan "Ensemble, nous triomphons".

'Nouveau partenariat' 

Si ses prédécesseurs réservaient traditionnellement leur premier déplacement à leur voisin direct - Mexique ou Canada -, l’ex-magnat de l'immobilier a choisi la monarchie pétrolière saoudienne, première étape d'un long périple qui s’achèvera en Europe.

Dimanche, le président américain prononcera à Ryad devant une cinquantaine de dirigeants de pays musulmans un discours soulignant ses "espoirs" pour une "vision pacifique" de l'islam.

"J'exprimerai la position du peuple américain de manière franche et claire", a promis M. Trump dans son allocution hebdomadaire diffusée vendredi soir.

Il y a huit ans, son prédécesseur Barack Obama

avait, depuis Le Caire, appelé à un "nouveau départ" entre les Etats-Unis et les musulmans à travers le monde, "un départ fondé sur l'intérêt mutuel et le respect mutuel".

Vendredi soir, la défense aérienne saoudienne a annoncé avoir "intercepté" à 180 km au sud-ouest de Ryad un missile tiré par les rebelles Houthis depuis le Yémen voisin, ravagé par la guerre depuis plus de deux ans.

Malgré cet incident, l'Arabie saoudite, où Donald Trump passera deux jours, pourrait en définitive être l'étape la plus aisée du voyage du nouveau locataire de la Maison Blanche, qui peine à prendre ses marques.

Son périple le mènera en Israël, dans les Territoires palestiniens, au Vatican, à Bruxelles et en Sicile pour les sommets de l'Otan et du G7 où les alliés européens de Washington seront en quête d'engagements clairs.


Article_similaires

5 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (16:44 PM)
    ... L'ARGENT ACHETE BCP DE CHOSES.....



    ... :jaaxle:  :jaaxle:  :jaaxle:  :jaaxle:  :jaaxle:  :jaaxle:  :jaaxle:  :jaaxle: 
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (13:11 PM)
      c'est ça un marché ! rien à voir avec un ter ou une autoroute dans un pays pauvre. les américains savent où trouver les sous
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (19:26 PM)
    Avec tout ce qu'il a dit de l'Islam. Les Etats n'ont que des interets... :bindeu: 
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (20:17 PM)
    Les saoudiens s'en fichent de l'Islam et de de que Trump dit sur Elle. Il ya les Africains pour s'en occuper.
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (22:23 PM)
      les africains font toujours les sales guerres des autres! l'exemeple du sénégal qui s'oppose à israel sur la palestine au moment où leur voisin egyptien arabe et musulman se débine!
      les africains seront toujours les derniers tant qu'ils co,tinueront à ignorer leurs ancêtres pour des religions de pacotilles (islam+christianisme) qui nous exploité et nous apauvrissent.....
    • Auteur

      Reply_author

      En Mai, 2017 (01:44 AM)
      surtout les sénégalais:regardez la proposition de sidi lamine niasse de faire de notre pays une république islamique.sur l'article encore en ligne,on peut voir et sentir dans le forum les hordes d'adhésion potentielle.....l'obscurantisme finalement,c'est la majorité.voltaire disait:"c'est le fripon qui met le couteau dans les mains des enthousiastes et des fanatiques"
      le sénégalais va s'offusquer des droits des palestiniens bafoués mais fermera ses yeux sur l'esclavage de ses compatriotes en mauritanie et en libye .
      redressons-nous !!!!
    • Auteur

      Arrêtez Vos Amalgames Puants !

      En Mai, 2017 (11:48 AM)
      ne dis pas que "les saoudiens s'en foutent" car c'est archi-faux !
      il faut distinguer "le peuple saoudien, qui est majoritairement pieux et attaché à l'islam" de "la famille règnante al-saoud et alliés" qui sont une petite minorité familiale de + ou - 10.000 membres et qui se savent détestés et constestés par des gens y compris dans leur propre pays !!!
      ce que la famille règnante fait n'engage que ceux des membres de cette famille qui approuvent et cautionnent cela ! en aucun cas cela n'engage le puple saoudien qui subit cette famille !
    Auteur

    Koffi Diop

    En Mai, 2017 (02:58 AM)
    Pauvre Arabie Saoudite. 110 milliards de dollars pour faire tourner l'industrie d'armement des USA. C'est sûr que ce pays depuis qu'il existe à acheter plus de 1000 milliards de dollars d'armement au USA à cause d'un prétendu ennemi iranien. Pourquoi voir l'Iran musulman en pays ennemi ?. Si l'Arabie Saoudite avait développé une coopération amicale avec l'Iran, il ne serait pas entrain d'enrichir les USA avec les milliards de pétrodollars qui retournent au USA. Ce argent aurait pu faire développer le pays qui est resté archaïque sans pratiquement d'exportation de biens à part le Hadj : le pays ne fait que importer pour consommer. Qu'est ce que ce pays deviendra qu'ans les réserves de pétrole s'épuiseront?. L'Iran est pays de grande civilisation comme la Turquie, il a une intelligentsia bien formée au USA depuis le temps du SHA et qui exporte des biens autre que les hydrocarbures ce pays dont la population (plus de 80 millions) vaut presque celle de l'Arabie Saoudite, de l'Irak et de la Syrie réunis devrait être vu par RYAD comme un ami au lieu d'un ennemi comme les USA qui joue au diable voudrait le présenter.
    Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (09:42 AM)
    Allo Taxi Dakar Saint louis départ tout les jours de Dakar et un départ à Saint louis

    pour vos courriers urgent nous livrons en moins de 24h

    pour d'autres destinations nous consulter

    contact:

    773345212

    707388766

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email