Vendredi 29 Mai, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

Affaire Ramadan : Accusée de collusion, Caroline Fourest porte plainte

Single Post
L'essayiste Caroline Fourest, le 5 octobre 2015 à Paris THOMAS SAMSON / AFP/Archives

L'essayiste Caroline Fourest, soupçonnée par la défense de Tariq Ramadan de collusion avec les deux femmes l'accusant de viol, va porter plainte pour dénonciation calomnieuse via son avocat Patrick Klugman, qui a fustigé dimanche des propos "complotistes".

"Lassée de lire n'importe quoi et d'endurer les calomnies de Monsieur Ramadan chaque fois qu'il est en difficulté et doit rendre compte de ses actes, j'ai chargé mon avocat, Me Patrick Klugman, de porter plainte pour dénonciation calomnieuse", a écrit samedi sur son blog Caroline Fourest.

"Trois juges d'instruction ont estimé que les accusations contre M. Ramadan n'étaient pas fantaisistes, mais sérieuses. Mme Fourest a eu une action citoyenne en soutenant ces femmes et n'a pas à faire l'objet d'accusations à la fois complotistes et pathétiques", a déclaré dimanche à l'AFP Me Klugman, qui a confirmé préparer cette plainte.

La polémiste, qui combat depuis plusieurs années le théologien suisse en l'accusant de dissimuler le projet d'un islam politique, voire radical, est elle-même visée par une plainte pour subornation de témoins. Cette procédure a été lancée contre elle en novembre par la défense de M. Ramadan, après les plaintes de deux femmes, qui ont abouti à la mise en examen et la détention provisoire pour viols de l'intellectuel, le 2 février à Paris.

L'enquête a mis au jour que les deux plaignantes ont eu plus d'une centaine de contacts téléphoniques avec la ligne de Fiammetta Venner, la compagne de Caroline Fourest, sur la période entre le 6 mai et le 6 novembre 2017, selon un procès-verbal dont l'AFP a eu connaissance.

Selon Mme Fourest, il s'agit de sa propre ligne et tous ces échanges sont postérieurs au dépôt de la première plainte d'Henda Ayari le 20 octobre. "J'ai moi même pris connaissance de cette plainte dans la presse", écrit encore la collaboratrice de l'hebdomadaire Marianne.

C'est "pour se soutenir" qu'elle a également repris contact avec la deuxième femme, connue sous le pseudonyme "Christelle". Mais seulement après sa plainte, explique-t-elle, assurant qu'elles ne se parlaient plus "depuis des années".

L'islamologue suisse de 55 ans, détenu à Fleury-Mérogis (Essonne), a été hospitalisé vendredi soir. Il dit être atteint d'une sclérose en plaques et d'une autre maladie grave. La cour d'appel de Paris a ordonné une expertise médicale avant d'examiner, jeudi prochain, le recours qu'il a formé contre cette détention provisoire.


liiiiiiiaffaire_de_malade

7 Commentaires

  1. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (01:05 AM)
    FOURREST MENT ET ELLE LE SAIT...SA MISE EN EXAMEN UNE GARDE A VUE SERIEUSE REVELERONT DES COMMANDITAIRES HAUT PLACES...
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (01:45 AM)
      des juges ont considéré que tariq ramadan devait aller en prison
      on ne met pas les gens en prison sans raison
      il doit y avoir des éléments très compromettants
    • Auteur

      Reply_author

      En Février, 2018 (11:44 AM)
      affaire ramadan : fourest a menti

      dans la même rubrique:
      < >
      lundi 19 février 2018 - 00:20
      une 3Ème plainte contre ramadan ? "l'info" provient du clan israÉlien

      lundi 19 février 2018 - 00:15
      the voice : un candidat lié à israël dissimule ses tweets passés

      découvrez une information-clé de l'enquête policière sur l'affaire ramadan qui contredit totalement le témoignage de caroline fourest.

      panamza.com
      dimanche 18 février 2018

      autres articles

      une 3Ème plainte contre ramadan ? "l'info" provient du clan israÉlien
      the voice : un candidat lié à israël dissimule ses tweets passés
      la blague du jour : fourest porte plainte contre les "complotistes" de l'affaire ramadan et choisit un avocat sioniste accusÉ de violences conjugales
      tariq ramadan, mennel, diallo, ou le racisme islamophobe à la française
      tout un symbole : chalghoumi au premier rang des "amis du crif"

      affaire ramadan : fourest a menti
      voici un élément objectivement accablant pour le clan fourest et curieusement passé sous silence par la presse généraliste de france.

      dans la nuit de jeudi à vendredi, une dépêche afp a été reprise par un site belge puis, dans la soirée de jeudi, par un média suisse. Étrangement, aucun média de la presse nationale -hormis ce matin, via le site du point– n'a relayé et surtout souligné les informations exclusives de ce papier produit par l'agence france-presse.

      son objet : à propos de l'affaire ramadan, il y est fait état d'éléments inédits de l'enquête policière préliminaire qui fut entamée fin octobre, à la suite des plaintes déposées par henda ayari et "christelle".

      qu'y apprend-t-on?

      durant le semestre précédant le dépôt de plainte, les deux plaignantes ont été abondamment en contact téléphonique (116 fois pour christelle et 156 pour ayari) avec fiammetta venner, compagne "officielle" -en clair, principale- de caroline fourest, l’adversaire historique de tariq ramadan et l’adepte coutumière de la désinformation islamophobe.

      venner ?

      fin 2014, panamza signala dans un long portrait détaillé de fourest que fiammetta venner (une émule de rita thalmann, historienne et membre du lobby judéosioniste b'naï brith) avait accepté d'être produite par la raciste anti-arabe corinne evens pour co-réaliser un documentaire sur les musulmanes "émancipées"…

      contradiction découverte par panamza à la suite de la publication de la dépêche afp : fourest avait prétendu (le 2 novembre, dans son hebdomadaire sous contrôle sioniste marianne, et le 3 novembre, sur son blog) avoir découvert le patronyme d'henda ayari et son affaire avec ramadan après le dépôt de plainte du 20 octobre 2017.

      inspirée par la campagne « balance ton porc » et l'affaire weinstein, henda ayari annonce qu'elle porte plainte pour viol. j'apprends son nom et mesure son courage.

      je l’ai découverte, comme tout le monde, lorsqu’elle a fait savoir qu’elle portait plainte pour des faits datant de 2012.

      certains objecteront : venner peut très bien avoir été intime avec ayari sans que sa compagne fourest ne le sache.

      dans un couple, un partenaire ne connaît pas nécessairement l'identité de l'interlocuteur régulier de son conjoint.

      problème : outre la fréquence intensive de ses contacts téléphoniques avec ayari (156 en 6 mois, soit -tout de même!- 1 par jour en moyenne), venner n'est pas seulement la conjointe de fourest qui mènerait sa vie professionnelle en parallèle. elle est son associée -idéologique, politique et médiatique.

      en 2014, dans son ouvrage rose-bonbon consacré à sa conquête dépitée de la meneuse des femen, fourest -surnommée "mon coeur" par venner- avait détaillé la teneur "fusionnelle" de sa relation avec sa compagne.

      affaire ramadan : fourest a menti

      mieux encore : fourest est membre de l'équipe éditoriale du site animé par venner et consacré exclusivement à "l'islam politique". dénommé ikwan info, le site fut d'ailleurs le premier compte médiatique à annoncer –5 minutes seulement après l'annonce de la plaignante- le dépot de plainte d'ayari, comme en témoigne le nombre de partages.

      affaire ramadan : fourest a menti

      venner -qui fait aussi office de "veilleuse" sur les réseaux sociaux pour le compte de fourest- est tellement proche de sa compagne qu'elle l'accompagne actuellement (comme "photographe") sur le tournage de son film sponsorisé par le clan sioniste et consacré aux combattantes kurdes.

      en résumé : quand fourest -partenaire "fusionnelle" de venner, une interlocutrice quotidienne de ayari- prétend avoir "appris" ou "découvert" le nom d'ayari après son dépôt de plainte, elle ment.

      {rappel : l'auteur de ces lignes sera bientôt jugé en cour de cassation pour avoir, comme tant dautres, qualifié fourest de "désinformatrice"…).

      quelle manipulation recouvre, en conséquence, cette nouvelle et grossière contre-vérité?

      panamza reviendra sur d'autres aspects de l'affaire ramadan, ses coulisses et ses zones d'ombre ainsi que ses tartuffes qui tentent de rebondir dessus pour conquérir la place -désormais vacante- de la vedette de l'islam francophone aujourd'hui incarcérée.

      hicham hamza
      http://www.panamza.com/170218-ramadan-fourest/ http://www.panamza.com/170218-ramadan-fourest/
  2. Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (01:56 AM)
    Une avocate américaine (Rabia Chaudry) dit avoir signalé une "victime de Tariq Ramadan" à un procureur fédéral. Voici sa déclaration:



    Today I referred a Muslim victim of Tariq Ramadan to a federal prosecutor in the US. I am guessing there will be more. I am sharing this so others don't think they are alone.



    This is not a vast international conspiracy. This is also not how people are wrongfully convicted. Wrongfully convicted people are not accused of multiple similar crimes in different countries. In fact they usually have completely clean records other than one accusation that ends up being false.



    I don't know much about the French legal system other than it seems to have a lower evidentiary threshold than the US. The standard is not beyond a reasonable doubt. The standard is an intimate conviction, ie jurors impressions based on the evidence. I also don't know if that there is a plea process but if there is one it might be better for him than a trial in which the witnesses confront him and testify - imagine a jury reacting to that.



    I know this is hard on our community, but it does not serve us to bury our heads in the sand. He will likely serve time in prison, and it will likely be a just result.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (09:04 AM)
    Esprit de lesbienne maléfique...quand on se se fait nuquer par une personne de même sexe... ça donne ces sortes d,insanités
    Auteur

    Xeme

    En Février, 2018 (09:07 AM)
    Fourest vit en couple (lesbiennes) avec Fiammetta Venner et cette dernière a eu plus de 200 appels téléphoniques avec les 2 accusatrices de Ramadan durant 6 mois avant les plaintes. La conjointe de Fourest a don eu un minimum d'un appel téléphonique par jour avec celles qui vont accuser Ramadan. Les méthodes sionistes (les deux le sont) étant connues, il est évident que Ramadan est victime d'un complot du sionisme international contre l'Islam, et le sionisme use toujours de mensonge. Il y a difficilement exception à cette règle. Sionisme, satanisme (couple de lesbiennes), il faudrait être troll ou sioniste pour refuser de voir la vérité flagrante dans cette fausse affaire.
    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (12:02 PM)








    Publication du HUFFINGTON POST : 11/02/2018 21h48 CET Mis à jour: 12/02/2018 08h31











    "Quand l'Affaire Tariq Ramadan fait mal à la France"







    Depuis mardi, le professeur Tariq Ramadan est en détention provisoire. Une décision contestée par ses représentants légaux. Cette décision est d'autant plus particulière que l'équipe d'avocats du professeur Tariq Ramadan a fourni un alibi qui n'a pas été vérifié avant la garde à vue. Une pièce maîtresse qui aurait pu donner une toute autre tournure à cette enquête.







    Une enquête avec des zones d'ombres







    Certains éléments sont troublants. Michel Debacq, un juge employé par le service responsable de l'interrogatoire de Tariq Ramadan, aurait pu avoir eu accès à son dossier. L'équipe juridique de Tariq Ramadan a appelé à une enquête ouverte. Ce même juge s'est apparemment réuni, en 2009, avec la seconde accusatrice "Christelle" accompagnée de Caroline Fourest, une adversaire politique de longue date de Tariq Ramadan. Beaucoup d'interrogations légitimes autour de ce dossier se posent alors aujourd'hui.







    En effet, "L'accusation soutient que sa remise en liberté présente un risque de fuite et a donc eu recours à l'option extrême de le maintenir emprisonné malgré la coopération manifeste dont il a fait preuve jusqu'à présent. Il s'est rendu en France il y a plus d'une semaine pour rencontrer les enquêteurs, pleinement confiant en son innocence. En dépit de sa bonne volonté et de sa confiance dans le système, le juge n'a apparemment pas envisagé d'autres alternatives, telles qu'un dispositif de surveillance électronique et d'assignation à résidence, qui auraient pu permettre d'assurer sa présence en France le temps de l'enquête."*







    Alors que Tariq Ramadan nie toutes les accusations portées contre lui et dépose des poursuites en diffamation contre ses accusateurs, il est toujours en détention provisoire. Alors que la société française tente d'avancer sereinement, des événements de la sorte ne peuvent que créer des clivages et un rapport à l'altérité traumatique. En effet, Il y a un ressenti en France, très prégnant ; la justice serait à géométrie variable. Ce propos aujourd'hui je le comprends. Quel message envoie-t-on aux citoyens lorsque l'on enferme un homme toujours présumé innocent, tandis que d'autres hommes actuellement tout aussi accusés jouissent de la présomption d'innocence ? Le problème n'est pas la liberté, mais l'enfermement.







    Une affaire qui laissera des stigmates dans la société et l'inconscient collectif







    Sociologiquement donc, cette histoire marque et marquera la société française créant un trauma dans les inconscients collectifs. Pour les uns, le symbole d'un enfermement politique, pour d'autres le reflet d'une loi qui ne protège pas l'individu comme elle le devrait et pour d'autre encore une justice discriminante à géométrie variable.







    Pour ma part, je reste profondément interloquée de l'acharnement aussi bien médiatique que juridique, interloquée par le nombre de figures intellectuelles et/ou médiatiques qui ont pris la parole par voie de presse, en parlant du professeur Tariq Ramadan comme 'coupable' alors que nous sommes dans un processus d'enquête à charge et à décharge. Alors que nous pourrions nous appuyer sur les lois dans un processus de société saine, la non-connaissance de celles-ci laisse le champ ouvert à toutes les dérives aussi bien psychiques que sociétales.







    D'ailleurs comme nous avons pu l'entendre récemment dans les médias de l'avocat Dupont-Moretti au sujet de cette affaire : "Il y a autant de chemins qui séparent la plaignante de la victime, que l'accusé du condamné". Le fait que certains aient eu envie de parler dans les médias du Professeur Tariq Ramadan 'au passé' dit quelque chose d'un effacement que l'on cherche à créer autour d'un homme, toujours présumé innocent, dont l'apport intellectuel depuis trente ans a fortement influencé certains pans de la société internationale.







    L'enquête d'un homme ou de ces idées?







    Cet acharnement attire l'attention sur un fait : il est un homme à abattre. Est-ce symptomatique d'un malaise de la société française ? Est-ce lié à ce que cet homme représente ? Une chose est sûre, la société française, à force de vivre ce type de réaction politico-médiatique, verra se former un clivage de plus en plus profond entre les générations, entre les communautés mais aussi avec les autres pays qui observent la France, nous jugeant de plus en plus prisonniers d'une forme de discrimination rongeant le cœur de notre société. Si la France avait un inconscient, quelle histoire y trouverions-nous ? Quel trauma ? Quelle souffrance ? Quelle réponse ?







    Aujourd'hui, en France comme dans d'autres pays, une campagne pour la libération du



    Professeur Tariq Ramadan a été lancé demandant à ce qu'il soit immédiatement libéré "au nom de la présomption d'innocence et du droit à la dignité durant tout le déroulement du procès et de l'enquête".*







    Ce qui se passe est très grave et nous en sommes tous témoins. Le professeur Tariq Ramadan, pourtant toujours innocent, passe ce soir une autre nuit en détention provisoire. Des questions se posent. Ne restons pas silencieux
    Auteur

    Yasmine

    En Février, 2018 (12:20 PM)
    Dans l'affaire de Tariq RAMADAN, il y a anguille sous roche. Quand on veut tuer son chien on l'accuse de rage. Il y a une manipulation, des lobbys, et une fausse propagande. Henda AYARI l a si bien dans certains sites, qu'elle était manipulée par des parasites.

    Elle dit que le viol a eu lieu en Mars 2012, et là, ou le bas blesse, elle affirme avoir revu son violeur en disant: "je voulais lui montrer que j'étais une femme qui assurait. Nous avions eu des échanges sexuels épistolaires." Ce n'est plus un viol mais un consentement.

    Le soit-disant viol a eu lieu en mars 2012, et , elle attend fin 2017 pour porter plainte contre lui ? Mais, c'est du cinéma, du théâtre, et bien sûr, elle a des mains extérieurs qui l'ont commanditer pour le faire tomber. Cet homme faisait peur à beaucoup. Il fallait lui trouver des fautes, alors , ils ont utilisé deux femmes. Comme un peu l'affaire de DSK.

    Mais, ce que les médias ne savent pas, que dans cette affaire, la côte de popularité de monsieur Tariq RAMADAN est montée. Ils ne faut pas prendre tous les lecteurs pour des naïfs, voir des profanes. Il y a une fausse propagande pour le destituer, mais, il sortira très grand. Sa force spirituel, sa force Intellectuelle, son degré intellectuel, ses débats glorieux dérangent, Il y a une grande manipulation orchestrée par des nations pour le destituer.

    il y a eu une personnalité d'un pays connu qui a été accusé récemment de viol, pourtant, il n'a pas été démis de sa fonction d'une part, et, d'autre n'a pas été incarcéré .

    Auteur

    Anonyme

    En Février, 2018 (12:54 PM)
    il y a des enregistrements de tariq ramadan qui circulent. le gars clairement il prend plaisir à faire mal à sa partenaire sexuelle il le dit cash ... astarfiroulah ca craint

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email