Samedi 05 Décembre, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33

International

[Vidéo] Désaccord entre la France et le Mali sur des pourparlers avec les jihadistes

Single Post
[Vidéo] Désaccord entre la France et le Mali sur des pourparlers avec les jihadistes
La France et les nouvelles autorités maliennes ont affiché, lundi à Bamako, leur désaccord sur un éventuel dialogue avec les groupes jihadistes, Paris rejetant fermement cette option, tandis que le chef du gouvernement malien de transition évoque une "opportunité" pour la paix.

Paris et Bamako ne sont plus sur la même ligne concernant d’éventuelles négociations avec les groupes jihadistes qui sévissent au Mali. En visite dans la capitale malienne, le chef de la diplomatie française, Jean-Yves Le Drian, a fermement rejeté, lundi 26 octobre, l’idée de discussions avec les rebelles islamistes liés à Al-Qaïda ou à l'organisation État islamique (EI).

Le Premier ministre malien de transition, Moctar Ouane, a quant à lui souligné que le "dialogue national inclusif", vaste concertation nationale tenue fin 2019, avait "très clairement indiqué la nécessité d'une offre de dialogue avec les groupes armés" jihadistes.

Il faut voir dans ce dialogue "une opportunité d'engager une vaste discussion avec les communautés afin de définir les contours d'une nouvelle gouvernance", a-t-il expliqué, en prônant une "coordination" avec les partenaires du Mali, "notamment ceux qui interviennent sur le plan militaire", au premier rang desquels figure la France, qui a déployé 5 000 soldats au Sahel.

"Les choses sont simples"

Une perspective rejetée par le chef de la diplomatie française, qui a rappelé que ces groupes jihadistes n'avaient pas signé l'accord de paix de 2015, considéré comme une base pour le rétablissement de la paix dans le nord du Mali.

"Disons les choses très clairement : il y a des accords de paix (...) Ces accords de paix ont été validés par un certain nombre de signataires, dont des groupes armés", a déclaré devant la presse Jean-Yves Le Drian. "Et puis il y a des groupes terroristes qui n'ont pas signé les accords de paix. Les choses sont simples".

Présents dans le nord du Mali, les "groupes signataires" sont d'anciens rebelles, principalement touareg, ainsi que des groupes armés progouvernementaux, ayant adhéré aux accords de paix de 2015 négociés à Alger. Les groupes islamistes liés à Al-Qaïda et au groupe EI n'ont pas signé ces accords et intensifient leurs actions depuis cinq ans, faisant des centaines de morts.

Chercheur au groupe d'étude International Crisis Group (ICG), Jean-Hervé Jezequel souligne que les jihadistes sont "enracinés dans les communautés, en ont parfois leur sympathie" et qu'ils "gèrent une partie des territoires". Raison pour laquelle, après des années de guerre contre les jihadistes, "un nombre grandissant d'acteurs, sans lâcher l'option militaire, essaient aussi d'explorer la voie du dialogue", estime-t-il.

Canaux de discussion

Des émissaires ont ainsi été envoyés par le pouvoir malien début 2020 vers Iyad Ag Ghaly et Amadou Koufa, deux figures du Groupe de soutien à l'islam et aux musulmans (GSIM), nébuleuse jihadiste liée à Al-Qaïda, responsable de nombreux attentats.

Très peu d'informations ont filtré sur ces contacts jusqu'au renversement du président Ibrahim Boubacar Keïta. Les militaires, qui ont depuis lors mis en place une transition censée rendre le pouvoir aux civils dans un délai de 18 mois, ont affiché leur volonté de donner un nouveau départ au pays.

Ces débats sur la stratégie à suivre interviennent après un récent échange de quelque 200 détenus réclamés par les jihadistes contre quatre otages - un dirigeant malien d'opposition, Soumaïla Cissé, la Française Sophie Pétronin et deux Italiens.

Paris a très vite marqué ses distances avec les conditions acceptées par Bamako pour obtenir la libération des otages. Les perspectives d'une accalmie sur le terrain après cette opération se sont rapidement évanouies : mi-octobre, 12 civils, 11 militaires et un Casque bleu ont été tués dans des attaques et explosion attribuées aux jihadistes.


10 Commentaires

  1. Auteur

    Dreuze

    En Octobre, 2020 (08:48 AM)
    De quoi se mêle la France,

    toutes les guerres finissent sur la table de négociation.

    si on sait que c'est par la négociation que la paix sera obtenue, alors pourquoi ne pas commencé par là.

    la France cherche à installer le chaos pour continuer à voler les ressources minières du Mali.

    vous pensez que la France a déployé ses 5000 soldats par qu'elle aime le Mali?

    Sacré France, le déclin est tout poche!!!!!!!!!
    • Auteur

      Mais France

      En Octobre, 2020 (10:22 AM)
      mais france lougn lène wara wakh. plus hypocrite que ce pays n'existe pas.
      premièrement, un etat souverain comment peux tu lui dicter sa politique intérieure ?
      l'eta, l'organisation terroriste basque, s'est rangé après des discussions. les farc en colombie, de même.
      plus récemment les talibans en afghanistan, accords au qatar avec la présence des usa.
      autre hypocrisie de cette france, elle a forcé la main au mali pour libérer plus de 200 jihadistes en échange de la libération de sophie pétronin. et en même temps, elle dit qu'elle combat le terrorisme jihadiste!
      une nouvelle génération d'africains émerge. la fin de ton hégémonie en afrique est proche.
      tu n'as aidé aucun pays africain à sortir de la pauvreté en 60 ans. juste piller ses ressources (uranium, matières premières...), conforter des dictateurs tant qu'ils pérennisent tes intérêts.
      la france, État parasite et voyou.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (11:22 AM)
      trop d'ignorants sur seneweb !
      laisse les étaler leur haine de la france.
      sans la france, le mali serait complètement à terre, et peut être pas que le mali.
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (11:23 AM)
      armée malienne sans minutions, où on joue à "pan pan rey na la" comme des enfants !
  2. Auteur

    En Octobre, 2020 (08:51 AM)
    Que les africains sachent que les européens ne vont jamais tolérer que l'on vive en paix avec nos protagonistes .Eux ils vont à la table des négociations quand ils ont un différend et pourquoi pas nous entre africains
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (11:24 AM)
      tu vas négocier quoi avec des gens qui pensent que tu dois mourir parce que tu ne croies pas en la même chose qu'eux ?
    Auteur

    En Octobre, 2020 (08:54 AM)
    Si on ne negocie pas et que la situation reste en l'état, qui va en profiter ?

    Je vend mes armes ; mes soldats sont en situation de guerre comme stage de perfectionnement ; je suis présent dans cette zone où le sol est extrêmement riche en gaz ;
    • Auteur

      Reply_author

      En Octobre, 2020 (10:34 AM)
      oui mettez là dehors et ensuite vous vivrez avec la charia. on verra si vous ne voudrez pas faire marche arrière ensuite....
    Auteur

    En Octobre, 2020 (09:07 AM)
    De vrais va-t-en guerre ces gens là. On veut dialoguer entre nous et un gus venus de nulle part te dis que non. Ils sont qui pour décider à la place des Maliens ? Est-ce que les Maliens se mêlent des affaires entre les corses, les kanaks en nouvelle Calédonie et le gouvernement français ? Que chacun gère ses affaires.



    Maliens, faites la paix, discutez entre vous et trouvez un terrain d'entente.



    Les Francais n'aiment ni votre religion, ni votre Prophète. Ce qui les intéresse ce sont vos richesses...
    Auteur

    Citoyen

    En Octobre, 2020 (09:16 AM)
    Les maliens réveillez-vous. Vous voulez vivre votre religion et paix et la France n'aime pas Mouhammad (SAWS)
    Auteur

    En Octobre, 2020 (09:22 AM)
    ecouter et entendre les rebelle pour savoir quoi decider est la meilleur option.
    Auteur

    En Octobre, 2020 (09:42 AM)
    La paix n'arrange pas les français. Ils profitent de la guerre pour faire leurs sales coups et activités et voler
    Auteur

    Xeme

    En Octobre, 2020 (10:43 AM)
    Paris ne fait que bluffer. Mais il est le principal parrain des jihadistes.
    Auteur

    Oussou

    En Octobre, 2020 (11:08 AM)
    Et pourtant la France a négocié avec les Corses
    Auteur

    En Octobre, 2020 (12:44 PM)
    Tu sais combien ça coûte à la France s'y rester pour que des raclures haineuses puissent continuer de pianoter leur frustration derrière un clavier?

    Faites des recherches: oin oin snif snif..

    Doungourou va régler ça....et vous apprendre SA vision du monde...puisque vous êtes restés couchés comme des larves, des tafioles après ses propos.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email