Vendredi 22 Novembre, 2019 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

La Corée du Nord réussit à lancer un nouveau missile

Single Post
La Corée du Nord réussit à lancer un nouveau missile

Le tir de missile effectué dimanche à l'aube depuis le territoire nord-coréen était une réussite, s'est félicité Pyongyang le lendemain, via la télévision étatique. Alors que les Etats-Unis et le Japon réclament une réunion d'urgence du Conseil de sécurité des Nations Unies à ce sujet, le régime communiste dont le programme nucléaire militaire fait trembler la région a affirmé que le missile de dimanche était un "nouveau modèle". Parallèlement, une source américaine affirme qu'il a trouvé son point de chute à moins de 100km du territoire russe.

Le projectile était "un nouveau modèle de missile balistique stratégique de moyenne à longue distance, le Hwasong-12", a affirmé KCNA, l'agence de presse nord-coréenne, en précisant que Kim Jong-Un avait "personnellement supervisé ce test".

"Puissante tête nucléaire"

Ce tir avait pour but d'examiner "les caractéristiques" d'un nouveau type de missile, "capable de transporter une grande et puissante tête nucléaire", a précisé KCNA, selon laquelle le projectile aurait suivi sa trajectoire prévue, pour atteindre une altitude de 2.111 km, avant de retomber à 787 km de son point de départ après 30 minutes de vol, "précisément à l'endroit prévu".

Proche des côtes russes

Il a fini sa course en mer du Japon, entre la Corée du Nord et le territoire nippon mais à un endroit plus proche de la Russie que les tests précédemment effectués, selon les autorités américaines. Une source américaine anonyme, reprise par l'agence Reuters et CNN, entre autres, affirme que, selon les premières constatations, le missile est retombé à moins de 100km des côtes russes, plus précisément à 97 km environ au sud de la région de Vladivostok. Le ministère russe de la Défense avait pourtant précédemment tenu à souligner que, selon Moscou, le tir n'avait représenté "aucun danger" pour le pays.

"Aucune excuse"

Le test a en tout cas fait rugir Washington, l'ambassadrice américaine à l'ONU Nikki Haley affirmant qu'"aucune excuse" ne vaut pour les agissements de Pyongyang. Les Etats-Unis ont immédiatement brandi le spectre de nouvelles sanctions, alors que Russie et Chine adoptaient une attitude moins alarmiste.

"Retenue"

Les présidents russe Vladimir Poutine et chinois Xi Jinping, qui a appelé à "faire preuve de retenue", ont évoqué le dossier dimanche à Pékin, et ont malgré tout reconnu être "préoccupés devant l'escalade des tensions", selon le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.


Article_similaires

2 Commentaires

  1. Auteur

    Boulouf

    En Mai, 2017 (11:40 AM)
    Si Trump fait le Fou, voilà un Vrai Fou!!



    Si Trump fait le Fou, voilà un Vrai Fou!!
  2. Auteur

    Anonyme

    En Mai, 2017 (12:00 PM)
    Voilà. Au lieu de faire les larbins si nos dirigeants executaient un programme qui alaphabetiserait 100% de la population et que l'on se dote de l'arme nucléaire, le neocolonialisme français ne serait plus qu'un vulgaire souvenir.

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01
Banner 01

ON EN PARLE

Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

LES PLUS LUS

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email