Dimanche 29 Mars, 2020 á Dakar
Vendredi 01 Juin, 2018 +33
International

Paris - Salon de l'Agriculture : Moussa Baldé séduit par la qualité des expositions

Single Post
Paris - Salon de l'Agriculture : Moussa Baldé séduit par la qualité des expositions

Le ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural, Moussa Baldé, accompagné de l'ambassadeur du Sénégal en France, Magatte Sèye, a effectué une visite du stand du Sénégal au salon de l'Agriculture à Paris. Occasion saisie par Moussa Baldé pour féliciter les organisateurs notamment l'Union nationale des chambres de commerce du Sénégal, et le ministère de l'Agriculture qui ont offert aux visiteurs une vitrine du Sénégal.

"L'agriculture cultive l'émergence"

Devant les acteurs du secteur de l'agriculture présents au salon parisien de l'Agriculture, Moussa Baldé d'indiquer d'emblée que le "beau stand" dans lequel il a été accueilli, "permet de voir le Sénégal et le made in Sénégal. Et de faire vivre le Sénégal durant tout le salon".

Face à la presse, le ministre de l'Agriculture soulignera les résultats obtenus par le Sénégal dans le secteur agricole avec la fin de la phase 1 du Pse. A ce propos, il a mis en exergue les axes déclinés dans le cadre du Pracas (Programme d'accélération de la cadence de l'agriculture sénégalaise) qui dit-il, "a vu la production de notre agriculture se multiplier par 4, par 5 pour beaucoup de spécialités : le riz, l'arachide et d'autres. Nous allons garder le cap, faire en sorte que l'agriculture sénégalaise soit une agriculture productive qui permet la sécurité alimentaire ; une agriculture qui permet d'exporter comme nous avons vu avec l'horticulture et tous les gens qui exposent ici. Mais une agriculture qui permet de donner à nos jeunes des emplois décents et durables, qui porte la croissance et cultive l'émergence".

Quid du programme d'autosuffisance alimentaire, "Le Sénégal a multiplié entre 2014 et 2019 sa production par 4. Il ne reste qu'à la multiplier par 2 et nous avons les arguments pour y arriver", enchaîne Moussa Baldé.

Interrogée sur la Sonacos et les difficultés liées à la dernière campagne agricole, il dit espérer que la Sonacos va jouer pleinement son rôle. La Sonacos, "C'est notre entreprise qui a été privatisée. Grâce au président Macky Sall, nous avons pu récupérer cet outil important de notre industrie de transformation de l'arachide. Elle est en restructuration, elle doit progresser. Avec le nouveau Directeur général, nous sommes en train de travailler pour permettre à cette société de se moderniser et de jouer pleinement son rôle", annonce-t-il.

Le président de l'Union nationale des chambres de commerce, Serigne Mboup, cheville ouvrière de la participation sénégalaise avec ses équipes, a loué le partenariat entre les secteurs public et privé et souligné la confiance que le ministère de l'Agriculture accorde à leur secteur.


liiiiiiiaffaire_de_malade

11 Commentaires

  1. Auteur

    En Février, 2020 (21:47 PM)
    J'aime voir des images de ce genre...
  2. Auteur

    Walo

    En Février, 2020 (22:00 PM)
    vous allez a paris vous seduire alor qu ici a MBANE la ou l on produit de l oignon et de pomme de terre y a meme pas de route pour ecouler le produit . thim !
    Auteur

    Momotaro

    En Février, 2020 (01:52 AM)
    Je ne vois pas de quoi etre fier avec des stands de l'Asepex, Sonacos et autres vides. Remarquez les dames assises... C'est a l'image du pays. Quand on va au Senegal, on a comme l'impression que les gens ne veulent pas vendre. Service ZERO! On prefere "palabrer" chez nous.
    • Auteur

      Momotaro

      En Février, 2020 (05:37 AM)
      vous confondez realiste et positif. nous avons vu les stands du senegal et de bien d'autres pays africains dans les salons internationaux. la plupart y vont pour du tourisme et du shopping (cela ne veut pas dire que tout le monde est dans le meme sac, loin de la). les exposants arrivent tard, quittent tot, parlent rarement aux visiteurs, et les stands refletent rarement l'innovation.
      exposer est une excellente chose! je salue l'initiative. toujours est-il que l'opportunite est rarement saisie. c'est cela le probleme! faites le tour du salon de l'agriculture et vous vous rendrez compte de la difference avec d'autres pays du sud qui sont agressifs en matiere de marketing.
      nous ne sommes pas moins intelligents que les autres. mettons cette intelligence a profit et refusons de faire moins que les autres!
    Auteur

    Sénégal

    En Février, 2020 (04:55 AM)
    Y a t'il des gens heureux sur seneweb ?
    Auteur

    En Février, 2020 (08:50 AM)
    Arrêtez cette bamboula et poser des projets plus structurant à l'agriculture socle de l'économie d'un pays qui veut se développer et payez vos agents c'est mieux de faire le tour des foires ou salon du monde
    Auteur

    En Février, 2020 (08:55 AM)
    C’est une bande de touristes incapables de relancer l’agriculture au Senegal
    Auteur

    En Février, 2020 (08:57 AM)
    Le petit monsieur et le grand benêt

    ...."il suffit de la multiplier par 2"

    Faites de même pour les hôpitaux, les universités, le pouvoir d'achat.....

    Il suffit de les multiplier par 2

    Même un âne ne s'exprime de la sorte
    Auteur

    Senenmouth

    En Février, 2020 (08:59 AM)
    j'ai quitté les ... pour aller à Paris. Au salon, la comparaison du stand de notre pays avec ceux d'autres pays comme par exemple celui du Maroc ou de la Cote-d'Ivoire est sans commune. Le gawa doylou, l'auto satisfaction, est bien sénégalais, surtout chez les politiciens et ministres en particuliers. Seul Macky a le droit de critiquer l'dministration , les sénégalais. Tout haut fonctionnaire ou ministre ne doit qu'appuyer amplifier les politiques ou actions de Macky, le contraire l'expose. Dés lors l'on comprend Moussa Baldé. Mais intéressons nous à ce que traduisent les photos,

    pupitres vides (asepex, sonacos,.. chaise délaissés.. en arriére plan sénégal, des autocollants de fruits disparates, un panneau vide, un autre sur lequel sont collés sur le miroir des formes de folioles, du personnel d'accueil dont la posture physique renseigne beaucoup sur la motivation et le manque de professionnalisme. Le ministre tout sourire devant les memes bouteilles en plastiques et les sachets en plastiques des produits antinomique avec les projets de lois envisagés. Pourtant mon amie Mame khary Diéne de bioessence entreprise remarquable n'a de cesse de réclamer du gouvernemt un accompagnement sérieux sur le packaging des produits sénégalais, mais....
    Auteur

    En Février, 2020 (10:35 AM)
    Diaraama balde reema dianga aína
    Auteur

    En Février, 2020 (11:07 AM)
    Salon de l’Agriculture de Paris : les exposants sénégalais accusent un grand retard pour s’installer

    Rédigé par leral.net le Samedi 22 Février 2020 à 14:43 | | 3 commentaire(s)|

    Le Sénégal a accusé un grand retard pour s’installer dans ses stands au Salon de l’Agriculture de Paris. Jusqu’à 10 heures (en France) et au moment où les visiteurs affluaient devant les stands, les étals des exposants étaient encore vides. Interpellé sur cette fausse note, le Commissaire de l’exposition, en l’occurrence Ibrahima Mendy avance un problème de logistique dans l'acheminement des produits et rejette la responsabilité sur le Groupe Bolloré.

    Auteur

    Diouf

    En Février, 2020 (11:43 AM)
    je me demande ce que rapporte ce salon au senegal . Des depenses unitiles . Des salons agricoles de l'amerique latine et de l'asie sont plus appropries .

Participer à la Discussion

Auteur Commentaire : Poster mon commentaire

Repondre á un commentaire

Auteur Commentaire : Poster ma reponse
Banner 01

Seneweb Radio

  • RFM Radio
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • SUD FM
    Ecoutez le meilleur de la radio
  • Zik-FM
    Ecoutez le meilleur de la radio

Newsletter Subscribe

Get the Latest Posts & Articles in Your Email